BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Weapon: Les bitumineux de l’Enfer (Entrevue avec Vetis Monarch)

Yanick Klimbo Tremblay
27 décembre 2009

weapon logo

Première expérience avec un groupe black métal canadien en entrevue. Il faut dire que les groupes canadiens qui se dirigent vers ce genre sont plutôt rares comparativement à ce qui se fait ailleurs dans le monde. Weapon est une formation originaire d’Edmonton en Alberta, province du pétrole, du bœuf Angus et des cowboys ! Pourtant, Weapon n’a rien à voir avec le hee haw et autres qualificatifs qui caractérisent bien cette province du plusse beau pays au monde. Entrevue avec Vetis Monarch, la tête dirigeante du groupe.

J’écoutais l’album tout en faisant de la recherche pour mes questions et j’ai remarqué que Weapon est un groupe d’Edmonton! Mais je crois que tu es originaire du Bangladesh, c’est ça ?

Je suis effectivement originaire de ce pays. Tout le groupe est composé de citoyens canadiens, tu as raison.

Sur Drakonian Paradigm, On peut fortement ressentir les influences des grands maîtres du black métal des années 80 comme Bathory, Sodom et Hellhammer ou Celtic Frost. Dans un sens, peux-tu décrire ce qu’est le son de Weapon et nous parler de vos influences musicales ?

Peut-être que l’esprit des grands maîtres du black métal, comme Bathory, Sodom, Hellhammer, Slayer, Possessed et Bulldozer, est ce qui prévaut dans notre son mais j’aimerais mentionner que ce n’est pas ce style spécifique qui nous a influencé directement. Nous sommes, en fait, beaucoup plus influencés par les pionniers du death métal et black métal légèrement plus contemporains comme Morbid Angel. Mayhem, Von, Deicide, Sadistik Exekution, Mortury Drape, Armoured Angel, Entombed et Carcass.

metal-column_weapon
Vetis Monarch

Quand je regarde la pochette de l’album, le cercle me fait penser à une énorme pièce de bois. Ca ressemble à une souche d’arbre vue de haut. Les couleurs semblent très chaudes, surtout avec le feu. C’est très terrestre, sableux. Je me demandais si les éléments de la nature vous influencent dans un sens ?

C’est une perspective très intéressante que tu nous présentes ici. Je n’avais jamais entendu ce genre de commentaire avant et ça me plaît. Mais il y a deux éléments à considérer pour ta question ; Benjamin Vierling qui est l’artiste et moi, l’auteur.  Je ne peux pas dire que je suis influencé par la nature de manière consciente. La nature n’est pas un endroit que je priorise lorsque vient le temps de créer pour Weapon.  La nature est le terrain de jeu de Satan et nous, Weapon, nous agissons simplement comme un conduit collectif. Benjamin Vierling, pour sa part, hummmm… je ne suis pas vraiment certain, honnêtement… il faudrait lui demander *. Le génie de l’artiste est au-delà de ma compréhension.

drakinina

Drakonian Paradigm, dernier album de Weapon

Votre pièce, Archana, est très diversifiée, probablement la plus intéressante de tout le disque. Peux-tu nous expliquer qui ou quoi est Archana ?

Archana est un terme Sanskrit qui se traduit par « vénération rituelle » Dans notre cas, c’est une vénération envers Lucifer, évidement. Nous prenons des éléments des Traditions de la Main Gauche et nous les réunissons pour créer une forme authentique et sincère de dévouement envers notre Dieu. Nous sommes très religieux mais de notre propre manière et nous incorporons une pléthore, une grande abondance, au niveau des approches pour atteindre notre but commun. Une vénération rituelle envers Lucifer est donc l’une de nos approches.  

info_weapon_clip_image002

Remnants of a Burnt Mosque est une chanson qui pourrait déranger certaines personnes, plus spécialement les Musulmans. Je n’ai pas lu les paroles mais le titre est assez évocateur ! Peux-tu nous parler de cette pièce ?

La rébellion mesquine et le blasphème ne sont pas à notre agenda. Ce titre est une métaphore. Ca représente la renaissance, dans les flammes, d’un être satanique après avoir effacé son passé digne d’un être qui été moulé dans la fragilité de l’argile. Pour ce qui est des Musulmans, oui, certaines parties peuvent être considérées comme étant offensives mais nous sommes à l’aise avec ça. Laissons-les chevaucher leurs chameaux ! Ce n’est pas le Danemark ici et nous ne faisons pas de caricatures !

Des possibilités de vous voir en concert à Montréal ?

C’est à toi de me le dire ! À ma connaissance, il n’y a pas de demande pour Weapon dans l’Est Canadien. Si un promoteur veut nous engager pour que l’on donne un concert à Montréal, écrivez-nous à weapon@weaponchakra.com

www.weaponchakra.com

www.myspace.com/theweaponchakra 

*************************************************

* Note : Par la suite, j’ai contacté l’artiste Benjamin Vierling qui a bien voulu donner son point de vue sur son œuvre.

Donc, voici la réponse de Benjamin Vierling, obtenue par email :

Oui, je suis bien celui qui a fait le motif qui est sur la pochette de l’album Drakonian Paradigm. L’image, Signvm Armorvum, est ultimement un sigil (ce qui veut dire un sceau qui représente une intention magique) qui incorpore les nombreux thèmes abordés par le groupe dans leur musique. Vetis Monarch m’a présenté de nombreux exemples de ce genre d’icones et le reste a été littéralement distillé par l’écoute que j’ai pu tirer de leur musique. Le résultat est donc une synthèse de cette collaboration. Même si l’image est quelque chose de statique, elle représente un véritable voyage donc l’expérience de la regarder devrait être cinétique.

drqakoian

Oeuvre originale de Vierling du nom de Signvm Armorvum, 
quelques couleurs sont différentes 
comparativement avec la pochette.

Dans tous mes travaux artistiques, j’encourage fortement les témoins qui regardent mes oeuvres de faire confiance à leur propre processus de découverte. Pour ma part, l’interprétation des divers symboles de la pochette demeure quelque chose de subjectif et il ne faut pas oublier que la beauté est dans les yeux de celui qui regarde… Le fait que tu amènes l’élément terrestre comme étant un élément majeur est intéressant et je suis particulièrement enchanté avec ton interprétation du tronc d’arbre coupé car mes intentions ne sont jamais littérales. En fait, tous les éléments sont bel et bien représentés mais encore une fois, mon intention est de laisser le libre arbitre à tous ceux qui prennent le temps et la peine de regarder mes œuvres.

http://www.bvierling.com/

6 commentaires
  • Punk Rod
    28 décembre 2009

    Slayer, sodom….black metal?!?!?!

    et le thrash dans tout ça???

  • Yanick Klimbo Tremblay
    28 décembre 2009

    Salut Rodrigo! à la base, on peut conclure que Slayer et Sodom sont précurseurs du mouvement black métal. Show no Mercy avec des photos des gars avec du p’tit maquillage, wow, ca clashe! Et Sodom lors de la période In the Sign of Evil, c’était très black métal… sans vraiment le savoir!

    Un peu comme Stiff Little Fingers pour le punk rock à la Green Day!

  • Annick
    30 décembre 2009

    Très bonne entrevue, Yannick. J’espère vraiment les voir en concert un jour à Montréal!!

  • Yanick Klimbo Tremblay
    30 décembre 2009

    Tu devrais les booker aux Katakombes, tu es la seule à avoir ce pouvoir!

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES