BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Connaissez-vous les Ig Nobel ?

Yanick Klimbo Tremblay
23 janvier 2008

Non, euh… oui, p’t'être ben?

Je ne lis pas le 7 Jours ou le Lundi, même chez le dentiste mais je suis un abonné de Metal Maniacs par contre et je lis quelques trucs scientifiques qui font de moi un prof mieux informé. C’est plate de perdre la face devant 32 kids de dix ans qui te demandent ce qui se retrouve dans une télé plasma et de dire, en guise de réponse : « Période libre ! » à la place.

En feuilletant le Québec Science, j’ai appris qu’il existait des prix tout à fait loufoque, ce sont les Ig Nobel (jeux de mots entre le prix Nobel et Ignoble pour ceux qui ne l’avaient pas catché !), le penchant scientifique des Razzies qui récompensent les pires films de l’année. Les Ig Nobel eux sont offerts aux pires niaiseries, et les niaiseux qui l’accompagnent, dans le domaine scientifique et autres domaines du « cerveau » très connexes !

Ceux de 2007 sont assez intéressants, je vous en dresse la liste :

Médecine : Brian Witcombe, de Gloucester (Angleterre), et Dan Meyer, d’Antioche (Tennessee, États-Unis), pour leur rapport médical pénétrant sur l’ingestion de sabres et ses effets secondaires. Wow, ça te coupe l’appétit…

Physique : L. Mahadevan, de l’université de Harvard (Massachusetts, États-Unis) et Enrique Cerda Villablanca, de l’université de Santiago du Chili, pour leur étude de l’apparition des plis sur les draps. Crisse, prenez la Boule Magik de maman Dion, fini les plis mais pas dans sa grosse face !

Biologie : Pr Johanna E.M.H. van Bronswijk, de l’université technique d’Eindhoven (Pays-Bas), pour son recensement de tous les acariens, insectes, araignées, pseudo-scorpions, crustacés, bactéries, algues, fougères et champignons avec lesquels nous partageons nos lits chaque nuit. Fait que ce soir, regardez Alien III et dites-vous qu’il y a son équivalent terrestre qui vous dort dans le poil de poche et de raie !

Chimie: Mayu Yamamoto de l’International Medical Center of Japan, pour avoir développé une méthode d’extraction de la vanilline (arôme et parfum de vanille) à partir de bouse de vache. Le nom de la crémerie Meu-Meu prend ton son sens ici…

Linguistique: Juan Manuel Toro, Josep B. Trobalon et Núria Sebastián-Gallés de l’Université de Barcelone, pour avoir montré que les rats peuvent être incapables de reconnaître la langue japonaise de la langue néerlandaise dans un discours diffusé en mode rembobinage. Ah, moi itou…

Littérature : Glenda Browne, de Blaxland (Blue Mountains, Australie) pour son étude sur le mot The, et sur les nombreux problèmes qu’il pose pour le classement alphabétique. Je savais car c’est assez chiant quand tu classes tes DVD de porno en ordre alphabétique et que tu tombes dans la batch The Deep Throat, The Deepest Throat, The Deeper Throat, The Deepest Anal Sex et The Deeper Vagina !

Paix: The Air Force Wright Laboratory, à Dayton, pour leur travail de recherche et développement sur une arme chimique, la « bombe gay », qui rend les soldats ennemis sexuellement irrésistibles pour leurs frères d’armes. Eric Salvail l’a déjà commandée, il est juste derrière Mika sur la liste d’attente !

Nutrition : Brian Wansink de l’université de Cornell pour ses recherches sur l’appétit apparemment infini des êtres humains, en les nourrissant à l’aide d’un bol sans fond à remplissage automatique. Sonia Vachon était cobaye je crois? S’ils font la même chose avec de la Boréale, j’embarque… l’avancement de la science, j’en fais une priorité !

Economie: Kuo Cheng Hsieh, de Taiwan, pour avoir breveté en 2001 un appareil qui capture les braqueurs de banque en leur jetant un filet dessus. Il y a encore des braqueurs de banque ? Commandez en un double large pour Vincent Lacroix !

Aviation: Patricia V. Agostino, Santiago A. Plano et Diego A. Golombek de l’Université Nationale de Quilmes, en Argentine, pour avoir découvert que le Viagra aidait les hamsters à se remettre d’un décalage horaire. Ah, moi, je dis qu’une couple de VolDamm en Espagne était beaucoup mieux pour me remettre du décalage !

Ouais, du temps à perdre, il y en a !

Et en 2006…

Ornithologie : Ivan R. Schwab et Philip R.A. May, université de Californie, pour leurs travaux expliquant pourquoi les piverts ne sont pas sujets aux maux de tête. Cette recette ferait fureur dans les meilleures tavernes !

Nutrition : Wasmia Al-Houty de l’université du Koweït et Faten Al-Mussalam de l’autorité publique pour l’environnement du Koweït, pour l’étude des préférences gustatives du scarabée bousier. Facile… c’est de la merde !

Paix : Howard Stapleton de Merthyr Tydfil (Pays de Galles), pour l’invention d’un appareil émettant un son insupportable audible uniquement par les adolescents. Ceci ne fonctionne pas lors des concerts de Marie-Mai…

Acoustique : D. Lynn Halpern, Randolph Blake et James Hillenbrand de la Northwestern University (Chicago), pour avoir expliqué pourquoi le crissement des ongles sur un tableau noir est désagréable à l’oreille. C’est égalité avec le même son que fait Mika !

Mathématiques : Nic Svenson et Piers Barnes, de l’organisation australienne du Commonwealth pour la science et la recherche, pour leur calcul du nombre de photos qu’il est nécessaire de prendre pour être (presque) certain que personne dans une photo de groupe n’aura les yeux fermés.

Littérature : Daniel Oppenheimer de l’université de Princeton, pour son rapport « Conséquences de l’utilisation abusive de la langue vernaculaire érudite : les problèmes de l’utilisation de mots longs sans nécessité »

Médecine : Francis M. Fesmire de l’université de Tennessee, pour son rapport d’étude clinique sur le soulagement des hoquets tenaces par massage rectal digital. Ce qui ne sort plus par la bouche se règle par la raie !

Physique : Basile Audoly et Sebastien Neukirch de l’université Pierre et Marie Curie (Paris), pour leurs recherches expliquant pourquoi les spaghettis secs se cassent généralement en plus de deux morceaux.

Chimie : Antonio Mulet, José Javier Benedito et José Bon de l’université de Valence, (Espagne) ; Carmen Rosselló de l’université des îles Baléares (Espagne), pour avoir mesuré la vitesse des ultrasons dans le fromage Cheddar en fonction de la température. Ils auraient pu essayer dans le Kraft Diner…

Biologie : Bart Knols et Ruurd de Jong de l’université agricole de Wageningen (Pays-Bas), pour avoir démontré que le moustique anophèle femelle, vecteur de la malaria, est tout autant attiré par l’odeur du fromage Limburger que par celle des pieds humains. Totalement délicieux !

Tout ceci est vraiment sérieux ! Je savais que de tels prix existaient mais je ne savais pas le nom qu’ils portaient. La preuve est faite que certains travaux ou emplois découlent de trucs bizarres… pourquoi régler la faim dans le monde ou un remède contre l’Alzheimer quand on peut savoir pourquoi certaines bibittes sont attirées par l’odeur des pieds !

Vous trouviez votre job plate?

En passant, en 2007, certains groupes métal se sont légèrement copiés pour les pochettes.

Regardez le tout !

ee

Azure Emote…

behe

Behemoth…

cd

Cattle Decapitation…

pm

Pagan’s Mind…

Mettons que… ils trippaient tous sur Ganesh en 2007

3 commentaires
  • Guy
    24 janvier 2008

    Ouais, tu fesses à matin mon homme!
    Sonia vachon, c’est vraiment ton souffre-douleur hein?
    Voyons, c’te pauve grosse. Elle fait rien de mal, juste manger…
    Imagine-là avec une boite de Jos-Louis, la yeule beurré de chocolat, la boite semie-pleine qui essaie de dire: « Ummm, ummm, j’mange mon nom de famille…yé bon….ummm »

  • Celui la!
    24 janvier 2008

    un son insupportable audible uniquement par les adolescents = Mari Mai drette dans le mille!!

  • chose
    9 février 2008

    La 3e pochette est particulièrement atroce…c’est quoi qu’y'on toute avec le trip de 4-5-6 bras…

    Bon texte.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES