BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Editors avec Hot Hot Heat

Yanick Klimbo Tremblay
21 janvier 2008

Le dimanche 20 janvier au Club Soda de Montréal

C’est par une soirée de frette qui te pète le pet que je me suis dirigé, tout d’abord, au restaurant Trois Amigos sur St-Denis pour un repas d’anniversaire avec ma très-bientôt meman, Marie-Claude. Festin de buritos et visite du cousin Vincent qui était venu de Trois-Rivières pour assister au concert d’Editors.

Oui, 33 hivers font de moi cette vieille pantoufle fini, carburant toujours au rock et au métal même lors des soirs les plus agressifs et frigorifiés…

Nous sommes entrés au Club Soda vers 21h00 sans croiser les rats sur le bord de l’édifice tel que décrit par JE l’autre jour au canal 10, j’imagine qu’ils gèlent eux-aussi et qu’ils se sont trouvés un beau gros tas de marde d’itinérant pour crécher dedans ou dessus… bien au chaud!

Pas de Louis XIV ni de Hot Hot Heat sauf pour les trois dernières pièces… je ne tenais pas à revoir ce groupe qui dégage autant d’arrogance qu’un Patrick Huard en entrevue et surtout bien crinqué de ne pas avoir voyagé en première classe.

Pour ma troisième expérience sonore et visuelle avec Editors mais la première en format « salle », je m’attendais à un moment des plus privilégié. Tel que je l’ai déjà décrit, ce groupe n’est pas une pâle imitation d’Interpol et Editors sonne en plus d’être très droit… ou tight pour les intimes !

Alternant entre des pièces de The Back Room et An End Has a Start, cette formation possède une facette dépressive mais musicale mais en même temps, très optimiste avec des rythmiques aux refrains convaincants.

Passant aisément de la guitare au piano, le chanteur Tom Smith se laisse aller et ne laisse passer aucunes notes gorgeuses fausser dans sa gorge! La basse est puissante dans le son d’Editors et le batteur bât la chamade comme un véritable Flo Mounier du rock britannique !

Vraiment, un excellent groupe sur scène et sur disque… probablement que certains diront dans quelques années :

« Editors, ouais je les ai vu au Club Soda dans le temps ! Maintenant que c’est au Centre Bell, c’est pu pareil… »

Un peu comme Coldplay

Vidéo du concert commençant avec les salutations de Hot Hot Heat.

2 commentaires
  • Kristof G.
    22 janvier 2008

    Comme disait Mononc’Serge avec L’Académie du Massacre, c’est bon les Patates! Mais Coldplay…

    Soit, une bonne fête en retard cher collègue et ami sachant toujours aussi bien rocker (et boire de la bonne bière), même rendu à l’âge du Christ… qui sera bientôt père!

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES