BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Delain: Critique de l’Album « April Rain »

Yanick Klimbo Tremblay
2 décembre 2009

delainaprilraincoverart

Delain
April Rain
Sensory

C’est la première fois que je reçois une production de Sensory qui n’est pas du progressif hyper beurré. Delain en est à son deuxième album et compte, dans ses rangs, Martijn Westerholt, l’ancien claviériste de Within Temptation. Évidement, il ne s’est pas vraiment éloigné de ses premiers amours dans le sens que c’est une charmante dame aux voix et le son du groupe est dans les paramètres du rock gothique. C’est intéressant et lourd quoique chaque pièce semble débuter de la même manière avec le même gros riff de guitare très brut. Pas d’acrobaties nucléaires aux voix, heureusement. Charlotte Wessels reste très sobre avec ses cordes vocales et offre une performance qui peut aisément se comparer à celle d’Anneke, l’ancienne cantatrice du groupe The Gathering. Production grandiose, on retrouve beaucoup d’éléments sonores, d’orchestrations complexes et le tout est très bien balancé. En guise d’invités spéciaux, on doit noter la présence de Marco Hietala de Nightwish qui vient pousser la chansonnette sur deux pièces, Control the Storm et Nothing Left. Malgré sa redondance, April Rain demeure un produit intéressant pour tous les amateurs du genre. Si le groupe se présente en sol nord-américain, les foules vont craquer pour la sonorité lourde du groupe et les cheveux roussâtres de Charlotte Wessels!

www.myspace.com/delainmusic

Vidéo pour la pièce « Stay Forever »

 

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES