BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Avsky: critique de l’album « Scorn » en plus de quelques informations sur Amon Amarth et retour de Katatonia, Swallow the Sun et Orphaned Land au Québec!

Yanick Klimbo Tremblay
13 avril 2010

Avsky
Scorn
Moribund

Représentant de la deuxième vague de black métal suédoise, Avsky propose un troisième album qui épate grandement par sa lourdeur et ses impulsions de la vieille école. Je me souviens d’avoir apprécié l’album précédent, Malignant, mais pas autant que celui-ci qui est plus satisfaisant d’un point de vue d’un vieil amant des anciennes formules. Du black métal, certes mais pas dans l’attitude qui propose une certaine rapidité musicale tout au long de l’expérience auditive. C’est très mesuré, lourd et aucunement redondant car l’album est rempli de riffs assez ravageurs comme le faisait Celtic Frost ou Bathory dans les années 80. Avsky est ténébreux, juste bien salaud sans trop négliger la production. Le groupe priorise une voix caverneuse sur des arrangements minimalistes mais qui fonctionnent bien. Avsky aime leur métal de manière langoureuse, la lame t’entre lentement dans le gras de cuisse jusqu’à ce que tu cries comme un damné.

Les membres du groupe sont, justement, très mollos là-dessus, on aime faire languir, c’est alanguissant et douloureux…. Les pièces de Scorn sont longues avec une durée générale qui tourne autour de 9 minutes chacune, le tout entrecoupé par une pièce du genre acoustique qui sépare vigoureusement l’album en deux parties qui n’ont rien de très distinctes.

Essentiellement de la vieille école du black métal, Avsky nous livre un excellent disque de black mais qui présente un seul problème : il est trop long ! En le coupant d’une quinzaine de minutes, l’expérience serait beaucoup plus agréable !

www.myspace.com/avskyband

Amon Amarth…

dans ma caméra !

Lors de la venue en ville d’Amon Amarth le 22 avril, l’équipe de BangBang aura l’opportunité de faire une entrevue avec le groupe ainsi que la formation Holy Grail et Eluveitie. Le tout sera mis en ligne très bientôt !

Ce concert aura lieu le jeudi 22 avril au Metropolis de Montréal. Pour des billets, cliquez ici ! Le lendemain, tout ce beau monde sera à Québec, à l’Impérial!

Katatonia…

dans l’intimité très intimiste !

Katatonia sera en concert le 12 septembre à Montréal avec Swallow the Sun et Orphaned Land. Après avoir vu le groupe dans des salles de gros calibre, c’est dans la très intimiste salle du Petit Campus que le groupe se produira.

Pourquoi le Petit Campus? Le groupe a perdu des plumes? Pourtant, la dernière offrande du groupe frise le génie! Mais avec deux formations de calibre comme Swallow the Sun et Orphaned Land, les billets risquent de s’envoler très rapidement!

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES