BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Vive le film de KISS !

Yanick Klimbo Tremblay
20 août 2007

aff

Je suis un fanatique fini de Kiss depuis environ 1979 alors que mes parents avaient acheté Kiss « Alive II » en cartouche 8-pistes pour mon anniversaire.

Depuis ce temps, je suis un adepte, j’achète les figurines du groupe, j’ai vu deux fois le groupe en concert mais je dois avouer que la période sans maquillage comporte sa dose de quétaineries.

Avides de beaux dollars et bien sûr, pour plaire sa horde d’amateurs et autres membres du Kiss Army, les membres du groupe ont dépoussiéré la voûte à cassette vidéo pour nous offrir en coffret DVDs le meilleur du groupe sous le titre de « Kissology The Ultimate Kiss Collection »

Deux volumes sont sortis jusqu’à maintenant et je suis comblé, l’époque maquillé est fortement représentée alors je me sors la langue comme Gene Simmons et je trippe mais le groupe a quand même poussé le bouchon en bâtard en incluant le très mauvais et exécrable film tourné pour la tivi, « Kiss contre les fantômes »

C’est du matériel qui devrait être sérieusement envisagé par Total Crap.

Regardez l’extrait pour apprécier le jeu des comédiens, c’est-à-dire Kiss :

Je possédais déjà le film en VHS, je l’avais poigné au Marché aux Puces de Chicoutimi. Quand t’es prêt à mettre ton nom sur n’importe quoi, n’importe lequel produit c’est Kiss ou… Krusty le Klown dans les Simpson.

kkih
Le cercueil KISS… à venir, la lotion pour anéantir la chlamédia KISS!

Le côté « putain du merchandising » de Krusty a dû être copié sur celui de Gene Simmons, cet avide démon du groupe qui doit se torcher avec des bills de 20… canadien mais quand même.

L’histoire est d’une simplicité désarmante, probablement que le scénario a été écrit par un trisomique en pleine crise d’épilepsie avec un stylo entre les orteils.

Voici en résumé l’intrigue :

Le groupe KISS réunissent leurs efforts afin de contrecarrer le plan diabolique du scientifique fou Abner Devereaux. Ce dernier a trouvé une manière de cloner des humains pour les transformer en des robots diaboliques qui lui obéissent. Il travaille malicieusement dans son laboratoire situé dans un parc d’amusement, là où KISS doit se produire dans quelques jours. Il veut utiliser le concert de KISS pour projeter son attaque contre le monde entier. Mais attention, le scientifique a créé des robots qui ont la forme de KISS ! Les membres de KISS doivent alors employer leurs pouvoirs spéciaux afin de l’arrêter en plus de se battre avec des robots qui ont la forme de Dracula et Frankenstein. A la fin, KISS gagne et le groupe est sur scène.

Extrait avec Frankenstein:

Autre extrait, assez long:

À l’époque, Peter Criss et Ace Frehley étaient vraiment sur la brosse. Tout au long du tournage, les frasques des deux larrons étaient incroyables se trompant de lignes ou tout simplement, se présentant sur le plateau totalement vêlés alors qu’ils étaient encore ben pleins. Pendant le tournage, Ace a dit au réalisateur qu’il en avait plein le casque de se lever le matin car il était trop « lendemain de brosse » Ace a même suggéré au réalisateur d’utiliser son double qui effectuait ses cascades mais de le maquiller d’une manière plus convaincante en plus d’ajuster mieux sa perruque car le double était un… noir !

tal
Les talismans qui donnent à KISS des pouvoirs! Sont bien faits!

Pendant le montage, le réalisateur et le monteur se sont bien aperçus que les deux voix des musiciens étaient merdiques et ils ont décidé d’engager de vrais acteurs pour faire les voix en doublage. C’est beau ça !

ace
Ace pendant le tournage, probablement su’à brosse!

Si un groupe comme les Beatles ont réussi leur passage au cinéma, on ne peut pas dire la même chose pour Kiss… ou les Spice Girls !

Dites-vous que le film était produit par Hanna Barbera, les mêmes qui ont créé Scooby-Doo, avec la coquette somme de 2 millions de beaux dollars, car ils devaient remplir des obligations envers le réseau NBC pour ce qui est de la production de films… ça vous donne une idée…

Ce film est misérable et le groupe à bien failli se séparer après l’échec monumental de ce navet de première. Tous les membres voulaient s’arracher la tête et ne se parlaient plus, ce qui a donné les albums solos de KISS qui sont aussi très merdiques… sauf celui d’Ace !

aff
Affiche du film, assez cheap mettons…

Ligne la plus mémorable du film, que je vous traduis. Discussion entre Peter Criss (le Chat) et Ace Frehley (le Cosmique) :

Peter : Je crois que je vais me construire un domaine au Pays des Félins…

Ace : Arrkkk !

Peter : Pas une arche, un domaine !

Yep, c’est du scénario ça !

gec
Gene et Peter lors du tournage… ils semblent avoir du fun au moins!

Sérieusement, vous devez voir ce film au moins une fois dans votre vie. Si vous détestez le groupe, votre haine grimpera telle la colère d’Éric Lapointe envers son télésouffleur ! Ce petit bijou est intemporel, je vous le conseille fortement. Si vous êtes un amateur du groupe et n’avez jamais vu le film, vous risquez d’être déboussolés par autant de marde. Quand tu dis que Congo, le film de singes, est meilleur…

———————————-

Département de la bonne réplique :

Philip Chown, bassiste de Deeply Confused alors qu’il travaillait au Dollarama sur Ste-Catherine.

« Excusez jeune homme, c’est combien cet article ? » demande la dame.

« C’est 1 dollar » répond-il.

« Et celui-ci ? » demande-telle encore.

« Un dollar aussi madame, vous êtes dans un Dollarama » finit-il.

Le génie n’est pas en vente chez Dollarama…

——————————-

Ce qui joue en masse :

Les rééditions de tous les albums d’Obliveon.

ccct
tyu

Cybervoid et Carnivore Mothermouth sont encore tellement bons aujourd’hui!

Série télé très intéressante:

lost

Lost (Saison 1)

Oui, je suis un attardé mental mais mieux vaut tard que jamais. C’est tellement captivant, le personnage de John Locke, le chasseur est assez captivant… bonhomme qui travaillait dans une usine de boîtes…

jl

Cette série est géniale, c’est tout!

2 commentaires
  • Marie-Kim
    21 août 2007

    Salut, je lis activement toutes tes chroniques et j’aime particulièrement celle-ci, merci de me faire sourire encore une fois avec tes commentaires.

  • Gene
    22 août 2007

    ha! ha! On s’est clanché lost série 1, 2 et 3 cet été. Pour une attardée, je me suis bien rattrappée!

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES