BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Où vas-tu ce soir? Porcupine Tree ou Born of Osiris?

Yanick Klimbo Tremblay
21 septembre 2009

porcupine_tree_logo_2 

Question à 100 piastres, que faire ? Dans le domaine du rock ou métal complexe et progressif, le choix n’est pas évident pour certains lorsque l’on présente un tel choix. Même si ses deux groupes sont à des lunes au niveau du genre, il reste que ce sont deux formations très intéressantes en formule concert.

Dans le domaine du rock progressif aux accents métal, Porcupine Tree n’a pas besoin de présentations. Ayant connu un regain de popularité grâce à l’album In Absentia ce groupe anglais a maintenant un public plus vaste qu’à l’origine et ce, grâce à un « petit » groupe suédois que vous connaissez bien.

Oui, Opeth ! Lors de la tournée pour In Absentia,  Porcupine Tree avait avec eux Opeth en ouverture. Les rôles s’échangeaient certains soirs et Opeth devenait la tête d’affiche. En tournée pour Damnation, Opeth jouait de manière plus acoustique

La relation entre les deux groupes étaient dû au fait que Steven Wilson, le leader de Porcupine Tree, était le réalisateur d’Opeth pour leur combo Damnation et Deliverance en plus de l’album Blackwater Park.

C’est à ce moment, lors de ce concert au Medley, que bien des oreilles et des yeux se sont tournées vers Porcupine Tree. De nombreuses personnes sont tout simplement tombées sous le charme de la complexité musicale du groupe, de la progression sublime des pièces et de la voix sucrée de Wilson. Par la suite, les prestations du groupe en sol montréalais ont été présentées dans des salles de plus en plus grosses à chaque nouvelle visite.

Projections vidéo avec une trame sonore adéquate comprenant un son toujours précis et puissant, nul ne peut s’ennuyer lors d’un concert de Porcupine Tree.


 

Porcupine Tree avec King’s X le 29 septembre au Métropolis de Montréal. Présentation de Greenland.

boi 

Born of Osiris joue beaucoup plus dans les plates-bandes de l’underground mais a tout de même réussi à se tailler un public grandissant grâce à de nombreuses présences sur des tournées d’envergure comme le Summer Slaughter Tour.

Enregistrant pour le label très tech/death/progressif du nom de Sumerian Records, Born of Osiris étonne à chaque présence sur scène avec son métal de haut calibre et aux changements structurels étourdissants.

Born of Osiris compte maintenant parmi son personnel de tournée, l’incroyable guitariste très extraordinaire Tosin Abasi, d’Animals As Leaders, qui épate avec son talent indéniable sur ses guitares à 8 cordes. Le seul fait de pouvoir assister à la prestation de ce dernier vaut le déplacement, vous serez sur les fesses… même si vous ne savez pas jouer une sainte note sur la guitare, vous apprécierez car ce gars décape !

Le groupe fait parti de la tournée Night of the Living Shred avec All Shall Perish, After the Burial, Caliban et Suffokate. Un groupe additionnel est prévu pour l’arrêt montréalais car Kidicarus se rajoute à cette liste.


 
 

Born of Osiris le 29 septembre à La Tulipe de Montréal. Présentation d’Extensive Enterprise.

Et puis, qu’allez-vous faire ? Moi, mon choix est fait…

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES