BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Mortemia: Critique de l’album « Misere Mortem » et des nouvelles sur Necronomicon et The Last Felony et Voïvod qui fait sacrer les Américains!

Yanick Klimbo Tremblay
27 mars 2010

Mortemia
Misere Mortem
Napalm Records

Morten Veland de Sirenia et ancien leader de Tristania, offre un nouveau projet qui porte le nom de Mortemia. Sur ce disque, il fait tout ! Sauf les chœurs ! Il joue de la guitare, gueule, joue de la basse en plus des claviers et de la batterie. De plus, il a écrit toutes les paroles et il réalise la galette… wow ! Essoufflant ! Il est évident que ce genre de production peut paraitre comme un power trip pour bien des gens et on peut avoir l’impression que le gars ne veut avoir aucun commentaire provenant de l’extérieur ; c’est son bébé et il l’élève à sa manière. C’est dangereux parfois mais dans certains cas, le tout fonctionne à merveille, comme avec Mortemia. Si vous aimiez le côté gothique avec de nombreux grognements de Tristania à l’époque de Beyond the Veil, alors Misere Mortem vous en sert une bonne dose mais attention, il n’y a pas de voix de femmes sur ce disque, que du gras de gorge et des chœurs ! C’est probablement ce qui m’a attiré de ce disque car depuis un certain temps, on dirait que Napalm Records privilégie un peu trop les troupes aux voix féminines. Il est évident que le marché est vaste pour ce genre mais du bon goth métal avec une voix grasse, c’est excessivement satisfaisant. Neuf pièces pour quarante minutes, c’est justement une bonne période car on ne se lasse pas des rythmiques des pièces comme The Candle at the Tunnel’s End et The Malice Of Life’s Cruel Ways qui étrangement, peuvent surtout nous rappeler du Therion !

C’est un bel essai et une réussite à bien des niveaux !

www.myspace.com/mortemiano


 

Deux groupes d’ici signent un pacte…

avec des labels majeurs !

Finalement, Necronomicon a signé une entente avec une compagnie de disques. C’est avec Napalm Records que le groupe québécois va lancer son prochain album « The Return of the Witch »

La sortie canadienne du disque est prévue pour le 8 juin !

The Last Felony, quant à eux, a conclu une entente avec le label allemand Lifeforce, une étiquette bien connue pour avoir lancé la carrière de Trivium et de Between the Buried and Me !

On peut dire qu’ils sont bien entourés ! Bravo aux deux groupes, on suit tout ça de près !

Voivod fait sacrer…

 

les gens du Texas !

Présent lors du SXSW 2010, le groupe québécois Voïvod en a profité pour faire sacrer les Américains… mais pas de manière péjorative, plutôt de manière constructive ! Effectivement, Snake s’est laissé aller en leur montrant deux beaux sacres de notre vocabulaire bien de cheu nous ! Voyez le vidéo !

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES