BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Heavy Mtl 2010: Entrevue spéciale avec Scott Hedrick de Skeletonwitch!

Yanick Klimbo Tremblay
28 juin 2010

Telle une bonne soupe aux légumes, on retrouve plusieurs ingrédients dans la sonorité de Skeletonwitch est c’est ce qui lui donne ce goût si particulier et exquis ! Habile combinaison mariant le death métal au thrash en plus du black métal et quelques cuillerées de métal traditionnel, l’important n’est pas , justement, d’analyser tout ce qui compose le son du groupe mais plutôt de se laisser embarquer dans cet habile amalgame métallique qui charme de plus en plus les Québécois car nous avons la chance de voir ce groupe sur scène assez fréquemment. Avec leur troisième album sous la ceinture, Breathing the Fire, le cycle de tournée est entamé depuis quelques mois et nous avons eu le groupe en concert dernièrement, au Club Soda en ouverture de Cannibal Corpse. Guerriers de la route, Skeletonwitch repart sur la route dès la semaine prochaine avec High on Fire et s’arrêtera à Montréal pour le Heavy Mtl, lors de la journée du 24 juillet. J’ai rejoint Scott Hedrick, un des guitaristes de la formation, pour parler métal, de tournées et de leur présence lors du Heavy Mtl. Lisez bien jusqu’à la toute fin ! Entrevue avec Scott Hedrick.

Votre dernier passage au Québec était en première partie de Cannibal Corpse. Sur la tournée il y avait aussi 1349 et Lecherous Nocturne ; donc une combinaison assez intense. Votre prochaine tournée est avec High on Fire en plus de Russian Circles, ce qui veut dire qu’en deux tournées, vous allez avoir eu l’opportunité de jouer devant deux types de foules très différentes. Comment vois-tu ça de ton point de vue ?

C’est un truc très individuel. Bien des amateurs de death métal aiment le métal plus traditionnel, il y a un mélange des genres maintenant qui n’avait pas sa place il y a quelques années. Lors de certains festivals, justement, un gars va regarder St-Vitus qui font un concert réunion et va se précipiter immédiatement sur la scène d’à côté pour voir Warbringer. Mais de mon point de vue, je peux dire que les deux types de foules dont tu parles ont été très captivés par notre groupe. Je me demandais, juste avant de partir pour la tournée avec Cannibal Corpse, si nous allions avoir droit à certains commentaires de fans de death métal dans la lignée de : « Ce groupe est beaucoup trop influencé par la Nouvelle Vague de Heavy Métal Britannique, qu’ils aillent se faire voir ! Moi, je n’aime que le death métal ! » Nous n’avons pas eu à faire face à ce genre de commentaires, du tout. Le tout à bien marché pour nous. Je peux conclure que les amateurs de death métal sont très ouverts d’esprit. Mais comme je le dis souvent, ca reste du métal ! Même pour nous, nous sommes des amateurs de métal traditionnel, de death, de black, du thrash et j’en passe. Nous ne mettons pas de ligne imaginaire en nous disant que ceci n’est pas dans notre créneau et ceci l’est, tant que ca reste lourd, ca nous plait. Et comme dans tous les genres musicaux, il y a de bons groupes et de mauvais groupes, et ca s’applique à tous les sous-genres de la sphère du métal. Pour nous, en concert, c’est un peu la même chose. Nous ne sommes pas là en nous disant que ce soir, nous jouons pour des fanatiques de death métal ou ce soir c’est pour des amateurs de thrash métal ; nous ne faisons pas de distinction car nous ne pouvons même pas nous catégoriser nous-mêmes, tu vois ?

Comment pourrais-tu décrire le public de Montréal et celui de Québec ?

Je parlais justement de ça lors de mon entrevue précédente avec un média de l’Alberta. Le Canada supporte vraiment le métal et nous avons toujours une certaine hâte de venir jouer ici. Honnêtement, toutes les villes canadiennes que nous avons visitées ont été très accueillantes envers notre musique. Mais la foule de Montréal est toujours très déjantée et elle le sera encore pour le Heavy Mtl, j’imagine. La dernière fois, c’était vraiment amusant pour nous et l’accueil a été tellement chaleureux. Comment ne pas être excités de jouer chez vous ! Et en plus, pour le Heavy Mtl, nous partageons la scène avec Megadeth, Slayer et Alice Cooper ! Je suis tellement enthousiaste !

As-tu certaines attentes envers le Heavy Mtl ?

Ben, j’espère juste ne pas trop me saouler pour ne pas être capable de me souvenir de tout ce qui s’est passé par la suite ! Hahhha ! Parce que j’ai vraiment hâte de faire ce concert ! Dès qu’on termine notre spectacle, je vais faire le party comme un mongol, c’est certain ! J’ai aussi très hâte de voir Slayer et Megadeth ensemble. Je suis un maniaque d’Alice Cooper aussi. Des attentes en fin de compte, oui ! Je veux avoir du fun avec les Québécois, aller sur scène pour faire ce que l’on fait de mieux, de la musique pour après passer une journée splendide à faire la fête en écoutant du métal. Je ne veux pas entrer dans des trucs très songés… nous faisons ce que nous faisons et je te garde ça simple : nous allons sur scène pour impressionner le plus grand nombre de personnes possible à notre manière. C’est tout ! Ensuite, je suis prêt à prendre quelques bières !

Comme dernière question, j’aimerais que tu puisses convaincre les gens d’arriver tôt pour le Heavy Mtl. Tu dois les amener à penser qu’ils doivent arriver tôt pour voir ton groupe, Skeletonwitch, car bien souvent, les amateurs de musique métal aiment bien arriver plus tard pour ne voir que les derniers groupes, les têtes d’affiche. Que dirais-tu aux amateurs de la vieille école qui ne jurent que par Slayer, Megadeth et Alice Cooper, pour qu’ils arrivent plus tôt ?

Je leur dirais que nous sommes venus d’aussi loin que de l’Ohio pour vous voir donc, dans un sens, vous pouvez bien faire un petit tour plus tôt car tous les groupes classiques du métal que vous allez voir ce soir en tête d’affiche, ce sont tous des groupes ou artistes qui nous ont influencés directement. Vous allez donc retrouver un peu d’eux dans notre sonorité ! Même nous, en tant qu’amateurs de métal, nous allons passer la journée à regarder et écouter les autres groupes, c’est inévitable. Il y a une nouvelle génération de métal avec des groupes très intéressants, profitez-en pour en découvrir quelques-uns, le Heavy Mtl est l’occasion parfaite. Nous sommes des musiciens dévoués et nous montons sur scène pour vous donner le meilleur de nous-mêmes. Nous tentons de moderniser un genre mais tout en restant fidèles aux classiques. Par la suite, après notre prestation, venez nous rencontrer pour nous dire ce que vous en pensez ! Je n’ai pas de phrase magique comme les animateurs de courses de stock cars, du genre : « Vous avez payé votre billet et vous ne voulez voir que la fin du concert? Vous devez regarder au complet ce SAMEDI SAMEDI SAMEDI! Et le tout commence dès midi avec Skeletonwitch, sous le soleil et la chaleur la plus intense ! » Plus j’y pense et c’est quelque chose que je dis souvent, c’est simple : Allez en ligne sur le web, allez voir notre site ou notre page Myspace, vous pouvez entendre quelques-unes de nos chansons. Faites vous votre propre idée. Si vous aimez ce que vous entendez, arrivez tôt ! Faites l’effort d’arriver tôt, ce sera une journée géniale ! Et si vous venez nous voir et aimez ça, je vais vous payer une bière… et je vais le faire ! Arrivez tôt, venez voir Skeletonwitch et je vous paie une bière !

www.myspace.com/skeletonwitch

 

Skeletonwitch sera sur la scène Heavy Mtl  à 13 :15, le samedi 24 juillet.

Pour des billets, cliquez ICI !

2 commentaires
  • Kristof G
    29 juin 2010

    Ça va leur coûter cher de bière…

  • Jf
    2 juillet 2010

    si jle croise jy dmande ma biere :p

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES