BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Diabulus in Musica: Critique de l’album « Secrets » et Blind Guardian dans une ville de lutins… près de chez-vous!

Yanick Klimbo Tremblay
8 septembre 2010

Diabulus in Musica
Secrets
Metal Blade

Comme dirait ma fiancée: “Pu capable de tes groupes avec des chanteuses et leur trémolo d’opéra!” Il est vrai que depuis le succès de Nightwish, époque Tarja, les étiquettes de disques métal ont senti le filon et sont partis à la recherche de leur perle métalliquement opératique. Metal Blade, un peu en retard par contre, a trouvé un groupe pour embarquer sur ce wagon opéra combiné avec le métal. Loin d’être intéressant, Diabulus in Musica d’Espagne (rien à voir avec l’album de Slayer) ne fait que remettre la louche pour brasser de nouveau le chaudron qui contient ce ragoût offert depuis de longues années aux meilleures tables et l’album Secrets manque, justement, de goût et de piquant… Métal symphonique aux touches gothiques, rien sur ce disque ne pousse le genre, on demeure sur des lignes très prudentes. Certes, le tout est bien fait, aucun doute mais rien de très vivifiant ne sort de cet album car on a déjà tout vu et surtout entendu avec Therion, Nightwish et Epica.

Mais… quelques pièces valent tout de même qu’on prenne le temps de s’y attarder comme Lies In Your Eyes qui propose un bon riff qui pourrait entrer en compétition avec ceux de Dino de Fear Factory et la pièce St-Michael’s Nightmare qui propose, étonnamment, des voix en arrière-chant de type death métal sur une rythmique bien entrainante.

Avant de vous laisser, je vous fais part d’un truc très inattendu qui survient lors de l’écoute d’une chanson qui se retrouve sur l’album. Le genre de groupe qu’est Diabulus in Musica se vautre dans un style gothique, néoromantique et chevaleresque qui rejette toute modernité dans un sens, des paroles qui devraient parler de chevaliers amoureux qui meurent au combat mais le groupe commet un faux pas assez irrégulier dans ce genre musical. Effectivement, sur la pièce New Era, le texte est en relation avec la venue de Barack Obama et on retrouve même, des échantillons de ses discours pendant la chanson. Iiiiccchhhh….

www.diabulusinmusica.com


 

Blind Guardian aveuglera le Québec !

 

Le groupe allemand viendra présenter deux concerts en terres québécoises en novembre ! Fiers de leur dernier album qui n’est pas piqué des vers, le groupe semble plus qu’enthousiaste vis-à vis cette tournée.

Hansi Kürsch, leader de la formation espère même avoir du temps pour magasiner quelques cadeaux de Noël lors de cette tournée et se trouver des figurines Star Wars! En ouverture, les thrashers de Holy Grail et le groupe de Floride Seven Kingdoms seront aussi de la partie!

Donc, à Montréal le 23 novembre au Métropolis et le 25 novembre au Capitole de Québec!

Billets en vente le 17 septembre!

Photo : Audrey Dujardin 
Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES