BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Anvil: Critique de l’album « This is Thirteen » et idée concert!

Yanick Klimbo Tremblay
8 janvier 2010

This-Is-Thirteen

Anvil
This is Thirteen
VH1 Classic Records/Fontana

Anvil est ce vieux groupe canadien qui n’a jamais eu vraiment sa chance de percer. L’ambition y était, les mauvaises décisions aussi. Les embuches suivaient les mésaventures ce qui fait qu’Anvil n’a jamais vraiment réussi à se placer sur l’échiquier mondial du métal. En ce moment, le groupe surfe agréablement sur le buzz qui entoure la sortie du film Anvil : The Story of Anvil où l’on peut voir les déboires vécus par le groupe depuis de nombreuses années. Tout au long du film, on trouve les gars du groupe attachant et la leçon que l’on peut en tirer est qu’il faut suivre nos rêves, peu importe le prix. J’ai vu le documentaire cet été et je suis tombé sous le charme, vraiment. Et c’est un peu le piège que nous réserve l’écoute de l’album car après avoir vu le film, on voudrait bien s’attacher aux nouvelles pièces du groupe, on voudrait hardiment que le groupe puisse vivre son moment de gloire, maintenant. Les membres d’Anvil se font vieux et on souhaite que This is Thirteen soit, en fin de compte, l’album qui fera de cette formation, un groupe reconnu mondialement.

C’est périlleux…

Ce n’est pas mauvais comme disque, il y a de bonnes idées mais parfois, la pilule ne passe pas. Steve Lips Kudlow n’est pas un chanteur à tout casser à la Bruce Dickinson et parfois, sa voix se perd et on entend quelques fausses notes ou de l’essoufflement. Musicalement, c’est en mode rock, aux frontières de Judas Priest, que l’on peut vraiment apprécier le talent du groupe avec la pièce titre qui a une certaine lourdeur et Axe to Grind avec son intro métallique.

À quelques reprises, on perd le groupe dans des escapades musicales plus ou moins réussies comme Flying Blind qui rappelle le groupe punk Buzzcocks, Burning Bridges qui possède un des refrains les plus déplaisants de 2009 et la pièce Game Over avec son texte qui compare la vie à un jeu de Game Boy… ?

En guise de pièce bonus, le groupe a finalement inclus sa légendaire chanson Thumb Hang, chanson qui n’a jamais été enregistrée par le groupe mais qu’il jouait en concert régulièrement. Cette dernière est la plus intéressante et complète du disque car elle possède des arrangements géniaux comme les chœurs glorieux et une basse qui roule à la perfection. Quand on parlait de mauvaises décisions… le fait de laisser cette chansons de côté pendant plus de vingt quelques années…

Est-ce que les gens vont apprécier This is Thirteen par empathie envers le groupe après avoir regarder le film ? J’espère que non mais il est difficile de penser le contraire…

www.myspace.com/anvilmetal

             ****************************************************

Idée concert!

Korpiklaani revient en ville après quelques mois d’absence et le plus intéressant, c’est que Tyr sera en ouverture de la soirée. Célébration de métal festif où la bière devrait vous couler dans le cou!

kopik

 
samedi 9 janvier 2010
 
19:30 – 22:30
 
CLUB SODA
 
1225 ST-Laurent coin Ste-Catherine
 
Montreal, QC
 
BILLETS EN VENTE CHEZ LABYRINTHE, www.ticketpro.ca, CLUB SODA ET PROFUSION!
 

 

 

   
   
   
   
   
Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES