BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Le sympathique Lars Ulrich!

Yanick Klimbo Tremblay
11 janvier 2009

La polémique entourant le Bye Bye est passée ? Pas certain, on va encore en parler pendant encore des mois !

Mon retour au boulot était bien, je suis retombé dans la routine, ce qui est super. Pas le temps de raconter tous les cadeaux reçus des enfants, on travaille ! Un de mes élèves m’a raconté qu’il est allé voir le film Twilight au cinéma mais qu’il n’a pas aimé car tout au long du film, les gens parlaient.

« Que disaient-ils ? » ai-je demandé.

« Ben, y’avait juste des filles dans la salle et elles disaient tout le temps Tchecke comme y’est beau ! C’était plate en plus, trop d’amour dans le film, c’est plus un film de filles j’pense.»

Peut-être bien. C’est ça l’apprentissage !

Le programme télévisuel MP6 de Musique Plus vient de d’être évacué, fini. L’idée était bonne mais le choix à l’animation était un peu douteux, incertain même… Personne ne l’a venu venir celle-là, tout le monde étant trop préoccupé par le Bye Bye et la programmation médiocre de TQS avec leurs beaux décors. Musique Plus prend du poil de la bête, pas de doute. En passant, je ne sais pas qui a eu l’idée pour la robe de Cheli lors de l’émission Nous interrompons ce vidéo mais un choix des plus judicieux au risque de paraître macho! Sans blague, c’était une robe qui l’a mettait en valeur, rien de vulgaire, juste très beau !

Pendant le temps des Fêtes, j’ai eu le temps de terminer un livre commencé l’été dernier. Avec une fillette en feu de quelques mois, le temps de lire est plus rare et le soir, quand elle est au lit vers 8h15, ce n’est pas très long que je suis le chemin de Morphée vers 8h22 pour m’endormir vers 8h24…

Donc, j’ai terminé mon livre Sound of the Beast the Complete Headbanging History of Heavy Metal. Très complet comme ouvrage, tout est bien en place, chaque genre, style est décrit. Une belle pièce d’anthologie quoique Katon W De Pena, leader de Hirax, est un peu trop omniprésent tout au long du livre.

Photobucket

Une réplique de Lars Ulrich, à l’époque de l’album Load, tirée du livre : « Avant je ne portais pas de bobettes. Ca ne fait que quelques temps que j’en porte. C’est ma copine qui m’oblige. Avant, je ne portais que des pantalons comme des jeans ou de type jogging. Aujourd’hui, je porte des pantalons griffés de grands couturiers, pas question de dégouter mon urine sur mes pantalons car ils sont très dispendieux ! »

Wow ! Toujours aussi sympathique Lars ! Et modeste !

Parlant de la modestie de Lars Ulrich, mon ami Guy m’a raconté une petite anecdote qui met en vedette votre batteur favori ! Cette aventure met aussi en vedette le chanteur de la formation Eagles of Death Metal, Jesse Hugues.


Jesse Hugues

VS

Lars Ulrich

Voici ce qui s’est passé, selon la version de M. Hugues, rencontré par un chummy de Guy, lors de la visite des Eagles of Death Metal.

Jesse Hugues était dans le lobby d’un hôtel de New York en train de lire un magazine. Il était en tournée de promotion pour leur dernier album, il relaxait lisant et sirotant un café. Un homme, qui ne lui est pas inconnu, parle au cellulaire près de lui en faisant les cent pas. Plongé dans sa lecture et nullement déconcentré par le bavard, Jesse continue sa lecture.

A un moment donné, le type dit au téléphone : « Hold on, I’ll write it down ! » Jesse lève les yeux, le gars s’approche de lui, lui prend le magazine des mains et en arrache une page pour écrire un truc, remet le magazine dans les mains de Jesse et décampe.

Jesse Hugues suit le gars qui s’en allait vers une salle de conférences. Il dit alors au copain de Guy à qui, il raconte l’histoire, que ce gars-là avait un culot d’enfer, un espèce d’arrogant.

Donc, il continue de le suivre, magazine en main. Sur le coup il n’a rien dit mais il décide d’aller se faire justice.

Il entre derrière le gars dans la salle de conférences et lui tapote l’épaule, le gars se retourne.

Pawf ! Jesse lui sacre un bon coup de poing dans le chest, le gars tombe par terre ! Il se relève… et dit :

« Do you know the fuck who I am ? »

“Yep, I know… » dit Jesse en quittant son protagoniste.

Et oui, c’était Lars Ulrich… qui venait de manger un bon coup de poing de la part du chanteur des Eagles of Death Metal. Si vous détestiez Ulrich, voici une raison de plus pour le méga détester.


Lars Ulrich… un bonhomme aussi sympathique qu’un cintre?

Célébrité et fortune ne donnent pas de droits supplémentaires ! Désolé mec!

Pour compléter la lecture de ce livre, je me suis clanché le DVD, reçu en cadeau, de Get Thrashed the Story of Thrash Metal qui, malgré un côté un peu amateur à quelques reprises, demeure un excellent document d’archives. Oui, les musiciens thrash sont amers envers l’époque grunge mais ce qu’ils détestent le plus est probablement le fait que le hair métal, le rock de guidounes et tout ce qui est Poison/Bon Jovi de marde aient reçu l’étiquette métal pendant les années 80-90… les mettant dans le même bateau que le vrai métal !


Excellent DVD!

La St-Valentin s’en vient, voici de bonnes idées cadeaux !

Photobucket
Mesdames! Pour l’amoureux qui aime faire son popo sans perdre son coup roulé, voici l’idéal!

Photobucket
Les gars, pas capable de le dire que vous l’aimez? Ben, sur des toats, le message va passer mes chers Roméo!

Aussi, avant de partir, trouvez-vous que ces deux pochettes se ressemblent ?

KISS « The Elder »

et Swallow the Sun « Hope »

Photobucket

Ne manque que la main!

Si Gene Simmons voit ça, il va bien intenter une poursuite à ce groupe…

Un commentaire
  • Nam Pruessner
    22 mai 2010

    C’est vraiment gentil, j’adore ton article spécialement pour les débutants. J’ai utilisé Google translate – peux-tu m’éclairer s’il te plait?

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES