BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Godless Rising: Critique du très punitif « Trumpet of Triumph » et des nouvelles d’Amorphis!

Yanick Klimbo Tremblay
30 septembre 2010

Godless Rising
Trumpet of Triumph
Moribund Records

Godless Rising est un groupe américain qui compte dans ses rangs, Jeff Gruslin qui a déjà été la gorge diabolique de Vital Remains dans les années 90. Si vous faites le lien entre les deux, vous imaginez déjà fort probablement que Godless Rising est une formation de death métal assez brutale… et c’est le cas ! Troisième album pour cette entité mongoloïde et le tout suit la tradition des deux premiers, ce qui se résume à de la destruction auditive bien maitrisée.

Trumpet of Triumph est l’œuvre de Gruslin qui s’occupe de toutes les voix et de Toby Knapp, qui est derrière tout ce qui est instruments à cordes. Pour les percussions, le groupe a engagé un batteur de session qu’ils ont probablement payé avec des boissons énergisantes car le gars entre ses parties de batterie à une vitesse effrayante ! Majoritairement death métal, le groupe se perd quelques fois par contre en tentant de petites escapades vers d’autres genres comme le rock sudiste sludgé un peu comme ce que Down propose, en intro de la pièce Ungodly Incantations et Gruslin qui prend une voix ultimement empreinte de lamentations sur Where is Your God lors de certains passages. 

Pour ce qui est des pièces infaillibles sur cet album, il faut noter sans aucun doute Through the Flames of Rage qui propose Crissie Gruslin aux voix, elle qui gueule à s’en décharner le larynx, Christ Cadaver avec ses impulsions pressantes et Damnation of Angelic Souls qui est la plus groovy du lot et possède même une certaine dimension très galopante vers la toute fin.

Pour un album probablement créé avec les moyens du bord, il faut souligner le talent de Knapp qui gratouille sur tous les instruments comme un véritable virtuose de l’intensité sur toutes les pièces mais l’atout majeur est la voix très caverneuse, oléagineuse et extatique de Gruslin qui m’impressionne encore !

Pour les vrais amateurs de death métal.

www.myspace.com/godlessrising 


 

Amorphis en studio!

Le groupe finlandais Amorphis est en studio depuis quelques jours question d’enregistrer un nouvel album qui devrait paraître en début 2011. Cette année, le groupe n’a pas chômé en offrant à ses fans un DVD double et un album de réenregistrements musicaux de leur « vieux » succès qui dataient de l’époque pré-Tomi Joutsen.

Le groupe a récemment été inclus dans le Temple de la Renommée du métal du magazine Decibel pour leur album Tales from the Thousand Lakes. Cet honneur est remis à des groupes qui ont produit des albums marquants dans le domaine métallique. La condition majeure est d’avoir tous les membres du groupe encore vivants. C’est pourquoi on ne retrouve pas Master of Puppets de Metallica ou un des succulents disques de Voïvod !

Et parlant de Tales From the Thousand Lakes, aucun doute que l’album est truculent et sa pochette est fabuleuse mais saviez-vous qu’elle est l’œuvre d’un artiste québécois ? Effectivement, l’artiste en question est SV Bell, qui n’est pas son vrai nom en passant…

Bell est un artiste accompli qui produit aussi des films, le plus connu demeure Crawler qui a été présenté lors de Fantasia en 2008 mais son travail en tant que réalisateur de clips est tout de même intéressant avec Planet Claire d’Obliveon et Shadows & Dust de Kataklysm.

Pour plus d’informations sur SV Bell, cliquez ICI !

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES