BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Kataklysm: Critique en primeur du dernier album « Heaven’s Venom »

Yanick Klimbo Tremblay
4 août 2010

Kataklysm
Heaven’s Venom
Nuclear Blast

Il est important de constater, maintenant, que plus personne ne nous parle du Mystical Houde quand vient le temps de parler d’un nouvel album de Kataklysm. Loin est la période identifiée au personnage et à sa sonorité plutôt intense que celle d’aujourd’hui. L’intensité est toujours présente maintenant mais le large sentiment d’extrême ampérage musical a laissé place à des chansons aux structures beaucoup plus orientées vers des rythmiques pour faire bouger une foule plutôt que de mystifier les auditeurs. L’époque Maurizio à la voix domine maintenant avec un plus grand nombre de productions, c’est-à-dire 8 albums comparativement à 2 disques pour le Mystical Sylvain Houde.

Sur Heaven’s Venom, nous retrouvons une formation en possession de ses moyens, un groupe qui vieillit bien et qui a l’expérience de la route, l’influence des pairs n’ayant aucunement affectée le son. C’est toujours Kataklysm avec la facture habituelle du roulement de bass drum unique pendant certains ponts de chansons, un combo de voix bien grasses et plus criardes à l’unisson avec des riffs ravageurs tissés avec une basse qui gruge ! Cette combinaison parfaite, que le groupe peut toujours considérer comme étant le Northern Hyperblast, donne encore une fois une collection de chansons saisissantes !

Et des pièces intéressantes, il y en a bout à bout sur Heaven’s Venom. Le tout commence à merveille avec A Soulless God qui demeure une pièce de Kataklysm classique, dans les mêmes cordages qu’In Shadows & Dust avec ses mesures métriques finement découpées. Le groupe augmente vraiment les BPMs sur Faith Made of Shrapnel mais généralement, on reste dans des territoires très groovés, plutôt dirigés vers l’intensité musicale que la vitesse extrême avec des pièces comme Hail the Renegade et Push the Venom. Il n’y a qu’As the Wall Collapses qui agit en tant que tamponneuse à toute cette véhémence musicale et ce en relation à son introduction plutôt alanguie, rappelant légèrement celle de Terror Zone de Kreator.

Heaven’s Venom est un album accompli et qui poursuit la série de bons coups de la part de Kataklysm. Avec les dates du Ozzfest de cet été et la soudaine « découverte » par bien des gens lors du Heavy Mtl 2010, ce disque risque de trouver plusieurs preneurs !

En vente le 24 août!

www.myspace.com/kataklysm

2 commentaires
  • Baller
    10 septembre 2010

    Yeah! Kataklysm Rock! Bonne critique. Seule erreur, c’est As the WALLS Collapse…et non world!! Continuer comme ca!

  • Yanick Klimbo Tremblay
    10 septembre 2010

    Ben oui, mais en même temps, c’est As the Wall Collapses… mélangeant tout ça!

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES