BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

GI Joe Rise of Cobra… soldats de plomb !

Yanick Klimbo Tremblay
11 août 2009

gi-joe-rise-of-cobra-

Vous vous êtes toujours demandés quelle était la signification des lettres GI dans le terme GI Joe ? Eh bien ça veut tout simplement dire Government Issue, un terme anglophone qui veut identifier un groupe militaire, non pas le groupe hardcore punk du même nom!

Pour le film GI Joe Rise of Cobra, cette terminologie pourrait être remplacée par Grotesque Insipide.

Si vous avez connu la bouteille-ouvre-bouteille, communément appelée B-O-B, de Miller, le Pepsi transparent, les jouets GI Joe en plus de la série en dessins-animés et les bandes dessinées, ce film n’est vraiment pas pour vous. Fuyez-le car vous allez vous en repentir !

 Imbuvable…

Bien ancré dans le sillon laissé par la concession des Transformers, ce film tente de plaire à un public qui aime les explosions, les animations en CGI et les intrigues aussi bien ficelées que le premier nœud effectué par Jean-Luc, lors de son premier essai chez les Scouts !

Dès les 15 premières minutes du film, on voit immédiatement le dénouement de cette risée.

Oh que je vais avoir l’air geek… L’équipe a mis de côté la véritable histoire des GI Joe, du moins des personnages principaux, en nous laissant un goût très douteux d’un triangle amoureux entre la Baronne, Duke de GI Joe et Destro, ce qui est totalement farfelu car en plus, on tente de nous faire avaler que le Commandant Cobra ou Rex de son vrai nom, serait le frère de la Baronne en plus d’être un ami de Duke. Ils auraient combattu ensemble lors de la guerre et Duke, son commandant à l’époque, lui aurait donné l’ordre de bouger, dans un sens, et en se dirigeant dans une maison, aurait été victime d’une attaque. Mort au combat, Rex n’est plus… Plein de remords, Duke ne s’est pas senti capable d’épouser La Baronne ou Anna de son vrai nom, lors de son retour de guerre. Rex ou le Commandant Cobra, se terre donc dans un laboratoire car… euh, il n’est pas mort…

Le coeur brisé par Duke, qui l’a laissée seule sur le parvis de l’église, Anna devient la Baronne. Aura-t-elle sa vengeance envers son ex qui est responsable de son chagrin et de la « mort » de son frère? Aura-t-elle le guts de tirer lorsqu’il se retrouvera devant elle, désarmé?

Intrigant n’est-ce pas !!!

L’ambiguïté du personnage du Commandant Cobra est très irritante, il est présenté comme étant un docteur, un savant fou qui expérimente sur des humains et non comme un expert en terrorisme. Bref, il prend un peu la place du Docteur Mindbender.

De nombreux ratés se prolongent tout au long des deux heures interminables de cette production. Le fait d’avoir choisi le gars de la série Scary Movie est douteux aussi, Marlon Wayans est noir tandis que Ripcord, dans la série est blanc. Ceci peut sembler anodin mais ca me chicotte, de nombreux personnages de la série sont noirs, pourquoi ne pas lui donner le rôle de Static Line ?

ripcord_c

Ripcord… l’original!

ripcord1Version film 2009

Le personnage de Zartan est trop commun, le gars a l’air… d’un gars ! À l’origine, Zartan ressemble à un musicien de black métal avec un maquillage convaincant, une tunique et un comportement patibulaire. Ici, on le fait siffler pour que l’on puisse bien comprendre le dénouement du film, à la toute fin.

90409-67105-zartan_superZartan… l’original!

Zartan du film

Ce film ressemble plus à deux épisodes collés de la série 24. À la recherche des missiles qui ont été dérobés par des terroristes, est-ce que l’équipe de GI Joe, un peu à l’image de Jack Bauer, pourra réussir sa mission et sauver la planète ?

Action, explosions sont au rendez-vous. Un scénario bien construit qui rend hommage à l’histoire d’origine, c’est absent du tableau ! Donc, si vous êtes du groupe d’âge des 25-35 ans, attendez la sortie DVD!

Si je laisse de côté les détails techniques, il reste que le film, d’un point de vue de néophyte, n’est pas intéressant. Mélange pas très réussi de l’univers sous-marin de Phantom Menace, le côté gadget de Mission:Impossible et James Bond, l’humour hollywoodien un peu nunuche et agrémenté par un scénario digne d’un élève finissant du concours littéraire au cours de français, secondaire 1… on ne va pas très loin!

Point positif: le personnage de Snake Eyes, le ninja noir de GI Joe.

Cet été, j’ai eu ma dose de mauvais films !

3 commentaires
  • Mike Savard
    11 août 2009

    Shit, le docteur Mindbender avec sa moustache et son monocle. Que de souvenirs. J’ai encore sa figurine dans un fond de tiroir à kek part…

  • Kristof G.
    11 août 2009

    Question: est-ce moins mauvais que les Transformers 1&2?

  • Yanick Klimbo T
    11 août 2009

    C’est mieux mais c’est difficile de comparer un étron avec une crotte!

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES