BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Black Dahlia Murder: « Deflorate » en critique et une nouvelle chanson pour Fear Factory

Yanick Klimbo Tremblay
8 novembre 2009

The Black Dahlia Murder
Deflorate
Metal Blade

Certains détestent, d’autres adorent mais une chose est certaine, après avoir vu ce groupe en concert, tu as ton idée très claire à leur sujet. Le coté cabotin et loufoque du groupe y est pour beaucoup, d’autres n’apprécient pas vraiment leur emprise sur le death métal scandinave dans lequel The Black Dahlia Murder pige généreusement. C’est vrai que le groupe a un son très suédois et les musiciens eux-mêmes l’avouent. Est-ce qu’il y a changement de sonorité de la part du groupe sur Deflorate ? Ont-ils lâché le nonosse death de Göteborg ? Non, c’est encore fortement inspiré par le death suédois à la At the Gates. Donc, beaucoup de rythmiques ti-galop, changements de registres de voix allant du criard couinement aux basses grotesques death métallique en plus de solos de guitare éblouissants qui arrosent tout au passage. Justement, l’ajout de Ryan Knight aux guitares n’est pas à négliger car ce gars est un maniaque de la gratte. En gros, l’album est solide dans ce genre de métal. C’est un bon divertissement qui n’a rien d’une révolution métallique. Les trouvailles agréables et étonnantes sont rares car c’est assez répétitif, généralement, mais quand The Black Dahlia Murder offre une certaine variété, comme sur des pièces comme Death Panorama, Throne of Lunacy et Necropolis  on embarque plus facilement car c’est aéré, brut et chaleureux. Oui, chaleureux comme une bonne tasse de thé bouillante lorsque tu es assis sur la plage à Cuba !

www.myspace.com/blackdahliamurder

tumblr_kqvfo03oaH1qa6tw9o1_400

Vidéoclip de Necropolis bien intéressant et hilarant…

Nouvelle pièce de Fear Factory

Une toute nouvelle chanson, du nom de Powershifter, de la version Dino Cazares de Fear Factory est disponible. Le nouvel album de cette version du double F sera en magasin en février 2010, chez Candlelight Records. Si vous n’étiez pas au courant, une véritable guéguerre juridique se déroule au sujet de nom d’utilisation de Fear Factory. Les deux camps s’affrontent vigoureusement et le tout est dans les mains des avocats. D’un côté, il y a Burton C. Bell (voix) et Dino Cazares (guitares) qui affrontent Raymond Herrera (percussions) et Christian Olde Wolbers (ancien bassiste et devenu guitariste lors du congédiement de Cazares) Un fait est bien intéressant par contre; la nouvelle version de Fear Factory avec Dino compte dans ses rangs Byron Stroud (qui était sur les deux derniers albums de FF) et Gene Hoglan, deux anciens membres de Strapping Young Lad.

Cette saga est digne d’un téléroman ! On a bien hâte que le tout se règle car si l’on se fie à cette pièce musicale, l’album devrait être assez passionnant !

Écoutez ici!

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES