BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Immolation: « Majesty and Decay » en critique et le retour de Dark Tranquillity au Québec la semaine prochaine!

Yanick Klimbo Tremblay
11 mai 2010

Immolation
Majesty and Decay
Nuclear Blast

Après plus d’une quinzaine, vingtaine d’années même, il est difficile de se réinventer dans un genre comme le death métal. Précurseur du genre et de la scène death new-yorkaise, Immolation a toujours été un peu dans l’ombre de Suffocation et de Cannibal Corpse (ils sont de Buffalo, on peut pratiquement les inclure dans le buzz new-yorkais !) car le groupe propose une sonorité plus lourde à la base et plus, mettons, lente et progressive… si l’on doit comparer avec les artistes susmentionnés. Immolation, tout est restant bien ancré dans le genre, demeure toujours aussi frais et intelligent. C’est oppressant, punitif et bien lourdaud. Les voix détonnent et, le plus important, le groove est imposant.

Toujours produit par Paul Orofino, qui travaille avec le groupe depuis Failure for Gods paru en 1999, il offre sur Majesty and Decay une sonorité très propre, bien aérée et sans bavure. Chaque élément est très audible correctement, des chants très gutturaux de Ross Dolan, aux percussions précises des pièces comme The Comfort of Cowards et The Rapture of Ghosts en passant par les jeux habiles aux guitares qui ont cette touche très magistrale ou épique lors de certains leads mais tout en proposant des riffs dévastateurs sur la très grande majorité des pièces. Ce disque propose encore une fois la facture habituelle d’Immolation, ce qui se résume à une bonne combinaison de pièces pesantes voire menaçantes qui comprennent de nombreux moments de rapidité.  

Pour ce qui est de la splendide pochette, il est évident qu’elle est déjà en tête de liste des plus belles sur le marché depuis le début de 2010!

www.myspace.com/immolation

 

Dark Tranquillity sera…

 

au Québec la semaine prochaine!

La formation suédoise Dark Tranquillity sera chez nous la semaine prochaine pour cette première portion de tournée en relation avec leur nouveau disque, We Are the Void. Après une tournée juste avant de sortir l’album, où le groupe ouvrait pour Killswitch Engage et The Devil Wears Prada (pas une joke, c’est vrai… malheureusement !) la troupe de Mikael Stanne n’avait pas eu l’occasion de visiter de nombreuses villes, de jouer en tête d’affiche et d’offrir à leurs fans un concert complet.

Le groupe a posté quelques messages sur sa page Internet annonçant que les pratiques étaient maintenant terminées et que le catalogue complet serait revisité pleinement avec de nombreuses surprises. Dark Tranquillity aura un impressionnant système scénique avec eux mais la question que tous se demandent est la suivante : ca vas-tu rentrer aux Foufs ? Hum… Ouais…

Pourquoi ce concert a-t-il lieu aux Foufs ? Après tout, à Québec, c’est à l’Impérial ! Sont-ils moins populaires à Montréal? BCI produit toujours au Club Soda, pourquoi ce n’est pas là ? Il faut regarder l’horaire du Club Soda pour comprendre, c’est la LNI qui est présentée ce soir-là, la salle devait être réservée depuis des lunes…

Ah… si le Medley était encore ouvert aussi…

Dark Tranquillity avec Threat Signal et Mutiny Within le lundi 17 mai aux Foufounes Électriques de Montréal. Cliquez ici pour des billets ! Et le mercredi 19 mai à l’Impérial de Québec, cliquez ici pour des billets !

www.myspace.com/dtofficial

2 commentaires
  • Rick
    13 mai 2010

    aux foufs ses poche trop petit je panse

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES