BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Týr: En suivant l’Étoile Polaire, jusqu’ici (Entrevue)

Yanick Klimbo Tremblay
29 décembre 2009

tyr042809-4

« Hissez la grande voile et ensuite, lors de notre retour, nous allons boire de la cervoise dans le crâne de nos ennemis ! N’oubliez pas, il n’y a pas de pitié ! » Et des cris glorieux retentissent suivie d’une montée céleste de glaives. Wow ! On imagine facilement un gros blond aux cheveux dorés dire ça, un gars du nom d’Olaf, fils de Thor qui mange un agneau à mains nues avec de la sauce chipotle graisseuse dans barbe, hein ? Les conquêtes vikings, des guerriers des mers qui ne faisaient aucun quartier, votre imagination travaille ? Sensation de pouvoir ultime, violence inouïe de la part du peuple viking, vu comme de valeureux guerriers sanguinaires. Genre de trip que Jacques Martin du Canadien aimerait que ses gars ressentent sur la glace au lieu de s’inquiéter de leur bidous et de la prochaine saison de golf à Orlando. Le style Viking Métal est très populaire ici au Québec grâce à Amon Amarth mais un autre représentant du genre, Týr, s’en vient en ville très bientôt. En tournée avec Korpiklaani, Týr vient nous visiter pour une deuxième fois en moins d’un an. La cote de popularité est à la hausse et le groupe profite de son nouvel album, By the Light of the Northern Star, pour revenir croiser le glaive avec nous. Entrevue avec Heri Joensen, chants et guitares.

Il est très difficile de prononcer le nom de votre groupe. Peux-tu nous donner un petit cours de prononciation pour que l’on puisse bien dire le nom du groupe lors de votre prochain passage en janvier ?

Vous devez prononcer comme si c’était Tuir. Mais il est impossible de convertir le tout en écriture avec la véritable manière des gens des Iles Féroé, d’où nous sommes originaires. La plupart des gens disent quelque chose comme Tear et nous sommes très satisfaits de ça !

Vous venez de lancer un album, By the Light of the Northern Star, en 2009. Tout juste avant, il y a eu Land et Ragnarok en 2006. Donc, trois albums en trois ans. Vous semblez inspirés et nous pouvons le ressentir car ce sont tous de bons disques. Est-ce que votre groupe s’est donné un horaire chargé du genre : Écrire, enregistrer, partir en tournée et revenir pour ensuite écrire, enregistrer, partir en tournée et tout ça, en boucle ?

Nous sommes toujours très occupés et nous n’avons jamais attendu pour entrer en studio pour ensuite, lancer l’album suivant. J’écris la plupart des chansons. Je n’attends pas après l’inspiration.  C’est plutôt une technique qui fait que j’ai besoin de trouver un sujet et je travaille autour de ça ! Donc, produire constamment de la musique n’est pas un problème pour moi. Nous n’avons pas des délais à respecter en tant que tel car nous sommes les maîtres de ce que nous faisons et c’est justement nous qui créons cet horaire.

TYR-ByTheLightOfTheNorthernStar

Vous utilisez beaucoup de chants de type chorale mais il doit être excessivement difficile et coûteux d’engager une véritable chorale. J’imagine que vous monter vous-même votre propre chorale en studio avec quelques amis choisis ici et là ?

En studio, le groupe est utilisé comme étant la chorale principale mais effectivement, si quelqu’un est dans le coin et veut se joindre à nous, il est le bienvenu ! Mais le tout se fait très naturellement car nous nous entendons bien et nous avons l’habitude, ce n’est jamais vraiment planifié à l’avance. Et pour donner une dimension plus large, nous doublons les voix.

Sur votre disque Land, le thème était les voyages vers l’ouest des Vikings. Ici, au Canada, à Terre-Neuve, plus précisément à Anse-aux-Meadows, il y a un endroit qui a la réputation d’être le célèbre Vinland, la terre des vignes que Leif Ericson a décrite. C’est encore un sujet épineux pour de nombreux historiens, ils ne peuvent pas encore prouver à 100% que cet endroit est bel et bien le Vinland. Qu’en pensez-vous ?

Je crois qu’il a été prouvé, sans l’ombre d’un doute, que les Vikings ont foulé le sol nord-américain il y a de cela bien des Lunes! Mais de pouvoir pointer précisément l’endroit décrit pas Ericson est, selon mon humble opinion, impossible à dire ! Il faudrait qu’il puisse découvrir une pierre runique laissée par Leif mais je ne crois pas que l’on puisse voir ça de sitôt.  

land

Sur Land, le groupe parle des épopées vikings en Amérique du Nord...
leif_erikson... dont celles de Leif Ericson

Christopher du groupe Alestorm me racontait l’autre jour que, lors de votre tournée avec eux, Montréal a été la ville la plus intéressante du périple, autant au niveau réaction de la foule que pour sa grosseur. Êtes-vous surpris lorsque vous arrivez dans une ville comme Montréal et que la place est remplie de gens qui ne parlent pas votre langue et même l’anglais ?

Évidement, c’est très surprenant. La première fois que nous sommes venus ici, nous étions sous le choc mais maintenant, nous savons comment ça fonctionne ! Et nous sommes très heureux de pouvoir revenir en janvier. Non, la barrière linguistique n’est pas un obstacle et le tout nous a été prouvé depuis un bon bout de temps, elle est inexistante même. Les chansons que nous interprétons dans notre langue se marient très bien avec des langues comme l’Allemand, le Polonais ou le Finlandais même si, à la base, ils ne comprennent pas un mot !  

Je regardais la page Wikipédia en relation avec les Îles Féroé et il y a une partie intitulée Groupes Modernes des Îles Féroé. Vous étiez listés et je regardais les autres groupes ou artistes. Le seul que je connaissais de nom était Teitur. C’est comment pour vous la vie dans votre pays ? Êtes-vous considérés comme étant des ambassadeurs, des héros locaux ou bien vous ne faites que votre petit train-train quotidien sans avoir à sortir au supermarché avec une fausse moustache?

C’est encore la même chose pour nous ici, comme c’est, comme c’était ! C’est une communauté très petite et tricotée serrée. Personne ne capote en nous voyant car ils nous ont déjà vu auparavant et ce, depuis de nombreuses années ! C’est effectivement très sécuritaire pour nous de se promener même si la plupart des gens savent qui nous sommes, qu’ils apprécient notre musique ou non. Il arrive qu’un jeune homme de 13 ans me demande un autographe, en criant « Týr ça rocke! » ou des trucs du genre. Mais il n’y a rien du genre déplaisant. Nous sommes très honorés de savoir que nous représentons notre pays à l’étranger.

Bien des gens ont vu les photos des jeunes hommes souriants pendant qu’il y a un massacre de baleines sur les rives de la mer sur le large des Îles Féroé. L’eau est remplie de sang et nous pouvons voir des entrailles de baleines un peu partout sur les photos. C’est une tradition dans votre pays de faire ce genre de chasse la baleine, c’est un rite de passage en fin de compte. Je me demandais si votre pays a eu ou a encore certains problèmes avec des organismes comme PETA ou Greenpeace ou même Paul McCartney ?

À ma connaissance, nous n’avons jamais eu de problèmes avec McCartney ou PETA, encore ! Peut-être que la petitesse du pays fait que nous ne valons pas la peine pour eux ? La grande majorité de nos problèmes viennent de Paul Watson et son organisation du nom de Sea Shepherd. Watson a été traité de terroriste dernièrement car ses actions dangereuses envers des baleiniers japonais dans l’Antarctique étaient très questionnables…

massacreMassacre de baleines aux Îles Féroé 

Ici au Canada, nous avons eu la visite de McCartney et de Bardot car on chasse les bébés phoques. Mais rien au sujet de Watson, je crois.

Je doute fortement que l’élite environnementaliste mondial l’écoute encore. Mais présentement, nous n’avons aucun problème qui ne vaille la peine de souligner. 

denmark-baleine081113a2

Donc, c’est un rendez-vous en janvier! En passant, c’est très froid ici car nous serons au sommet des températures hivernales, nous parlons de -40 degrés Celsius parfois ! Apportez vos manteaux d’hiver les plus chauds, vos tuques et vos mitaines !

Merci du conseil et on se voit lors du concert!

 
EXTENSIVE ENTERPRISE & BCI présentent
 
KORPIKLAANI
TYR
SWASHBUCKLE
WHITE WIZZARD
LES BATARDS DU NORD

Le samedi 9 janvier 2010 au Club Soda de Montréal

BILLETS EN VENTE CHEZ LABYRINTHE, TICKET PRO, CLUB SODA ET PROFUSION

www.myspace.com/tyr1

ragna Ragnarok, autre album du groupe ainsi que...
tyr-eric-red Eric the Red

Vidéo pour Hold the Heathen Hammer High

 

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES