BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Critique du démo de Who Cares?

Yanick Klimbo Tremblay
22 septembre 2009

Who Cares ?
Demo 2009
Indépendant

Avec l’extinction de Cripple Crew au Québec, je me demandais si un groupe, bien de chez nous, allait pouvoir un jour porter le lourd fardeau de meilleure formation grindcore-death-old school ? Ben oui et j’ai trouvé, avec Who Cares ? formation saguenéenne qui compte dans ses rangs Dominique « Bedaine » Simard de Clearwater Deathblow. Retourné au Saguenay depuis peu, Bedaine avait besoin d’un nouveau défi musical, question de se désennuyer. Who Cares ? joue légèrement dans les mêmes pâturages que Clearwater Deathblow ce qui veut dire pas de répit, pas de ritournelles et pas de fifures. S’accommodant généreusement d’une sonorité aux influences de groupes comme Napalm Death ou Insect Warfare, Who Cares ? propose un démo comprenant une dose infâme de chansons hyperactives, lourdes et alléchantes qui pourraient décaper l’insoutenable peinture verte du pont de Ste-Anne à Chicoutimi !

Pour un démo, il faut clarifier la chose suivante ; le son est très acceptable. Rien ne sonne la cacane à peinture, c’est vif mais il y a de la profondeur dans le son donc vous n’avez pas à baisser le niveau de Treble de votre système de son. Disponible pour le moment uniquement sur leur page MySpace, les dix pièces qui composent cet enregistrement démontrent justement le grand talent de composition du groupe. Il est pratiquement impossible de ne pas apprécier le riff en ouverture de la pièce Nuclear Bride ou bien la dynamique chaotique de As Seen on TV qui nous laisse entrevoir un mosh pit gigantesque !

Potentiel pour ce groupe, du matériel efficace pour Willowtip ou même Relapse si l’on voit à grande échelle. Who Cares ? a ce petit côté accrocheur musicalement dans le domaine du grind, ce qui n’est pas donné à tous les groupes. Sur chacune des pièces, on retrouve ne serait-ce que cette passe de guitare rasoir qui te poigne par la pouille pour te faire brasser la tête. La voix de Fred Otis est variée et c’est ce qui rend l’expérience de l’écoute encore plus cinglante car on embarque facilement dans ses délires engorgés.

Bien des groupes s’improvisent comme étant une formation grindcore/death par manque de talent et par l’incapacité de composer ne serait-ce qu’une seule chanson digne de cette mention mais avec le bagage, l’expérience et la connaissance de ce genre que comptent les membres de Who Cares ? il était évident que ce démo allait me propulser sur mes grosses  fesses molles !

Satisfaction… fraîcheur et mongolisme ! C’est parfait d’même!

www.myspace.com/whocaressaguenay

whocares

En passant… le dernier Hypocrisy « A Taste of Extreme Divinity » est succulent musicalement! Je suis très aux oiseaux!

Au diable l’objectivité, c’est mon album de l’année, c’est officiel!

Un vrai bijou!

1000 / 10

3 commentaires
  • Yannick Langlois
    22 septembre 2009

    il est tellement bon !!! moi aussi il va etre haut !
    comme son nom l’indique….A Taste of Extreme Divinity !

  • pitbull
    23 septembre 2009

    tres bonne critique dalbum chu entierement daccord avec toé pi attend bin des voir live le feu pogne meme apres lampli de bass lol

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES