BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Aeon: le surpuissant « Path of Fire » en critique!

Yanick Klimbo Tremblay
11 juin 2010

Aeon
Path Of Fire
Metal Blade

S’il y a un groupe suédois qui possède bien les notions du baccalauréat du death métal de l’école de Morbid Angel, avec un certificat en Cannibal Corpsisme, c’est Aeon. Ce groupe m’a fortement impressionné, lire jeter sur le derrière, avec l’album précédent. Sur celui-ci, c’est la même allégresse que je retrouve. Production cristalline, rythmiques vindicatives, voix vociférées, harmoniques aux guitares rappelant celles de Trey Azagthoth et percussions rapides avec ambiances nous rappelant parfois un environnement religieux déchu grâce aux chorales, comme sur la chanson Of Fire ainsi qu’avec les paroles qui sont dirigées encore envers le Fils, le Père et le Saint Esprit ! Avec une durée de 42 minutes, Path Of Fire est un disque qui n’offre aucun répit à l’auditeur. C’est de l’intensité tout au long de l’écoute, c’est hyperactif, fielleux et hargneux à souhait ! 

Ce disque sonne, c’est furieux comme production ! Le travail au niveau du mixage effectué par Erik Rutan (Hate Eternal et Cannibal Corpse) en plus du mastering d’Alan Douches (Hatebreed et Dillinger Escape Plan) proposent une œuvre métallique sans failles au niveau technique.

Mais ce groupe ne semble pas lever plus qu’il ne le faut pour diverses raisons ; la plus importante demeurant le manque de tournée en terres nord-américaines. Pourtant, toutes les pièces du puzzle sont présentes, ne manquent qu’une présence sur une tournée majeure car ce groupe à un potentiel énorme avec un death punitif et immensément catchy !

www.myspace.com/aeon666

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES