BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Baille Baille 2008

Yanick Klimbo Tremblay
1 janvier 2009

2009, il me semble que je vois encore ma blonde en balloune. Non, maintenant ma fille à neuf mois, cette dernière année a passé tellement vite, aussi vite qu’un snapshot de Sidney Crosby j’imagine, même si mes connaissances du hockey sont un peu rouillées.

Au niveau personnel, j’ai vécu une année fantastique mais au niveau professionnel, c’est autre chose. Non, ce n’est pas que je n’aime plus l’enseignement mais une situation assez particulière impliquant un enseignant aux mains baladeuses selon certaines (jusqu’à preuve du contraire) a fait que l’ambiance au travail s’est dégénérée.

Pour ce qui est du BangBang, je n’ai pas à me plaindre. Ce petit à côté me satisfait tout aussi pleinement, la musique étant cette passion inépuisable. J’anticipe déjà la prochaine année avec de bons moments en commençant avec une entrevue avec Cradle of Filth le 17 janvier.

Je repars en neuf pour 2009… jeu de mots très facile… mais d’occasion!

31 décembre loin derrière, je peux maintenant affirmer que le Bye Bye n’était point satisfaisant. C’était beaucoup plus un spectacle de variétés qu’une revue humoristique. Un peu comme un théâtre d’été par bouts…Quand tu parles d’un Bye Bye, ce qui nous ramène au concept justement de revue humoristique, il doit y avoir de l’humour qui décape mais malheureusement, le Bye Bye ne m’a pas fait vraiment rire, à l’exception des frasques de Jean-François Mercier qui était toujours tout aussi virulent, les imitations de François Maranda et le numéro assez blasteux sur la relation de Denise Bombardier avec le duo Dion/Angelil.

Les restants humoristiques étaient trop cabotins et burlesques comme le numéro sur Patrick Roy, digne d’un vaudeville. Ok, nous avons compris que ses deux fils sont violents et surtout épais, pas obligé de répéter la formule pendant 4 minutes.

Le sketch « L’Hystériose » est tombé à plat aussi, trop gueulard, bruyant et insipide. Pas très profond, pourtant le sujet était superbe pour une série de bonnes blagues !

Il manquait de rigueur au niveau des textes, les punchs ne volaient pas très haut lors des sketchs… L’équipe de scripteurs était digne d’un match des étoiles de l’humour pourtant. Les séances de brainstorming ne devaient pas être très fructueuses…

Le numéro en introduction où nous avons vu Alexandre Despatie sauter dans le bol du punch… wow, un 14 minutes de temps perdu avec des chansons aux paroles indéchiffrables. Vraiment rien à cirer !

C’est certain qu’elle était haute la marche si l’on compare aux Bye Bye des deux dernières années avec RBO mais là où le tandem Cloutier/Morissette s’est planté, c’est en nous offrant un show de variétés, alternant humour léger et chansons populaires hors contextes comme La Dame en Bleu de Michel Louvain. Pas très « tight » et pas très futé, ce Bye Bye fait passer Latulipe et Cie pour de l’humour surfin et de haute qualité.

La blague du Moi J’Vends à chaque pub, nous avions compris la première fois, rendu à 7, c’est usée comme de vieilles bobettes de l’oncle Gérard! Ce n’est pas l’inspiration qui manque quand vient le temps de se moquer des publicités me semble, il y en a tellement!

Admettons que la revue d’Info Man 2008 a botté les fesses du Bye Bye… même Dieu Merci l’Année est Finie était nettement plus drôle avec un Louis-José Houde en feu!

Dois-je vraiment vous parler du numéro de Sœur Angèle en AC/DC… digne de Couvent en Spectacle.

Quelle maladresse que de laisser chanter Pierre Lapointe aux coups de minuit ! Ce n’est pas que ce n’était pas bon mais quelle est la pertinence d’avoir Pierre Lapointe interpréter « Deux par Deux Rassemblés » qui était la chanson de l’année en 2007 ?????????????????????????????????

Marie-Mai aurait été pertinente, Karkwa aussi, Ariane Moffat car ils ont fait des succès en 2008. Lapointe nous a offert un spectacle pour les Francofolies et that’s it…

Très 2009, très Québec retardataire !

Qui peut m’expliquer maintenant le buzz Lost Fingers ? Désolé mais de la musique de romanichel, même mélangée avec des vieux hits des années 80, ca reste plate en tabarnatch. J’pense qu’il est grand temps que je sorte mon album des meilleurs succès grunge des années 90 mais en version polka, je vais faire la galette car ici au Québec, on aime les trucs recyclés !

La preuve ? Qui a vendu le plus de CDs cette année au Québec ? Sylvain Cossette avec son Volume Deux des succès des années 70. Qui est la découverte de l’année selon bien des tawouins ? Les Lost Fingers qui interprètent des vieux hits. Les compilations hommages, les duos de chanteurs du passé (parfois même un passé pas si lointain si l’on prend Bigras et Dubois) avec d’autres starlettes.

Tout ça, ça vend au Québec, royaume de la nostalgie inépuisable.

Notre vieille crap, on l’oublie, on la recycle et on nous la revend ! Ce n’est pas pour rien que les Dollarama sont si populaires.

Vous ne saviez pas ? La grande majorité du papier que les Québécois envoient au recyclage est pilé sur des palettes, attaché et envoyé en Chine, à qui l’on vend le tout une piastre la tonne. Oui, les vieux magazines Dernière Heure que tu pitches dans ton bac vert, c’est sur un bateau par la suite, direction Chine où l’on prend tout ce beau papier pour le retransformer en machins qui se retrouvent chez Dollarama, que l’on rachète par la suite en trouvant ça pas chérant.

Musicalement, c’est la même chose au Québec, on prend le vieux stock et on lui redonne une deuxième vie, on le rachète et on adore.

Pourquoi encourager la fraîcheur et la nouveauté quand on peut se rabattre sur notre passé pour une autre fois !

——————–

Trouvez-vous qu’ils se ressemblent ?

Will Ferrell et Chad Smith de Red Hot Chili Peppers , même face!

Photobucket

Alan Cummings et Pee Wee Herman, oui, celui qui s’est fait prendre à se welly popper dans un cinoche érotique… même face !

Photobucket

Le chanteur de Tokio Hotel et le chanteur Pete Burns (qui est une femme maintenant) de Dead or Alive, ceux qui chantaient You Spin Me Round…

Pete Burns, lors des belles années…
Photobucket

Gars de Tokio Hotel…
Photobucket

Photobucket
Pete Burns en femme…

Regardez le tout!

Oui, je sais, il y a une faute à « comprenez » …

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES