BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Deftones: Critique de « Diamond Eyes » et le Big Four en DVD, les détails!

Yanick Klimbo Tremblay
26 août 2010

Deftones
Diamond Eyes
Warner

Tout amateur du groupe ne peut le nier, c’est le meilleur album de Deftones depuis White Pony. Album solide, conçu dans la douleur certes mais qui offre des chansons et pas de remplissage inutile comme sur les albums précédents… pensez à Pink Cellphone, tu t’en souviens, hein ? Facture plus lourde à quelques endroits, un retour au son heavy dans les effets de guitare mais sans être rasoir comme à l’époque d’Adrenaline mais tout en gardant un léger soupçon de caramel avec la voix du gros Chino Moreno. Même que, les chansons les plus lourdes et métalliques demeurent les plus ordinaires du disque, dans un sens, car Cmnd_Ctrl est sauvé grâce à son refrain accrocheur en plus de la transition dans les guitares et Rocket Skates nous irrite lorsque la voix de Chino est modifiée par la distorsion.

Pour ce qui est du reste, c’est très posé, relaxant et vraiment smooth… Des bons coups, il en pleut sur Diamond Eyes comme Sextape qui est probablement l’une de leur chanson les plus sensibles et poignantes. La pièce titre avec son refrain accrocheur suivi par un riff lourd nous fait hocher de la tête de façon très chillante… et Risk, avec sa cadence langoureuse accentuée par une guitare éraillée est bien appuyé par le clavier, ce qui laisse bien respirer cette chanson.

Mollo majoritairement, le groupe prend de l’âge certes mais vieillit bien. Relax… dude

www.myspace.com/deftones

 

Le Big Four en DVD/BluRay s’en vient !

 

C’est le 18 octobre que Universal va sortir cette pièce d’anthologie métallique qu’est le Big Four en concert, lors du Sonisphere enregistré le 22 juin, à Sofia en Bulgarie. Si vous étiez présents au cinéma, vous allez remarquer que la version offerte en magasin est beaucoup plus complète avec de nombreuses chansons additionnelles de la part de tous les groupes. Après tout, on n’attire pas les mouches avec du sel mais bien avec du sucre !

L’édition normale comprend deux disques qui mettent en images le concert en plus de séquences tournées en arrière-scène et des entrevues. L’édition limitée en boîtier « super deluxe » comprend 5 disques additionnels, un livret de 24 pages, un poster, une photo de chacun des groupes et un plectre…en français… ou un pick de guitare, le même qui se retrouve sur la couverture!

Pièces interprétées

METALLICA:

01. Creeping Death
02. For Whom The Bell Tolls
03. Fuel
04. Harvester Of Sorrow
05. Fade To Black
06. That Was Just Your Life
07. Cyanide
08. Sad But True
09. Welcome Home (Sanitarium)
10. All Nightmare Long
11. One
12. Master Of Puppets
13. Blackened
14. Nothing Else Matters
15. Enter Sandman

Rappel:

16. Am I Evil? (avec le Big Four)
17. Hit The Lights
18. Seek and Destroy

SLAYER:

01. World Painted Blood
02. Jihad
03. War Ensemble
04. Hate Worldwide
05. Seasons In The Abyss
06. Angel of Death
07. Beauty Through Order
08. Disciple
09. Mandatory Suicide
10. Chemical Warfare
11. South of Heaven
12. Raining Blood

MEGADETH:

01. Holy Wars… The Punishment Due
02. Hangar 18
03. Wake Up Dead
04. Head Crusher
05. In My Darkest Hour
06. Skin O’ My Teeth
07. A Tout Le Monde
08. Hook In Mouth
09. Trust
10. Sweating Bullets
11. Symphony Of Destruction
12. Peace Sells/Holy Wars… de retour

ANTHRAX:

01. Caught In A Mosh
02. Got the Time
03. Madhouse
04. Be All, End All
05. Antisocial
06. Indians/Heaven And Hell (en hommage à Ronnie James Dio)
07. Medusa
08. Only
09. Metal Thrashing Mad
10. I Am The Law

2 commentaires
  • seb
    26 août 2010

    Je ne peux pas croire que Metallica a joué FUEL dans cet événement.

  • Yanick Klimbo Tremblay
    26 août 2010

    Et oui…. mizére!

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES