BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Kreator avec Voïvod… comme en 87 !

Yanick Klimbo Tremblay
27 février 2010

Ah… le Tournado de 1987 ! Tous les p’tits métalleux du Saguenay, et d’ailleurs rêvaient de pouvoir assister à ce concert… mais ce n’était qu’en Europe, rien ici ! Une tournée qui réunissait Voïvod et Kreator, deux groupes des plus saligauds de l’époque. Notre seule source d’information de l’époque était le magazine Hard Rock de France. On pouvait voir les images des concerts mais on savait pertinemment que cette tournée ne viendrait pas ici… sniff et snarf.

On bavait sur les images représentant les t-shirt, le fameux Tournado 1987 qui combinait la tête de la mascotte de Kreator avec le logo de Voïvod… J’ai voulu le commander à l’époque par le magazine mais avec la puissance du Franc français versus notre puissant dollar canadien, l’opération t-shirt me coutait 80 dollars ! Quand tu as 12 ans et que tu es camelot pour le journal Le Quotidien, c’est de l’argent en ‘tit pepère!

Mais 23 ans plus tard, ce rêve métallique prendra forme car Kreator, tout frais signé chez Nuclear Blast, revient pour une tournée nord-américaine et il y a deux arrêts au Québec : le dimanche 7 mars au Club Soda de Montréal et le 8 à l’Impérial de Québec !

Et quoi ? Avez-vous bien lu et compris ? C’est Voïvod qui accompagne Kreator sur cette portion de tournée !

Cette expérience demeure unique pour tous les amateurs du thrash métal des années 80 car on parle ici de deux groupes qui ont forgé ce style unique. Oui, ce n’est pas aussi big que la tournée de Megadeth et Slayer mais il demeure que l’impact de Kreator et Voïvod dans l’underground est majeur. Ces deux groupes ont poussé le genre vers des contrées illimitées avec des albums modernes, intenses et d’autres qui ont fait couler beaucoup d’encre, à l’époque, par leur avant-gardisme.

 

Vous n’avez qu’à penser à Renewal pour Kreator, ou Endorama avec son côté gothique. Ces deux albums ont été varlopés mais maintenant, on peut les percevoir comme étant des expériences sonores, des tests effectués par le groupe. Avec un certain recul, je me plais à les réécouter.

 

Même chose pour Voïvod qui a causé tout un émoi avec des changements de cap drastique avec des albums comme Nothingface ou Angel Rat. On passait du speed métal le plus pur à une sonorité beaucoup plus progressive et expérimentale.

   

L’important est que les fanatiques ont suivi les expérimentations, sans broncher. Oui, certains ont lâché. Les années du grunge auront été d’une fatalité pour le métal mais le retour aux sources, à la fin des années 90/début 2000, nous a ramené deux groupes au sommet de son art.

Avec raison car Kreator, en lançant Violent Revolution en 2001 et Voïvod avec son éponyme de 2003, les deux groupes nous démontraient qu’ils étaient encore en plein contrôle de leur art tout en effectuant un retour aux sources, sans sonner comme de vieux nostalgiques radoteux !   

Réunion sur scène, les deux dates québécoises sont des incontournables pour votre année teintée de concerts de 2010. De plus, les deux formations seront accompagnées des black métalliques/expérimentaux Nachtmystium et des néo-thrasheurs Evile et Lazarus AD.

www.kreator-terrorzone.de

www.voivod.com

Billets en vente sur Ticketpro et Billetech pour Québec

 

Une présentation de BCI

Un commentaire
  • Punk Rod
    7 mars 2010

    CE SOIR!!!!!!!

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES