BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Amorphis « Skyforger » (Critique) et guéguerre métallique!

Yanick Klimbo Tremblay
3 août 2009

Amorphis

Skyforger

Nuclear Blast

Depuis la venue de Tomi Joutsen (voix) au sein du groupe, on peut confirmer que le groupe n’a pas chômé depuis. Inspirant le type ? Aucun doute. Skyforger est le troisième album avec Joutsen aux voix. Ce n’est pas un album qui se démarque véritablement des autres productions du groupe finlandais, c’est sage et on reconnait la touche particulière, prudente mais alléchante des musiciens, qui ont produit eux-mêmes l’album. Comme de raison, il y a toujours une chanson qui se démarque du lot par son refrain glorieux et qui nous reste en tête. Ici, c’est la pièce Silver Bride avec laquelle on reste toqué pour la journée au complet. Pas de doute, ce disque est vraiment gratifiant. Original, non. Fidèle ? Oui. En passant, la version nord-américaine est agrémentée d’une pièce en bonus du nom de Godlike Machine qui s’avère une essentielle de l’album.

www.myspace.com/amorphis

Et encore KISS…

Disponible très bientôt, les M&M’s… KISS

kissmm

Mon zwiz est plus gros que le tien!

Que pensez-vous de la guéguerre que se livrent Machine Head et Limp Bizkit? Il semble que Machine Head n’aurait pas aimé la décision de l’organisation du Sonisphere, un festival européen, où le groupe de Rob Flynn devait jouer avant la troupe de Fred Durst, et non après. Machine Head a alors demandé d’être retiré de l’affiche, citant qu’il était hors de question de jouer avant des posers et des clowns nu-metal. La semaine dernière, le groupe a décidé de revenir pour ce festival mais sous l’appelation « Invité Surprise » mais tout en gardant la position de groupe avant Limp Bizkit

Et c’est avec ce point, le truc posers et nu metal, c’est ça qui me chicotte… Il serait bien de rappeler à Rob Flynn que son album The Burning Red était une emprise assez opportuniste sur le genre nu metal, à l’époque (1999) où Korn, Incubus et Limp Bizkit dominaient les palmarès.  

Machine Head perdait alors toute crédibilité après avoir offert deux excellents albums très heavy en tout début de carrière, Burn my Eyes et The More Things Change… Au revoir l’attitude Fuck You et bonjour aux mimiques Yo, les pantalons baggy genre Adidas et les simagrées très simiesques de l’époque.

Le retour à une sonorité plus métallique avec The Blackening, après s’être cherchés musicalement pendant près de 5 ans avec des albums très médiocres comme Supercharger et Through the Ashes of Empire, semble avoir monté à la tête de Rob Flynn. The Blackening étant encencé par Lars Ulrich, le groupe marche sur un nuage mais semble oublié un passé pas si lointain…

Je ne veux pas prendre la défense de Limp Bizkit, aucunement, mais quand tu te moques des vêtements d’un ittinérant, arrange-toi donc pour ne pas avoir l’air d’un guenillou!

Voici un clip de Machine Head qui devrait vous aider…

Machine Head – From This Day

 … à vous forger une petite idée… en passant, Machine Head l’a fait retirer de YouTube

À venir sur Chanceux comme un Quêteux:

-Entrevues avec Darkness Dynamite, Epicurean et Clutch!

- Reportage des concerts de Tool, Social Distortion et AC/DC!

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES