BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Mayhem avec Slaot Vean, The Last Felony et Wolven Ancestry (critique concert)

Yanick Klimbo Tremblay
18 juin 2009

dsc03050

Le 15 juin 2009 aux Foufounes Électriques de Montréal

Avec toutes les rumeurs qui pleuvaient sur le net, tout le monde était sur les dents à savoir si la formation norvégienne Mayhem allait réussir à se rendre jusqu’à Montréal en faisant fi des nombreuses difficultés rencontrées lors de cette tournée.

Oui, le groupe a réussi à se rendre jusqu’à Montréal. Les douanes n’ont probablement pas été des plus faciles mais le groupe est présent, pas de doute car l’immense batterie de Hellhammer est sur scène et le kiosque du groupe est monté. Les ventes de t-shirts vont bien !

Tous les autres groupes de la tournée ont lâché en cours de route pour des raisons qui sont très nobles tout de même. Il n’est pas facile de parcourir l’Amérique, de jouer à chaque soir pour un salaire avoisinant le néant. Chapeau bas à Withered, Cattle Decapitation et Cephalic Carnage.

Pour ce qui est de l’arrêt montréalais, trois groupes plus ou moins locaux ouvraient les festivités. Dans un premier temps, la formation de Trois-Rivières, Slaot Vean qui m’a fortement impressionné par sa grande virtuosité. Ce groupe est serré musicalement et leur style black-death est efficace.

Ce n’était que la deuxième fois que je voyais un chanteur utiliser un micro du genre « commande à l’auto » La première fois, c’était le chanteur de Macabre, il y a quelques années. L’avantage avec ce type de micro est que tu peux apprécier vraiment le type de vois du chanteur qui ne fait pas de tours de passe-passe avec ses mains sur la boule du micro pour créer une certaine sonorité !

Slaot Vean, très impressionnant !

www.myspace.com/slaotvean

Je croyais que la foule allait réserver un accueil plutôt froid pour The Last Felony, étant donné quelques enjambées vers un style qui ne s’apparente pas vraiment au reste des autres groupes de la soirée mais la troupe de Montréal a reçu un accueil plus que favorable, probablement en raison de l’ouverture d’esprit du public montréalais.

The Last Felony décape, point final. Comment se fait-il que ce groupe n’est pas signé chez Metal Blade? La température a grimpé d’un cran, plus de gens étaient présents et la chaleur est montée aux oreilles du chanteur Joss Fredette, arborant un chaleureux manches longues d’Anonymus, qui s’est même permis de caler une Maudite sur scène, bière offerte par un enthousiaste qui semblait bien apprécier sa soirée.

Donc, prochain groupe de Montréal à surveiller, The Last Felony !

www.myspace.com/thelastfelony

Surprise à tous les niveaux ce soir, Wolven Ancestry de Sudbury, en Ontario. Une sonorité qui se rapproche du vieux Dimmu Borgir et un peu de Gorgoroth, qui a grandement fait murir la foule. Il est rare qu’un groupe ontarien puisse subir un accueil aussi favorable de la part du public montréalais, il y a un genre de blocage, je ne sais pas pourquoi…

Formation qui détonne, Wolven Ancestry a tous les éléments en poche… de poils de loups… pour obtenir un succès grandiose. Des pièces juste assez black old-school pour satisfaire les plus kvlts et des harmonies assez pimpantes pour les jeunes de la nouvelle vague.

dsc03042

Lord Defiler de Wolven Ancestry, remarquez les entailles sur son torse…

Fait à noter, nul ne peut rester sans réaction devant l’acte d’automutilation du chanteur Lord Defiler qui s’est entaillé le torse à plusieurs reprises avec un couteau bien effilé, répétant un geste rendu populaire par Dead et Maniac, anciens chanteurs de Mayhem

www.myspace.com/wolvenancestry

 

Vidéo des groupes en ouverture du concert.

Mayhem maintenant. La formation norvégienne terminait sa tournée chaotique ce soir, à Montréal et toute une façon de terminer le tout.  

dsc03048

Attila Csihar… Marilyn Manson peut aller se rhabiller!

Le groupe est entré sur scène à 23h00 pour en ressortir 1h30 plus tard, véritable marathon où les corps s’entrechoquaient les uns dans les autres sur des pièces comme Pagan Fears,  servie en ouverture, Anti de l’excellent Ordo Ad Chao, Deathcrush en plus de De Mysteriis Dom Sathanas et Pure F***ing Armageddon… évidement!

Certains diront que Mayhem, ce n’est plus la même chose qu’avant et c’est tout à fait normal de penser ainsi mais le seul fait de voir sur scène, ensemble, Necrobutcher, Hellhammer et Attila Csihar, est du domaine de l’intensité!  Métalliquement parlant, on peut en conclure que c’était un moment historique pour les amateurs de métal sous toutes ses formes!

Ce concert était plus qu’un simple concert, c’était plutôt une expérience sensorielle.  Le simple fait de voir Attila sur scène, avec son accoutrement zombifique et sa corde de potence, vaut le prix de votre billet.

J’imagine que l’enfer peut ressembler à ça…

Groupe légendaire… concert du même calibre…

 

Vidéo de Mayhem 

Merci à Jean-François Michaud d’Extensive Enterprise  

 À venir ! Entrevues vidéo avec Daniel Boucher, critiques de disques et autres bidules comme ma journée au Virgin Fest!

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES