BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

At the Gates avec Darkest Hour, Municipal Waste et Toxic Holocaust

Yanick Klimbo Tremblay
13 juillet 2008

Le samedi 12 juillet au Medley de Montréal

Pour une fois, un concert au Medley qui commence bien à l’heure. On se présente donc vers 19h30 aux portes pour apprendre que la prestation de Toxic Holocaust est terminée. Je venais à peine de gager un dollar avec Patou au sujet des retards typiques du Medley, je crois que je suis endetté d’un huard !

Comme d’habitude, direction vers le fond droit de la salle, près du bar où l’on se commande un rafraichissement approprié pour le prochain groupe, Municipal Waste. Ce groupe est reconnu pour sa sonorité de la vieille école, ses paroles festives et une présence sur scène explosive. Dire que le groupe a reçu l’accueil le plus intense serait peu dire, la réaction de la foule était hors du commun car nous avons même eu droit à un Wall of Death… demandé par les gens dans le pit ! Pour ceux qui ne connaissent pas le principe, c’est fort simple : la foule est séparée en deux par un corridor où il n’y personne. Par la suite, au signal du chanteur, tous ceux qui sont à droite doivent se déplacer de manière virulente pour se retrouver à gauche et ceux qui sont à gauche, eh bien, ils font la même chose mais pour se retrouver à droite.

Dans le pit, une poubelle se faisait transporter par les gens et de nombreux conquistadors y allaient gaiement avec le stage-diving. L’équipe de sécurité état débordée.

Municipal Waste sonne comme SOD mais avec Kurt Brecht de DRI au chant. Prestation intense d’une trentaine de minutes, le groupe sera probablement de retour bientôt en ville mais plus haut sur la liste!

Vidéos de Municipal Waste :

Se concentrant surtout sur ses deux derniers albums, Darkest Hour n’a point déçus le public avec son hardcore métal mais qui tend à devenir de plus en plus métal avec le temps ! Hyperactif comme de coutume, Darkest Hour avait même pris le temps d’installer sur scène, deux immenses blocs de bois pour pouvoir y grimper à la guise des musiciens du groupe. C’était un peu étrange, « show-off » même mais que voulez-vous !

Vidéos de Darkest Hour

At the Gates et son absence de près de douze ans, il faut croire que les frères Björler devaient être écoeurés de se faire hurler « Blinded by Fear » lorsqu’ils étaient sur scène avec The Haunted ! Même rengaine pour Tomas Lindberg

Les Suédois n’ont point déçus en cette soirée humide. Le Medley était juste assez plein pour ne pas à avoir à se coller sur le suant en face de nous, nous pouvions bouger aisément dans la salle et se faire aller la moumoutte sur les pièces du groupe. L’album Slaughter of the Soul, le classique d’At the Gates, a fait office de plan majeur de la soirée.

Voici la liste des chansons, de mémoire :

Slaughter Of The Soul
Cold
Terminal Spirit Disease
Raped By The Light Of Christ
Under A Serpent Sun
Windows
World Of Lies
Nausea
The Burning Darkness
The Swarm
Forever Blind
The Beautiful Wound
Suicide Nation
All Life Ends
Need
Blinded By Fear

Pour un retour, on ne pouvait s’attendre à mieux. Le groupe était serré au niveau de la prestation, Lindberg était en voix et la foule en feu ! C’était le concert que tous attendaient depuis longtemps, personne n’est ressorti avec un visage démontrant des traits de déception.

En passant, deux membres du groupe arboraient des t-shirts de groupes canadiens : Tomas Lindberg avec son t-shirt de Cursed et Martin Larsson avec un vintage de Voïvod très défraichi mais tout de même en bon état !

Vidéos d’At the Gates :

Remerciements à BCI

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES