BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Against Me! : Critique de l’album « White Crosses »

Yanick Klimbo Tremblay
21 juin 2010

Against Me!
White Crosses
Sire/Warner

“J’étais un adolescent anarchiste, je recherchais la révolution, j’avais le style, j’avais l’ambition…”

Tom Gabel dans la pièce I Was a Teenage Anarchist

Les paroles de cette chanson en disent long sur la nouvelle orientation du groupe. Ceux qui ont crié à l’injustice lors du lancement de l’album précédent, New Wave, en raison de la signature de ce groupe, à la base punk, avec une compagnie majeure vont se réjouir. Non pas du retour à une sonorité près des racines du groupe mais plutôt pour le fait qu’ils vont garder leur 15$ dans leur poche ! Si vous étiez d’avis que New Wave était un pas en arrière, un acte de trahison envers la communauté punk, White Crosses sera votre dose de haine en 2010. Mais le groupe ne s’en est pas caché, loin de là ! En entrevue, les membres d’Against Me ! annonçaient qu’ils ne visaient rien de moins que les tournées dans les stades et le statut de stars du rock ! Ils sont prêts à troquer les tournées miteuses pour les visites mondiales en jet privé.

Mais ont-ils le matériel musical pour combler l’ambition? Indubitablement! En t’aliénant 80% de ta base de fans qui te suivent depuis les premiers jours, tu dois aller regagner de nouveaux soldats pour regarnir ta flotte d’amateurs qui achèteront l’album et des billets de concerts. Il est évident que White Crosses contient des chansons pop rock mémorables mais on fricote avec le très pop du rock.

J’adore l’album car il me fait vraiment penser à du Manic Street Preachers. Cette production de Butch Vig (batteur de Garbage, réalisateur de Nevermind de Nirvana et réalisateur du précédent) est bien léchée et sa réalisation est intouchable, les arrangements sont variés et concis. Mais en théorie, quand j’y pense… Against Me ! ne doit pas me faire penser aux Manics !

Il y a quelques pièces qui vont vous ramener à l’époque de Searching for a Former Clarity mais en général, les éléments qui vont vous surprendre réellement vont vous irriter au plus haut point comme la chanson Because of the Shame qui sonne comme du Billy Joel avec son piano pimpant, la ballade We’re Breaking Up avec son texte sirupeux qui parle de rupture amoureuse, Suffocation avec son riff, lors du refrain, qui sonne comme le riff de Ziggy Stardust de David Bowie ou High Pressure Low qui a une ligne mélodique à la The Cure lorsque Robert Smith rockait sur Boys Don’t Cry dans les années 80.

Les bons coups sont intéressants par contre avec des titres qui déchirent comme Spanish Moss qui offre un refrain totalement accrocheur, la pièce titre qui se veut une ritournelle digne du groupe et Rapid Decompression qui possède ce côté punk rassembleur avec des cris de ralliements.  

Mais moi, de mon point de vue de fan depuis seulement quelques années, je peux dire que j’aime l’album ! Probablement mon album de l’été ! Si je me mets à la place du dude qui ne jure que par des albums comme Against Me ! as The Eternal Cowboy et Against Me ! is Reinventing Axl Rose, je serais affreusement perdu, voire dépité par un changement aussi radical ! Celui qui a découvert le groupe en première partie de Foo Fighters, a acheté New Wave et Searching for a Former Reality sera charmé, par contre.

Il faut l’avouer, ce n’est plus le même groupe, peu importe vos arguments ! Pour le reste, c’est du pop rock avec un zeste punké !

www.againstme.net

2 commentaires
  • Etienne Dubuc
    21 juin 2010

    Je suis pas un fan depuis les débuts d’Against Me!, mais sa remonte quand même à quelques années. White Crosses va inévitablement déplaire aux anarchistes et punks purs et dures qui suivent le groupe depuis bien longtemps. Je le trouve moi-même assez fade.

    Ce qu’on aimait avec Against Me! c’était le côté sale, tout fait avec les trippes, mais déjà que ça disparaissait sur Searching et puis un peu plus sur New Wave, là c’est complètement disparu. La production est tellement parfaite que s’en est irritant.

    Par contre, si on laisse une chance à l’album, qu’on l’écoute plusieurs fois, on peu encore retrouver une lueur d’espoir, l’essence même d’Against Me! est encore présente, dilluée dans beaucoup de peaufinage, mais toujours la.

    Et puis, pour avoir vu les nouvelles chansons en live lors du spectacle avec Billy Talent, je m’étais étonné à les trouver aussi solides que l’ancien matériel. Là justement toute la surproduction est effacé et les nouveaux morceaux retombent au même niveau que toutes les autres.

    Assurément l’album le moins senti, le moins « vrai » d’Against Me! ce White Crosses, mais tout de même un album de rock efficace.

  • Yanick Klimbo Tremblay
    21 juin 2010

    Eh oui professeur, en plein dans le mille! L’essence y est toujours mais dilluée en grande quantité!

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES