BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Perversor: Grand cru chilien, pas un rouge mais un black bien thrashé! (Entrevue)

Yanick Klimbo Tremblay
2 mars 2010

En guise de soutien face au tremblement de terre qui a dévasté le Chili il ya quelques jours, voici mon entrevue avec le groupe Perversor, une troupe malveillante qui vient de ce beau pays aux richesses grandioses! Rien d’opportuniste là-dedans, je me devais de la mettre en ligne de toute façon…

Il n’est pas évident de faire face à un groupe qui démontre une attitude légèrement rébarbative lors d’une entrevue mais quand on comprend la motivation du groupe Perversor face à leur art, il est plus facile de laisser aller. Après tout, les entrevues sont faites en fonction de promouvoir l’artiste pour que ce dernier puisse prendre plus d’expansion. Mais ce n’est pas vraiment le cas avec Perversor qui préfère se terrer dans l’underground le plus creux, ne se souciant guère de la presse en général. Le groupe propose un métal badigeonné par le vieux black qui copulerait avec le thrash métal de la vieille école.  Perversor est un groupe aux convictions qui sont les plus nobles. Ne désirant pas qu’un membre puisse reluire l’un plus que l’autre, c’est sans aucune identification que j’ai reçu les réponses à mes questions car le groupe ne voulait correspondre que par courriel, rien de téléphonique. Donc, entrevue avec Perversor, par les membres du groupe, sans savoir qui…

Perversor est un nom tout frais ici pour nous au Québec. Vous êtes bien ancrés dans les racines des bons vieux jours du vieux black métal et du thrash des années 80. Votre groupe peut rappeler Hellhammer, Sodom et même Bathory. Mais vous, comment pouvez-vous décrire votre propre groupe ?

C’est du métal rapide et sombre qui est utilisé pour casser tous les putains de cous qui désirent encore se manifester ! C’est de l’énergie obscure canalisée à travers l’agression, le chaos et le blasphème !

Perversor se termine par les lettres OR tout comme Kreator, un des groupes vous ayant grandement influencé. Est-ce un truc auquel vous avez grandement réfléchi ou du pur hasard ?

Il y en a beaucoup de groupes qui ont un nom qui se termine par OR. Il y a Destruktor, Ejecutor, Abominator, Abigor, Lord Devastator, Vomitor et je pourrais continuer pendant des années! C’est à toi de décider si c’est une coïncidence ou pas!

Il est très difficile de trouver de l’information au sujet de Perversor. Pouvez-vous expliquer ce phénomène ? Y a-t-il une raison particulière de vouloir garder le groupe plutôt, secret ? De rester bien cacher dans l’underground le plus creux ?

C’est surtout parce que le véritable métal underground, ca se passe lors des concerts, dans la rue, par les échanges, les fanzines en papier, les bars miteux et putrides. Quelques fois, dans des bars de danseuses ou dans des bordels ! Mais il n’y a rien de très métal à rester à la maison sur son derrière à télécharger des Mp3 ou à écouter des chansons sur les sites Myspace ou tous les autres sites merdiques. C’est comme ça que je me suis mis au métal, dans ce véritable festival du massacre, en échangeant des cassettes, en buvant sur la rue, en cherchant la bagarre, en allant voir des concerts et en cherchant le trouble dans la foule. Je ne suis pas seulement métal d’une perspective éloignée, c’est ma façon de vivre ! Je crois que le métal obscur doit rester underground et bien caché, et ce pour toujours ! C’est mon intention… jusqu’à la mort ! En passant, nous ne sommes pas vraiment des amateurs de webzines comme le tien, pour te dire la vérité!   

                              

Annick "Satannick" Giroux est responsable du layout 
du premier album du groupe...

Vous vivez près du Brésil donc il doit être évident que des groupes comme Sarcofago et Sepultura, mais leur vieux stock par contre, ont été très influents pour vous ?

Oui, ils ont été de grosses influences pour nous mais il y a eu aussi des groupes de l’underground chilien comme Death Yell, Atomic Agressor, Bloody Cross et Pentagram. Nous sommes influencés par de nombreuses formations qui ont meublé notre vie comme le vieux Motorhead en passant par le black métal, le death ou le thrash avec des groupes comme Terroizer, Mayhem, Vulcano, Morbid Angel, Gehennah, Darkthrone, Repulsion, Master et Samael. Mais aussi les manifestatiosn bestiales des groupes comme Morbosidad, Bestial Raids, Evil Angel, Blasphemophager, Beherit et le vieux Krisiun. Nous avons toujours voulu créer et jouer un métal diabolique, obscure, rapide et qui peut détruire chaque petit trou dans ton petit corps de vierge !

La plupart des gens en Amérique du Nord voient le Chili comme un pays pauvre où la plupart des gens sont probablement des pêcheurs et vivent dans des maisons fabriquées avec des déchets. Mais ce n’est pas le cas, comment pouvez-vous nous décrire votre pays ?

J’ai vécu en Amérique du Nord pendant un bout, quand je n’étais qu’un enfant. Et je sais que ce commentaire n’est pas totalement vrai. Il y a beaucoup d’ignorance en Amérique du Nord, je ne vais pas nier ce fait. Beaucoup de gens voient le Chili comme un dépotoir mais ce ne sont pas tous les gens qui sont ignorants, stupides ou trop centrés sur eux-mêmes. Nous devons souligner les gens qui sont plus intelligents au lieu de pointer les crétins de ce monde. De nombreux cerveaux faibles sont dominés par un environnement de pollution mentale mais ce n’est pas notre cas ! Si tu veux vraiment le savoir, le Chili est comme n’importe quel autre pays d’Amérique du Nord, donc dominé par un système économique, politique et ecclésiastique qui dirige les aveugles vers un esclavagisme complet. C’est un système qui devrait éventuellement tomber et s’autodétruire. Mais d’un autre côté, il y a de nombreux guerriers du métal et les plus futés recherchent la domination mentale !

Quand les groupes métal visitent l’Amérique du Sud, ils sont toujours époustouflés par l’accueil et le dévouement des amateurs de chez vous. Vous vivez et respirez métal ! C’est probablement une des raisons majeures de la création de Perversor ?

Les vrais et les purs amateurs de métal sont dévoués envers les groupes qu’ils aiment, à la vie à la mort ! La plupart des concerts sont des manifestations de brutalité où tu peux justement, prouver ton dévouement. Ici, en Amérique du Sud, tous les plus faibles périssent comme des mouches et sont punis agressivement. Perversor a donc été créé et invoqué pour combler ce désir de destruction de crânes et pour satisfaire ce manque en amenant la création d’un thrash métal cru, satanique et dévoué !

Le Chili a un héritage politique assez fort avec des politiciens, ou dictateurs, comme Pinochet par exemple. Croyez-vous que toutes les années vécues sous la terreur de la dictature est une des raisons majeures qui poussent les jeunes à choisir un instrument, en jouer et à gueuler leur rage envers toutes les formes de politiques, la religion et les lois ?  

Nous faisons du métal pour se vautrer dans l’occultisme et pour propager la force satanique. Rien à voir avec la politique ou les problèmes sociaux. Rien à chier des politiciens, prêtres ou chefs militaires, de droite ou de gauche. Tu peux changer les clowns mais leur cirque pathétique continuera, coûte que coûte…

En passant, le Chili produit de l’excellent vin. Les gens au Québec apprécient grandement vos produits viticoles. Croyez-vous qu’un jour, vos productions métalliques auront le même genre de réputations que vos vins ?

Nous ne cherchons aucune reconnaissance. Les vrais Démons du Métal sauront toujours où rechercher du vrai métal imprégné de pure brutalité.

Je vous remercie les gars!

Merci à toi Yanick! Tu devrais essayer de produire ton travail sous le format papier, le fanzine imprimé, c’est ce qu’il te faut et c’est la façon de fonctionner la plus métal qui soit !

Perversor lance aujourd’hui même un tout nouveau EP qui porte le nom de Demon Metal.

Aucun site internet n’est disponible…

Vous pouvez visiter la page de leur compagnie de disques :

www.hellsheadbangers.com/

Vous pouvez écouter la chanson March of the Temple of Doom

3 commentaires
  • Valentin Brochu
    2 mars 2010

    Pas mauvais pentoute ce band la!

  • Yanick Klimbo Tremblay
    2 mars 2010

    Oui, de jeunes pouilleux qui aiment leur musique dans le piton et leur yable, ben rouge et de cuir…

  • Annick
    2 mars 2010

    Haha j’ai adoré cette entrevue, super belle job Yanick! C’est cool de voir un groupe aussi dedans… des vrais guerriers du métal!!

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES