BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

As I Lay Dying: Critique du très surprenant « The Powerless Rise » et surprises en bas de page!

Yanick Klimbo Tremblay
25 juin 2010

As  I Lay Dying
The Powerless Rise
Metal Blade

Dire que ce disque était très attendu est vrai mais en même temps, il l’était avec une brique et un fanal !  As I Lay Dying aurait pu nous la jouer en version caramélée et s’en sortir haut la main mais ce n’est pas le cas. La coche est haussée d’un bon cran sur le côté agressif et le défi est relevé. En écoutant cet album, vous n’entendrez plus le groupe qui chante pour Dieu et ses brebis. En regardant ce qui se faisait autour d’eux, le groupe y est allé plus fortement sur le côté métallique de la chose, laissant de côté la fragrance core du son d’antan.

Il y a encore des bouts mélodiques mais on ne les retrouve plus à chaque opportunité, c’est plus dosé. Au niveau de l’agression, Tim Lambesis a mangé du chacal putréfié, le gars en gueule un coup, inspiré probablement par la hargne offerte par le reste de l’équipe. Ce disque nous présente surtout un groupe fortement unifié qui n’a pas subit de changement depuis une traite, l’unité est forte grâce aux tournées et le tout transpire sur des pièces comme Without Conclusion, The Plague et Beyond Our Suffering, toutes des chansons qui ont l’approbation de l’institut de la destruction !

Finies les cachoteries, ce groupe n’a rien à voir avec les adorateurs de la Bible. As I Lay Dying torche, et c’est la vérité… The Powerless Rise, en est la preuve ! C’est un groupe que je chouchoute de plus en plus après les avoir boudé un bon bout de temps !

Lien vers mon entrevue avec Phil Sgrosso, cliquez ICI

www.myspace.com/asilaydying

À venir la semaine prochaine:

Une série de 5 entrevues en prévision du Heavy Mtl! J’ai piqué la jasette avec Jean-François Dagenais de Kataklysm, Scott Hedrick de Skeletonwitch, Elliot Desgagné de Beneath the Massacre, Alex Erian de Despised Icon et Bill Kelliher de Mastodon!

Chaque musicien nous parle de leur groupe respectif et de leurs attentes face au festival Heavy Mtl.  De la bombe et des informations vitales pour le festival!

De plus, « Chanceux Comme un Quêteux » donc moi… genre, sera au Heavy Mtl et pour ceux qui n’y seront pas (pauvres de vous…) je vous ramenerai des tonnes d’images et autres cossins!

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES