BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Exodus: l’intense « Exhibit B: The Human Condition » en critique.

Yanick Klimbo Tremblay
21 juin 2010

Exodus
Exhibit B: The Human Condition
Nuclear Blast

Pionniers du genre thrash qui malgré des années d’expérience ne ralentit aucunement. Exodus propose un thrash tout comme à l’époque mais avec les moyens d’aujourd’hui ; c’est rapide, vigoureux et intense. Les pièces sont longues mais jamais redondantes. Avec Andy Sneap derrière la console, on doit s’attendre à une production excessivement claire et précise, c’est ce que l’on retrouve sur Exhibit B: The Human Condition. Toujours aussi incisif au niveau des textes, on peut dire que la société moderne américaine passe au batte férocement sur cet album qui relate la stupidité du faux système de vedettes instantanées mis au monde par la prolifération de la téléréalité, les tueurs en série Charles Ng et Leonard Lake, le racisme envers l’actuel président américain, le réchauffement climatique et les génocides commandés par certains gouvernements… nous sommes loin des innombrables baby de Justin Bieber

C’est un album qui nous rappelle surtout que l’intensité ne se perd pas avec l’âge. Ceux qui croient encore que Death Magnetic de Metallica, c’est fou dans tête et que c’est ça le thrash métal… mauvaise nouvelle, vous avez le doigt dans l’œil jusqu’aux poils des aisselles ! Pour ce qui est de l’impétuosité du genre, cet album vous en sert une bonne dose avec des chansons comme Burn Hollywwod Burn, Good Riddance et The Sun is My Destroyer, qui propose une collaboration aux voix de Peter Tagtgren d’Hypocrisy.

Le tandem de guitaristes Gary Holt et Lee Altus, aussi de Heathen est coriace et vachement efficace et la voix de Rob Dukes a pris encore plus d’assurance, nous faisant oublier Steve Zetro Souza rapidement.

Si vous êtes un amateur de métal, il est impossible de ne pas apprécier cet album. Fanatiques de Slayer qui avez apprécié World Painted Blood, vous êtes en manque d’inspiration en ce moment avant le Heavy Mtl, essayez Exhibit B: The Human Condition pour une continuité plus qu’intéressante de l’univers thrash métal car ce genre subsiste toujours, justement, grâce à des légendes comme Exodus !

www.exodusattack.com

Vous pouvez lire aussi mon entrevue avec Gary Holt juste en cliquant ICI.

Exodus sera en concert avec Malevolent Creation, Holy Grail et Bonded by Blood, le mercredi 25 août aux Foufounes Électriques de Montréal. Billet en vente ICI.

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES