BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Pendulum: l’album « Immersion » en critique et l’horaire du Heavy Mtl en ligne!

Yanick Klimbo Tremblay
23 juin 2010

Pendulum
Immersion
Warner Brothers

Si vous êtes chez Freeson et que vous voyez ce disque, vous allez penser que ceci est un album d’un groupe de progressif suédois mais ce n’est pas le cas! Pendulum tente de donner au rock progressif le même traitement que Prodigy a donné au métal en l’incorporant, d’une manière subtile, à l’électronique. Prodigy avait offert ce combo, il y a de cela une bonne dizaine d’années, avec des éléments musicaux spécifiques au genre en plus de l’esthétisme visuel. Pendulum fait de même et propose les mêmes subtilités qui englobent toute bonne production progressive. Toutes les pièces sont montées de manière progressive, elles sont changeantes à certains niveaux mais le tout demeure très électronique et éclectique. La pièce The Island est même divisée en deux parties distinctes, une attitude très progressive en général.

Immersion propose une combinaison qui fonctionne à merveille ! Pendulum a des invités sur ce disque comme Steven Wilson de Porcupine Tree, Liam Howlett de Prodigy et… In Flames qui vient tout simplement déstabiliser le reste de l’album en livrant une chanson très heavy et qui fait figure d’autorité sur ce disque car, c’est imposant !

En introduction, vous serez surpris par la pièce Genesis qui sonne comme une version inédite d’une trame sonore d’un Final Fantasy quelconque. On se demande un peu à quoi va ressembler le reste de ce disque dès sa première minute ! La première moitié de l’album est très planante, trip-hop/drum & bass et intersidérale mais toujours avec une portion très pimpante. Donc, il y a de nombreux changements de progressions musicales ! Cette moitié est très axée vers une dimension planante qui plaira aux puristes du genre avec des pièces comme Watercolour et Salt in the Wounds.

Tandis que la deuxième moitié, plus Linkin Park rencontre Chemical Brothers, risque fortement de plaire aux amateurs de rock à la recherche d’un truc nouveau à se mettre sous la dent grâce à Comprachicos, Self VS Self et Witchcraft.

Dans un sens, c’est une excellente surprise et une bonne découverte. Pour oreilles averties seulement !

www.myspace.com/pendulum

 

Heavy Mtl…

 

… l’horaire maintenant disponible

Vous pouvez la visualiser en cliquant ICI

 

Un commentaire
  • Nerdunderground
    8 juillet 2010

    Ch’ui justement en train de l’écouter est franchement il est fun (surtout « salt in the wounds » qui sonne très…dubstep :p)
    Il n’ont rien perdu de leurs côté « prodigy » de la drum&bass. C’est frais, fun et percutant comme ont les aiment^^
    Je vait justement remixer un pendulum pendant mon live (je vous laisserait deviner lequel…) je vous invite donc tous a venir (oula ça fait très pub)…ça spasse au Zorba: 137 rue du fb. du temple, M°BELLEVILLE a 22h yep!le 24 juillet (c’est important^^)
    http://www.myspace.com/lastundergroundxperience pour le son et le visuel :p

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES