BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Vive le sushi !

Yanick Klimbo Tremblay
18 juin 2007

Je ne sais pas pourquoi mais maintenant je raffole des sushis ! Ce n’est pas pour être prétentieux ou péteux de broue mais c’est tellement délicieux. L’espèce de gingembre juteux de couleur rose, je mangerais juste ça, c’est vraiment savoureux.

Grand changement dans ma vie depuis hier, je suis officiellement fiancé ! Fini le célibat, de toute façon, il est inscrit sur mes impôts que je suis un conjoint de fait. Qu’est-ce qu’un conjoint de fait ? C’est facile ; c’est comme d’être marié mais sans la cérémonie de 20000$ avec des habits trois pièces et où tu nourris ta famille, ce qui inclus des cousins que t’as jamais vus de ta vie mais qui se tape le périple pour venir boire sur ton bras avec un buffet grandiose, ce qui t’endette pour le restant de la prochaine année mais tu te consoles avec les beaux cadeaux inutiles de tes tantes comme une Vertisserie ou un Abb-Roller, tous deux achetés à la boutique TVA. Ce qui veut dire, sérieusement, que devant la loi, si ma blonde décide de me quitter pour un jeune cubain musclé, rencontré à Varadero et dansant de manière lascive, elle a droit à la moitié de mes affaires, question de le faire vivre en attendant son visa d’immigration.

Je ne suis aucunement pessimiste. Voyons-donc ! Moi et MC, c’est solide et c’est une relation très saine basée sur la confiance et le respect mutuel.

Je lui ai fait la demande hier soir lors d’une fête de type surprise en son honneur et son anniversaire. Croyant qu’elle allait voir et entendre des groupes en concert au Café Chaos, ce fut tout autre chose.

J’avais loué la salle prétextant un concert de mon groupe, Deeply Confused avec autres formations… inexistantes. J’ai avisé ses amies, amis, famille, collègues de travail, ma famille, mes collègues… en fin de compte une bonne centaine de personnes. Tous réunis au Chaos, lorsqu’elle est entrée, elle fut surprise de voir autant de gens présents pour son anniversaire.
Ayant fait le tour pour saluer et remercier tous les gens qui s’étaient déplacés d’aussi loin que Chicoutimi ou Ottawa, je pris le micro sur la scène pour lui faire la grande demande, celle de m’épouser.

Il y a de moins en moins de mariage qui durent, qui « tiennent » de nos jours, j’avoue que ça fait freaker un peu mais j’ai vraiment confiance. Je suis old-school, mes vieilles valeurs chrétiennes me trahissent mais une chose est certaine, les mariages donnent d’excellents partys et des premières brosses mémorables aux jeunes cousins de 13 ans qui plongent leur tasse dans le bol à punch vodka/jus d’orange et qui en boivent comme si c’était du Kool Aid pour ensuite laisser leur trace comme le Petit Poucet sauf qu’ils n’abandonnent pas de petits cailloux en chemin mais plutôt de petits résidus de déjections en relation avec une vomissure laissant transparaître certains abus de sandwichs pas de croûtes à la salade de poulet.

Ineffaçable comme souvenir.

À voir la soirée d’hier, ca devrait donner tout une fiesta lors du véritable mariage. L’esprit festif et la bonne humeur donnaient un ton réjouissant, un parfum enivrant flottait dans l’air et ce n’était pas ce parfum des restants de fond de bouteilles de bière du concert présenté la veille.

Cessons d’être pessimistes, ca se peut encore des gens qui s’aiment, qui croient au mariage et qui s’unissent pour autre chose qu’un prêt et bourse ou pour faire accélérer le processus d’immigration d’un beau G.O. de 22 ans rencontré au Club Med des Caraïbes qui t’a promis un amour inconditionnel lors de tes dernières vacances ma chère Gaétane, divorcée de 53 ans, mais qui se pousse immédiatement après sa première soirée chez toi, à Repentigny préférant la compagnie du meat market offert par le « night life » montréalais !

« Haut les mains, haut les mains donne moi ton cœur » Vous la connaissez celle là, hein ? Remplacez le mot coeur pas cash…

Moi, j’ai passé une excellente soirée hier, les yeux de ma douce brillaient comme les High beams sur un flamboyant Hummer, conduit part un gars qui fait semblant de parler au cellulaire, montant St-Laurent et sa puissante chaîne stéréo crachant le dernier succès de Ciara ou d’Akon. Métaphore qui a du style…

Ah! L’amour! Ben oui! Ca se peut! Nous en sommes la preuve! Et vous?

Ce qui joue en masse :

Pelican « City of Echoes »

<img src= »Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket

Du rock instrumental, pesant. Si vous aimez hocher de la tête de haut en bas, ce disque est parfait pour vous.

Film que j’ai aimé :

« Le Labyrinthe de Pan »

<img src= »Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket

Le parallèle entre l’époque militaire du Général Franco ainsi que les aventures fantastiques de la jeune fille, plus que solitaire et isolée dans un monde féérique, font de ce film un évènement cinématographique intéressant. Il y a deux séquences assez violentes dans le film comme l’épisode de la rixe à coups de bouteille sur le renifloir d’un fermier et le canif de la bonne transformant le sourire du Capitaine en un rictus digne du Joker des aventures de Batman !

5 commentaires
  • ITFOR
    18 juin 2007

    Bravo man! Juste à savoir que tu ais fait ta demande une soirée où le plus grand band de tous les temps, le Nihilist Spasm band, était à Montréalm ben c’est bon signe

    BRAVO!!!

  • Shirl
    18 juin 2007

    Bravo, Klimbo, pour la giga soirée de samedi!
    C’était digne des années 30, avec une image crade rocK-2000
    en background! À travers tous ceux qui se posent des questions toute leur vie, esquissant un chachacha mental, c’est encourageant de voir
    un limbo (et non Klimbo) pur et empreint de bling bling sincère.

    Soyez heureux, mes beaux!

  • Annick
    18 juin 2007

    Félicitations mon pote! Ça dû être une soirée très mémorable. J’adore ton sens de l’humour en passant, c’est rare que je me trouve à rire toute seule devant l’écran… haha!

    En tout cas, bonheur à vous deux. =)

  • Nat666
    18 juin 2007

    Félicitation a vous deux !

  • Kristof G.
    19 juin 2007

    Bon, on est maintenant deux à se passer la corde au cou ;)
    Sérieux, mes sincères félicitations à vous deux!
    Ma Chantale et moi penserons à vous à notre Lucky 777 wedding, à Lâsse Végâsse le sept juillet prochain!

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES