BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Mastodon et Hatebreed : Envol et Macadam, journée du samedi. (Retour sur le concert)

Yanick Klimbo Tremblay
12 septembre 2010

C’est avec grand bonheur que j’ai passé mon samedi 11 septembre à Québec sous le viaduc pour voir et entendre quelques groupes. Je n’ai pas passé la journée là, au complet préférant m’abreuver à la Barberie, qui est située à environ deux minutes de marche de l’endroit où se déroulait le concert organisé par l’équipe d’Envol et Macadam. Donc, un petit compte-rendu d’un point de vue touriste plutôt que journalistique en mission intense!

Très vif cette année comme programmation car la tournée du groupe américain Hatebreed se soudait avec celle de Strung Out en plus d’avoir quelques groupes locaux et en en tête d’affiche, Mastodon.

Nous sommes arrivés et un groupe local était sur scène, Mute. Sensation étrange d’avoir un batteur aux voix principales, on pouvait sentir un certain manque face au dynamisme pour ce qui est de la proximité avec la foule.

Rufio était très coquets sur scène, propres et polis.

Emmure nous a amené notre dose de katas façon Daniel San. Effectivement, une bonne dizaine d’apprentis-ninjas se sont laissés emporter par les rythmiques lourdes et fastidieuses d’Emmure pour nous sortir leur plus belles chorégraphies ainsi que leurs plus belles imitations de gorilles ou de mimes de gars qui ramassent de la monnaie par terre. Les gens autour ne semblaient pas comprendre ce qui se passait autour d’eux et tout ça, grandement en relation avec l’attitude très décontracté du chanteur de la formation Emmure qui semble débarqué tout fraichement d’un side-project d’Eminem, comme le D12. Musicalement, Emmure c’est difficile à décrire. C’est vraiment une expérience à vivre et ca ne laisse personne indifférent ! Tu aimes ou tu détestes… j’ai compris le buzz vers la fin, c’est un peu comme ressentir l’effet d’être témoin d’un meurtre mais au super-ralenti…

Hatebreed était là pour laisser leur marque et mission accomplie. Que de grosses chansons, ca bougeait autant sur scène que dans la foule !

Mastodon n’avait point rejoué depuis le Heavy Mtl cet été. Avant le concert, Bill nous expliquait en arrière-scène que le groupe était un peu rouillé et que ce concert était un peu une générale avant la tournée avec Alice in Chains et Deftones.

Mais quelle prestation ! Depuis la sortie de Crack the Skye, Mastodon nous a habitués avec l’album au complet et quelques chansons du genre « grands succès » vers la fin, en guise de rappel. En cette soirée froide, que du bon stock… autrement dit, une soirée de bonnes chansons qui réunissaient les favorites de bien des gens interprétés par un groupe solide qui savait où il s’en allait !

Vidéos: Moi-même…
Photo: Euh… moi-même…

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES