BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Special Ops: Critique de l’album « Through the Heart of the Infidel »

Yanick Klimbo Tremblay
6 décembre 2009

special ops

Special Ops
Through the Heart of the Infidel
Indépendant

On doit mettre quelque chose au clair immédiatement; l’étiquette Parental Advisory, que l’on retrouve sur les albums depuis une bonne vingtaine d’années, est un phénomène américain mis en place par le PMRC. Cet organisme, voulant protéger la jeunesse, a décidé d’apposer ce fabuleux logo que l’on connait bien maintenant, surtout si on est un consommateur de rap ou de métal. On ne retrouve pas cette étiquette sur le dernier Mika, si vous voyez ce que je veux dire car l’étiquette vous met en garde contre un contenu violent ou sexy, un peu comme sur les albums de Cannibal Corpse ou 50 Cent.  Je ne me perds pas, attendez… Donc, quand un groupe québécois, bien de chez nous, sort un album de manière indépendante (ce qui veut dire qu’il défraie tous les coûts de production et de duplication du disque) décide d’inclure l’étiquette Parental Advisory, ca me chicotte vraiment sur les intentions du groupe. Veulent-ils passer pour des toughs, des dudes irrespectueux qui se balancent royalement de l’autorité ?  Quand tu sors un produit indépendant, tu ne te soumets pas aux standards conservateurs des grandes compagnies américaines.

C’est très phony, très cheesy… Tout comme l’album Through the Heart of the Infidel qui se veut un pastiche de mauvais goût du simili métal des années 90, comme Godsmack en plus du nu métal comme Spineshank, Adema, Cold ou Taproot qui ont fait les beaux jours de Cool Fm et de Radio X.

Dépassé, ce groupe plonge dans une période misérable musicalement que chaque vrai amateur de métal tente d’oublier car elle nous a donné de véritables cauchemars. Oui, cette époque où tous les labels tentaient de trouver le nouveau Korn ou le nouveau Limp Bizkit, de nouveaux groupes sortaient à la pelle et ce, à chaque semaine, polluant les ondes longuement…

Désolé, ca ne passe plus…

www.myspace.com/opsmission

Un commentaire
  • Valentin Brochu
    6 janvier 2010

    Ouch x2

    1 pour une dure critique (bien mérité) et un 2ieme Ouch! parce que ca fait dure rare comme musique et attitude.

    Je recommande (You Tube):
    Special Ops Studio EPK
    Special Ops – Six Inch Nails

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES