BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Critique de l’album « Double Brutal » d’Austrian Death Machine

Yanick Klimbo Tremblay
18 octobre 2009

Austrian Death Machine
Double Brutal
Metal Blade

Deuxième album du projet parallèle de Tim Lambesis, chanteur d’As I Lay Dying et de son copain musclé, Ahnold. Le ton de la parodie est toujours de mise et c’est très similaire à la première production du… euh… groupe ? Présentation double donc sur le premier CD, ce sont des compositions originales inspirées par les films de Schwarzenegger et sur le deuxième disque, des interprétations comme Trapped Under Ice de Metallica ou Hell Bent for Leather de Judas Priest qui peuvent rappeler dans un sens, la puissance d’Arnold dans ses nombreux films ! Ben oui, pensez-y ! Trapped Under Ice, c’est pour son rôle de Mr. Freeze dans Batman & Robin et Hell Bent for Leather est en relation avec le costume de cuir du Terminator !  Théoriquement, je pourrais faire un copié/collé de la critique du premier album tellement c’est un pastiche à l’exception que cette fois-ci, avec deux disques, l’expérience devient un peu fastidieuse et on s’en lasse beaucoup plus rapidement. À l’origine, c’était rafraichissant et très près de l’humour d’Infectious Grooves ou de Dethklok du programme Metalocalypse car on retrouvait une qualité musicale en plus d’une certaine candeur. Musicalement, Double Brutal est bien, juste bien. Majoritairement métalcore avec des éléments thrash, les pièces comprennent tous un solo bien souvent exécuté par un guitariste invité comme Buzz McGrath du groupe Unearth ou Kris Norris, l’ancien Darkest Hour. Mais ça s’étouffe d’écoute en écoute et on a catché la joke la première fois, pas besoin de répéter l’expérience. En conclusion, pour les maniaques de Tim Lambesis uniquement ; la cervelle colle un peu au fond de la carcasse du T800 avec ce disque…

www.myspace.com/austriandeathmachine

austrian_death_machine-double_brutal

Pour vous donner une bonne idée du projet, voici le clip « Get to the Choppa » de l’album précédent:

 

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES