BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Corinne Bailey Rae: Critique de l’album « The Sea », Arcade Fire à Osheaga? Et Soilwork à Montréal en juillet!

Yanick Klimbo Tremblay
19 mars 2010

Corinne Bailey Rae
The Sea
Virgin/EMI

Cette fantastique chanteuse, à l’âme sensible, ne l’a pas eu facile il y a quelques mois avec la mort de son ami de coeur. Effectivement, ce dernier est mort d’une overdose et les caméras se sont braquées sur elle pour autre chose que sa musique. Il est évident que ce disque pleure la mort de ce dernier car Corinne Bailey Rae est auteure-compositeur-interprète avant tout donc, certaines pièces sont très mélancoliques, bercées par la voix soul de la Britannique.

Mais tout de même, on retrouve quelques moments bien ensoleillés sur cette production qui a l’immense qualité de sonner comme une véritable bombe sonique, on a l’impression d’être assis dans le studio avec elle et qu’elle nous susurre les mots à l’oreille tellement la réalisation détonne ! C’est chaud et humide comme ambiance avec des pièces comme la très Lenny Kravitizienne  « The Blackest Lily » ou  « Paris Nights/New York Mornings » qui prend les allures d’un suçon aux fraises tout droit sorti d’un sac à surprise format géant ! 

The Sea, comme je le disais plus haut, peut être tout aussi grisonnant que le temps maussade et pluvieux de Londres, lors de certains moments, comme sur « I’d Do it All Again »  ainsi que « Love’s on Its Way » qui présente une sonorité glauque rappelant un piano bar miteux et enfumé. C’est ce genre d’ambiance jusqu’aux dernières mesures où les percussions embarquent pour nous asséner le baiser de la mort…  

Sombre à la base, c’est un album de deuil s’il faut le prendre ainsi. C’est un parallèle intéressant car, tout comme le deuil, on se rappelle des bons moments avec le défunt autant que les mauvais moments et c’est ce qui donne cette balance sonore. Il reste que ce disque, qui n’est pas dans mes palmes habituelles mais a bien meublé ma fin de semaine froide et glaciale. Et cet été, vais-je le ressortir pour égayer mes baignades ? Oui, mais avec le doigt sur le Fast Forward lors des moments plus ténébreux !

www.mysace.com/corinnebaileyrae

Corinne Bailey Rae sera en concert le 28 avril au Club Soda de Montréal.

Forte rumeur………

Arcade Fire en tête d’affiche d’Osheaga ?

Après de nombreux essais infructueux, il semblerait que l’organisation d’Osheaga ait finalement réussi par s’entendre avec le groupe Arcade Fire. La formation montréalaise serait la tête d’affiche du festival pour une des journées du festival quoiqu’aucun communiqué de la part du groupe ne soit émis.

Cette année, l’édition 2010 se tiendra du 31 juillet au 1er août au Parc des Îles.

Métal suédois sans boulettes…

 

Soilwork revient au Québec !

La formation suédoise revient au Québec, plus précisément aux Foufounes Électriques de Montréal le dimanche 18 juillet.

Le groupe sera accompagné par Death Angel, Augury, Mutiny Within (zzzzzz !) et Swashbuckle… pour faire changement !

Soilwork est en train de terminer les derniers détails de leur prochain disque, The Panic Broadcast qui devrait sortir en juin !

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES