BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Alestorm… tempête, pirates et broues!

Yanick Klimbo Tremblay
23 octobre 2009

alestorm042209-3

Il y a des entretiens qui sont mémorables. Pas parce que tu as soutiré un scoop génial mais plutôt parce que l’interviewé était hilarant. Le groupe Alestorm ne se prend pas vraiment au sérieux et le tout m’a été confirmé grâce à cette entrevue avec Christopher Bowes, le chanteur et claviériste du groupe. Lors de certaines réponses, j’avais l’impression de recevoir les commentaires d’un humoriste de la trempe d’André Sauvé… mais saoul ! Mais en revenant au groupe en tant que tel, Alestorm est une formation qui présente de la musique excessivement festive, qui donne l’envie de se déverser une pinte de Boréale sur la caboche et de danser en kilt, sans bobettes. Rien de très sérieux mais une musique qui déplace de l’air. C’est comme, pour les plus vieux, la version métal de Soldat Louis… Vous savez, Du Rhum, Des Femmes ?  Entrevue déstabilisante avec Alestorm.

Black Sails at Midnight a cette bonne petite dose de power métal, de joie métallique mélangée avec les effets euphoriques de l’alcool, tout comme sur le premier album. C’est une musique joyeuse qui apporte un énorme contraste avec votre pays d’origine, l’Écosse. Ce pays est réputé pour sa pluie intensive. Les averses amènent donc tristesse et mélancolie, comment gardez-vous cette joie de vivre malgré un temps aussi maussade ?  

Avec l’alcool je présume ! Tu as raison, l’Écosse est un trou à rats tellement dépressif alors nous nous saoulons la gueule et nous pouvons ainsi prétendre que nous sommes d’autres personnes. Nous avons des casques de réalité virtuelle que nous portons régulièrement, question de s’échapper un peu car ce sont nos casques qui transforment tout en trucs de pirates ! Donc, les grosses femmes de notre ville se transforment en super belles pirates et toutes les voitures se changent en galères de  pirate ! C’est génial ! Si ce n’était pas de la réalité virtuelle, nous serions incapables d’écrire nos chansons. Nah… la bamboche, c’est ce qu’il y a de mieux !   

Quand une bande de musiciens se rencontre pour former un nouveau groupe, ils vont parler d’influences et de leurs intérêts. La plupart du temps, les gars se disent : « Il faudrait sonner comme tel groupe… » Comment le tout s’est déroulé pour vous avant d’adopter le style pirate ?

La première fois où nous avons répété, c’était dans un local puant de Perth, nous n’avions aucune idée de notre direction musicale. Je pense que nous avons fait une pièce de Rhapsody ou un autre truc… Alors, à un moment donné, je suis arrivé avec une pièce totalement magistrale qui parlait de pirates et nous avons décidé de la pratiquer. Cette pièce s’est rapidement transformée en « Heavy Metal Pirates » Par la suite, le tout est resté. Faire des chansons qui ne sont pas en relation avec pirates, c’est merdique !

Les sujets de prédilections pour Alestorm sont les aventures en mers et l’alcool. Est-ce un parallèle réfléchi, que vous voulez mettre sur table, avec la relation entre la vie d’un pirate et être en tournée car les deux impliquent d’être éloigné de la maison, en voyage, et de boire des quantités industrielle de rhum !

Ouais… Nous ne voulons faire que de la musique de party. De la musique sur des conquêtes. Quand nous sommes en tournée, on boit comme des porcs.  Faire des concerts saouls, c’est beaucoup mieux que de les faire sobrement. Nous avons déjà fait un concert sobre et c’était terrible ! Plus jamais nous ne referons ça !  

alestorm 

L’édition spéciale de Black Sails at Midnight vient avec un DVD qui comprend un concert enregistré au Wacken Open Air. Tous les groupes métal aimeraient jouer là, c’est un rêve pour toutes les formations. Pendant l’enregistrement, on peut voir clairement que le public vous adore, les gens chantent avec vous et ils sont vraiment impliqués dans le processus. Comment c’était de participer à cet évènement pour la première fois de votre carrière et comment vous sentiez-vous face à la réaction de la foule ?

La réaction était fantastique mais nous avons joué de manière terrible… Nous avons joué toutes nos chansons de manière très rapide pour pouvoir finir à temps car c’est sévère au niveau de la scène et de ton temps lors des festivals. Depuis ce concert, nous sommes nettement supérieur musicalement !  Ce concert montre notre ancien guitariste et un batteur engagé expressément pour l’occasion car notre batteur ne pouvait aucunement jouer cette journée-là. C’est vraiment con de manquer ça dans un sens… Ben… c’était vraiment bien de jouer au Wacken !  Il serait intéressant de pouvoir y retourner l’an prochain et de faire une meilleure job !

Votre première tournée ici était avec Tyr. Pouvez-vous nous parler des réactions des foules un peu partout en Amérique ?

Les foules étaient hallucinantes! Mais plus spécialement au Canada et sans avoir l’air têteux, je dirais que celle de Montréal était la plus géniale. Le spectacle de Montréal était le plus gros concert que nous n’avons jamais donné. Nous n’avions jamais vu une foule aussi grosse. C’était bien. Nous revenons chez vous en novembre avec Eluveitie et Belphegor. Ca devrait être encore hilarant et plaisant !

alestorm042209 

Donc, deuxième album et deuxième tournée ici en Amérique. Il semble que Napalm Records, votre compagnie, fait de gros efforts pour vous car on voit rarement des groupes de Napalm Records ici…

Je crois que nous avons de bonnes ventes en Amérique. La plupart des groupes sur Napalm ont une sonorité très européenne, très allemande. Le reste du monde ne comprend pas très bien. Il semblerait que nous avons une plus grande concentration d’amateurs en Amérique et au Royaume-Uni. C’est très bien pour nous, nous aimons jouer en Amérique !   

J’ai déjà vu des gens revêtir des tenus de Vikings lors des concerts d’Amon Amarth. Est-ce qu’il y a des amateurs qui s’habillent en pirates lors des concerts d’Alestorm ?

Ouais… Il y a toujours des gens en costumes étranges! La plupart du temps, ils sont vraiment déçus car nous ne portons pas de costumes nous-mêmes ! Nous ne portons que nos habits réguliers, de la vie de tous les jours. Nous sommes des musiciens de métal, pas un outil de divertissement pour des fêtes d’enfants !

Le 5 Novembre au National

heathenfet

 

Vidéoclip pour la chanson « Keelhauled »

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES