BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Critique du nouvel album de Raised Fist « Veil of Ignorance »

Yanick Klimbo Tremblay
24 septembre 2009

Raised Fist
Veil of Ignorance
Burning Heart

Je vais y aller short & sweet sur ce disque. Je suis vendu d’avance de toute façon. Raised Fist nous sort le même album depuis Ignoring the Guidelines en 2000… et j’en suis excessivement ravi, satisfait et heureux. Seules pièces qui se démarquent pour leur dose de tranquillité éphémère sont Wounds et Words and Phrases, qui pourraient passer pour des pièces d’Against Me ! tirées d’une trame sonore de film d’horreur très tendance, étant donné qu’Against Me ! joue dans les ligues majeures. Aussi dans le domaine plus posé, la chanson My Last Day avec son intro digne du groupe A Perfect Circle pour ensuite présenter, une ambiance lugubre mais teintée d’émotions tout au long des trois minutes que durent cette chanson. Pour le reste, c’est Raised Fist ! Dans le piton, métal hardcore hyperactif et donnant l’impression de courir pour échapper à une bande de crapules voulant nous faire les poches… sauf qu’à un moment donné, tu te retournes pour leur sacrer un estifie de kata, très précis, drette dans le cou ! Les puristes n’aimeront probablement pas Veil of Ignorance en raison des pièces susmentionnées et de l’instrumentale Out, qui clôt l’album. Mais le groupe se défendra, éventuellement, en disant que c’est soit un album reflétant leur évolution sonore ou bien parce que les membres du groupe vieillissent et que l’accalmie était au rendez-vous dans le studio! Par contre, je peux confirmer que le groupe mérite encore pleinement son nom. Pas mon préféré mais très satisfaisant.

Fait cocasse: le bassiste du groupe, Andreas Johannson, s’est retrouvé à l’hôpital après avoir passé quelques séances d’enregistrement de plus de 18 heures. Il a été traîté pour une tendinite et pour épuisement…

www.myspace.com/raisedfist

raised

Bientôt : Comptes rendus des concerts d’Obituary et de Porcupine Tree. Entrevues avec Goatwhore et celle très hilarante effectuée avec Alestorm. Comme de raison, des tonnes de critiques d’albums!

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES