BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Accept: Critique du nouvel album « Blood of the Nations » en plus de Katatonia et The Black Dahlia Murder en concert!

Yanick Klimbo Tremblay
27 août 2010

Accept
Blood of the Nations
Nuclear Blast

Accept effectue un retour mais sans la présence du nabot, mais très charismatique, Udo. Qui ose prendre cette place ? Qui ose profaner ce poste ? Eh bien c’est Mark Tornillo, l’ancien chanteur de TT Quick ! Vous croyez tout connaitre de la musique et vous ne connaissez pas TT Quick, vous n’êtes pas les seuls, ne craignez rien ! Ce groupe n’a jamais vraiment fait de vagues, ils étaient probablement connus que dans le quartier où les membres du groupe habitaient. Ce retour d’Accept, après une absence sur disque, je précise sur DISQUE, de 14 ans nous propose une formation qui ne joue pas la carte nostalgie et nous offre un album de métal traditionnel qui déménage ! Toutes les pièces sont du registre rapide et lourde sauf une qui s’intitule Kill the Pain, qui agit en tant que ballade de cette production métalliquement florissante d’Andy Sneap. Cette dernière nous démontre les prouesses à la guitare acoustique autant qu’électrique de Wolf Hoffmann ainsi que son immense talent de compositeur de chansons un peu plus enguimauvées.

Les éléments qui nous permettent d’identifier aisément Accept sont en forte présence sur Blood of the Nations. Le tandem de guitares, les riffs aguichants, les mélodies classiques du métal et les chants de gangs un peu jappés pullulent sur ce disque. En ayant un nouveau chanteur qui remplace une voix aussi unique que celle d’Udo Dirkschneider, il est important de spécifier qu’Accept n’y est pas allé avec un émulateur d’Udo mais plutôt avec une voix plutôt aigue, comme de raison mais avec un certain coffre qui peut nous rappeler feu Bon Scott, l’ancien chanteur d’AC/DC. En effet, Mark Tornillo nous livre toute une performance sur les 12 pièces du disque.

Et des chansons qui rockent, vous en avez avec la plus que grassouillette Teutonic Terror qui propose un riff plus qu’intense, la pièce titre présente un refrain mémorable d’où déborde un immense sentiment de triomphe et Locked and Loaded  possède une rythmique galopante qui plaira à tous les amateurs de vrai métal classique sans exception !

J’avais bien peur au début de mon écoute mais après une bonne dizaine de fois dans mon lecteur, je peux confirmer que la version d’Accept 2010 fait le travail qu’on lui demande et ne se contente pas de réchauffer les vieux trucs du passé car le groupe ose pousser l’enveloppe métallique. Avec Wolf Hoffmann comme principal compositeur, tu ne peux pas être dans une mauvaise formation métal, voyons-donc !

www.myspace.com/germanmetalgodsaccept

 

Katatonia en dépression le 12 septembre !

 

Dans un peu plus de deux semaines, la formation Katatonia, accompagnée de Swallow the Sun et Orphaned Land s’enliseront dans le plus que menuet Petit Campus pour une soirée de métal dépressif.

Ce concert tombe le même soir que celui de Nachmystium… dilemme !

Pour des billets, cliquez ICI!

 

The Black Dahlia Murder déflore le Québec !

 

L’équipe de bowling favorite de bien des néo-métalleux sera à Montréal et Québec avec Goatwhore et Arkaik, nouvelle signature chez Unique Leader. 

Billets pour Montréal, ICI

Le 3 octobre à Québec à l’Impérial

Le 4 octobre à Montréal au Café Campus

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES