BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Obituary… journée sombre sous le soleil floridien !

Yanick Klimbo Tremblay
20 septembre 2009

J’en rêvais… enfin Obituary vient en concert à Montréal et à Québec. Il y a une éternité que le groupe n’est pas venu ici, et de mémoire, je ne peux même pas dire à quand remonte leur dernière présence !

Sont-ils déjà venus ici ? Probablement mais il faut laisser le passé de côté et s’arranger pour participer à ce concert unique. Les frères Tardy vont faire vrombir les Foufs avec leur death floridien plus qu’exquis.

Même avec quelques années de répit, il est évident que le groupe n’a rien perdu de sa poigne d’enfer grâce aux albums Xecutioner’s Return et le tout dernier, Darkest Day. L’album Frozen in Time, qui marquait le retour du groupe en 2005, a laissé quelques amateurs perplexes mais il est indéniable qu’Obituary a toujours de l’impact, même 20 ans après sa création.

Pionniers du death métal floridien avec Deicide, Morbid Angel et Death, ce groupe a toujours impressionné avec ses guitares d’une lourdeur éléphantesque et une voix putride aux accents abyssaux invoquant une invasion diabolique. La première fois que j’ai entendu Slowly We Rot en 1989, je me suis tout de suite dit que l’on ne pouvait aucunement accoter une voix aussi puissante, j’en avais la chienne ! Dominic Gagnon, qui m’avait enregistré l’album dans le temps sur une cassette TDK D60, m’avait bien avisé au niveau de la voix de Tardy comme étant quelque chose de mongol, c’était ce qu’il avait entendu de plus intense dans le genre métallique.

Et il avait raison…

Par la suite, le groupe lance leur classique Cause of Death avec James Murphy à la guitare, suivi par The End Complete dont la chanson thème à un riff assez répétitif, World Demise et Back from the Dead avec son imbuvable pièce finale Bullituary

Cassure…

Après la séparation, les membres du groupe ont vaqué à d’autres occupations, principalement en dehors de la musique, à l’exception de Donald Tardy qui était batteur au sein du groupe d’Andrew WK.

Pour leur retour sur disque, le tout s’est produit avec Roadrunner mais le tout ne s’est pas fait dans la joie. Obituary devait, dans un sens, un disque à cette étiquette de disque et cette dernière s’en foutait un peu. L’album est sorti sans véritable promotion, c’était bâclé de la part de Roadrunner. Ils voulaient se débarrasser de ce groupe death métal car maintenant, ils ne donnent plus dans l’extrême mais plutôt dans la prudence excessive, généralement.

Sorti de ce contrat, Obituary s’est donc associé avec Candlelight Records pour lancer eux-mêmes leurs produits musicaux, les résultats étant Xecutioner’s Return et Darkest Day. Grand changement par contre, l’absence du guitariste Allen West qui a encore quelques problèmes personnels à régler. Mais un mal peut apporter un bien car c’est nul autre que le prolifique Ralph Santolla (il a joué avec Death en tant que musicien de tournée, Iced Earth et Deicide) qui gratouille la guitare depuis ce temps avec le groupe.

Obituary sera accompagné par de puissants canons sur cette tournée car c’est nul autre que Krisiun et Goatwhore qui ouvriront la série de spectacles en plus de Warbringer et The Berzerker, qui complètent ce marathon.  

En concert le 26 septembre à l’Impérial de Québec et le 27 septembre aux Foufounes de Montréal.

ad_obituary

Mauvaise nouvelle…

L’entrevue avec Kirk Hammett de Metallica est annulée… une grande déception.

 

Un commentaire
  • punk rod
    20 septembre 2009

    Ah ben Câlique t’es vraiment chanceux comme un quêteux!!

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES