BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Perversor: Critique du disque « Demon Metal » en plus d’un autre livre sur KISS et Ex Deo lance son nouveau vidéo!

Yanick Klimbo Tremblay
15 mars 2010

Perversor
Demon Metal
Hells Headsbangers Records

Ca sent le chien brûlé… du black/thrash métal au nom du diable, crotté et ancré solidement dans un style mis en place par les pionniers du thrash allemand comme Sodom et Kreator. Cette formation originaire du Chili propose ce mini-album qui démontre que ce n’est pas parce que tu viens d’un pays de l’Amérique Latine que tu dois sonner comme de la musique merengue pour touristes.

Le Chili a vécu Pinochet avec de nombreuses années d’angoisse, de terreur militaire et de peur qui se transforment en haine musicale si l’on se fie à Perversor. La situation politique influence de nombreuses formations et c’est pourquoi les groupes provenant de l’Amérique Latine ont toujours une sonorité, une vivacité plus extrême que la normale car ils sont dévoués au genre, ce qui devient un véritable culte. Le métal là-bas, ce n’est pas que du divertissement, c’est source de vie et on ne rigole pas avec ça, vous pouvez en parler à de nombreux groupes qui ont fait de la tournée là-bas. Ou bien dans les documentaires inclus sur les DVD, que l’on pense à Iron Maiden, Therion ou Dark Funeral, tous s’entendent que le public sud-américain est le plus dévoué, le plus intense et le plus malade, mentalement parlant. Donc, quand vient le temps de produire du métal, le tout transparait royalement, c’est de la dévotion pure et diabolique.

Et sur Demon Metal, c’est barbare et infernal tout au long de cet enregistrement d’une durée totale de 17 minutes. Les voix sont caverneuses et la production est très claire, Perversor ne laisse pas, aux notes les plus basses, une place dès plus prépondérante sur cette production. On aurait le réflexe de croire que la sonorité serait souffrante en raison du contexte économique du Chili mais ce n’est pas le cas, c’est surprenant de constater que l’enregistrement est tout de même intéressant et possède une qualité indéniable. Perversor possède la vitesse, les riffs métal les plus abrasifs du genre et une puissance punitive aux percussions. A consommer avec des vêtements de cuir, des studs et ben des poules à sacrifier dans votre sous-sol !

http://hellsheadbangers.com/

KISS aime ses fans… et l’argent aussi, mais bon !

J’ai reçu le livre KISS the Ultimate Fanzine Phenomenon à Noel, je l’ai terminé depuis quelques semaines. Malgré mon manque d’objectivité envers le groupe, je dois vous avouer que ce livre est bien intéressant car il a été écrit par des fanatiques de KISS, ceux qui ont créé les fanzines (des magazines photocopiés, faits de toutes pièces par des maniaques du groupe !) et ce, de toutes les époques possibles partant des années 70 à aujourd’hui.

Ce livre est rempli de photos inédites provenant des collections personnelles des fans ou de Gene Simmons lui-même.

Oui, un autre livre de KISS, un parmi tant d’autres mais ce qui ressort de ce livre principalement, c’est qu’un point majeur, une caractéristique commune résume tous les commentaires de ces membres du KISS Army : la très grande disponibilité du groupe et leur générosité exemplaire. Et surtout pour ce qui est de l’ancien batteur du groupe, Eric Carr. Les membres de KISS ont toujours clamé haut et fort que sans leurs amateurs, ils ne seraient rien. Les mauvaises langues diront que c’est évident, ce sont eux qui ont payé pour, leurs manoirs et leurs voitures de luxe mais non. KISS est parti de rien et leur message a bien souvent passé par les publications indépendantes comme les fanzines, les seuls véritables moyens d’avoir de l’information avant l’avènement du vidéoclip et par la suite, de l’internet.

Des informations qui combleront le plus avide des amateurs autant que le néophyte, ce livre complète bien le KISStory, sans aucun doute !

Ex Deo, le nouveau clip est en ligne !

Wow, c’est assez épique ! Lancé aujourd’hui le 15, journée des Ides de Mars, en honneur aux Dieux de la Guerre !

Regardez, c’est fort ! Un mélange entre le film 300 et la série Rome!

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES