BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Merrimack: Grisaille automnale en perspective (Entrevue)

Yanick Klimbo Tremblay
11 novembre 2009

merrimack_logo

Merrimack est un groupe français mais pas dans la même foulée emmerdante que Zebda et Les Forbans, loin de là ! Nous avons le vilain réflexe de cataloguer le matériel musical français trop rapidement, illico dans la catégorie emmerdante. Mais non, Merrimack n’est pas dans ce même bateau et vous n’êtes pas prêt de les voir jouer à Sacrée Soirée non plus…Dans ce qui se fait en matière de black métal en France, ce groupe est de loin le porte-flambeau d’un black métal avant-gardiste de qualité et le tout peut se confirmer avec leur dernier album « Grey Rigorism » qui repousse du revers de la main les imitateurs du genre. Merrimack nous rendra visite sous peu avec Marduk lors de la tournée nord-américaine du groupe. J’en ai profité pour faire une entrevue avec Terrorizt, le chanteur du groupe. 

Votre dernier album, excellent en passant, possède une esthétique au nouveau de la pochette qui diffère de vos autres productions, pouvez-vous nous expliquer la raison d’un changement qui peut paraître assez radical pour certains?

Nous avons simplement éprouvé le besoin de faire quelque chose de plus personnel, de nous éloigner au maximum des carcans qui font que (presque) tous les disques de Black-Metal se ressemblent. Nous voulions incorporer de nouveaux éléments dans notre musique, et dans notre identité en général. La pochette du disque s’en ressent forcément.

Sur un de vos communiqués, vous annoncez que Jacob Bannon est le responsable du design de votre page MySpace, c’est Jacob du groupe Converge. Comment est arrivée une telle collaboration ?

Quand nous avons commencé à travailler sur l’album, nous avons établi une liste des artistes que nous aurions aimé voir réaliser la pochette. Jacob Bannon était extrêmement bien placé sur cette liste car nous adorons la plupart de ses visuels. Il nous connaissait déjà et il est très réceptif à notre musique. Ce qui fait qu’il a naturellement été très enthousiaste de travailler avec nous.

converge_individ21 Jacob Bannon de Converge

Est-ce lui qui est responsable de la pochette de « Grey Rigorism » ?

Même s’il était très bien placé sur la liste dont je parle plus haut, il n’était pas seul. Et nous avons malheureusement du nous confronter à un choix. Ça n’a pas été facile du tout. Au final nous avons confié ce projet à Seldon Hunt, qui est renommé pour ses travaux pour Isis, SunnO))), Neurosis, Pelican… Comme nous avions néanmoins très envie de travailler avec Jacob, et que nous savions qu’il faisait pas mal de designs MySpace, nous nous sommes tournés vers lui pour habiller notre page.

Au niveau religieux, le rigorisme est décrit comme étant un respect très strict des règles de la religion. Mais qu’est ce que le rigorisme gris ( Grey Rigorism) qui est le titre du dernier album ?

Le gris est le symbole de l’immortalité spirituelle et de la pénitence, entre bien d’autres choses. Il renforce l’aspect morose, strict et draconien du rigorisme. Ce titre en soi évoque toute la discipline et l’austérité nécessaire pour emprunter le chemin qui mène à la vérité de Dieu.

Merrimack-Grey-Rigorism Une des meilleures parutions de 2009 

Pochette plus léchée, un logo plus lisible et, progression au niveau du son et des chansons. Ce sont des changements immenses pour certains puristes de la scène black. Ce n’est pas un virage extrême comme Ulver par contre, mais on peut ressentir une certaine évolution. Comment avez-vous approché ce disque au niveau de sa création?

Comme j’ai expliqué précédemment, il y a eu cette volonté de nous démarquer de cette redite perpétuelle du Black-Metal d’aujourd’hui, et de faire ce que nous voulions sans se soucier des règles ou des standards. Le Black-Metal est ce qu’on en fait. Il n’est pas immuable et sacré. C’est ce qu’il porte qui l’est. Au final le disque n’est pas un bouleversement dans la scène. Il incorpore des éléments qui ne se trouvaient pas jusqu’ici dans notre musique, ni dans l’immense majorité des groupes du style, mais il reste un album de pur Black-Metal. Et si la pochette en rebute plus d’un parce qu’on ne voit pas de photo de forêt, ou que le logo en choque certain parce qu’il est lisible, la musique elle devrait mettre tout le monde d’accord.

Vous êtes probablement le deuxième artiste de Moribund (après Horna) à venir faire de la tournée en Amérique du Nord. Est-ce que c’était un des objectifs principaux du groupe de traverser l’Atlantique pour venir donner des concerts?

Ça fait six ans que Moribund nous promettait une tournée en Amérique du Nord. Donc ça devait bien finir par se faire un jour ou l’autre. Le fait d’avoir un label aux États-Unis implique évidemment que la promo est très efficace là-bas et apparemment Merrimack marche assez bien outre-Atlantique, donc il était effectivement très important pour nous de venir défendre notre musique sur le nouveau continent.

 Merrimack01 Merrimack Anno 2009

Comment c’est passé le processus de sélection pour en arriver à ouvrir sur la tournée de Marduk ? J’imagine qu’il devait y avoir une tonne de groupes qui voulaient participer à cette tournée ?

J’aurai du mal à te répondre car je ne suis pas vraiment au courant de tout. Je pense que c’est le genre d’info qui reste plus ou moins confidentielle. Je veux dire par là que Marduk n’allaient pas s’amuser à poster un bulletin MySpace du genre «On part en tournée, qui veut venir avec nous? » Le tourneur, en l’occurrence Thunderdome, travaille avec certains labels bien précis – dont Moribund heureusement pour nous – et ces labels proposent les groupes qu’ils veulent. Et comme Moribund ne voulait placer aucun autre groupe que nous, nous voilà!

Avez-vous de grosses attentes pour le concert de Montréal, seule ville au caractère francophile de la tournée nord-américaine, étant donné que nous sommes des amateurs de métal assez virulents et de plus, francophones ?

Nous ne pouvons pas dire que nous avons des attentes particulières pour une ville en particulier. Nous sommes très curieux de nous confronter au public américain et canadien et québécois, mais nous espérons la même chose quelle que soit la ville: un public dévoué, réceptif, énergique et violent.

En 2005, deux jeunes filles, qui étaient fanatiques de black métal, se sont suicidées en France. Elles avaient les mains liées et ont sauté d’un balcon d’un immeuble à logements. Les autorités ont fait un lien direct avec le groupe Anorexia Nervosa grâce à certains éléments laissés par les jeunes filles. J’aimerais savoir si, par la suite, la scène black métal de France a été affectée par cet évènement ? Si aux infos et dans les journaux, les groupes français étaient pointés du doigt, avec les ritournelles habituelles du genre que cette musique fait la promotion du suicide et du rituel satanique?

Pas du tout, ça a contribué à abreuver le Français moyen en sensationnalisme pendant deux ou trois jours, après quoi tout le monde a bien vite oublié cette histoire lamentable. Personne n’a été pointé du doigt et il me semble bien qu’aucun membre d’Anorexia Nervosa n’ait été inquiété, bien que je ne veuille pas m’exprimer pour eux.

Merci beaucoup pour votre temps !

Merci à toi. Notre nouvel album est disponible un peu partout, et la version vinyle devrait sortir début novembre. Nous espérons vous voir en tournée. Hail Satan !

marduk 

Merrimack sera en spectacle en ouverture de Marduk le samedi 21 novembre aux Foufounes de Montréal avec, en plus, Black Anvil, Mantic Ritual et Nachtmystium

www.myspace.com/merrimackofficial

Le groupe a un vidéoclip pour la pièce « In the Halls of White Death » mais le clip est banni de toutes les chaines vidéo télé et du web…

J’ai vu le vidéoclip et je vous assure que c’est assez déstabilisant…

En guise de compensation, voici le clip pour la pièce « Melancholia Balneum Diaboli »

 

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES