BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Retour sur le concert de GWAR avec The Casualties et Infernaeon, Rammstein à Montréal c’est confirmé!

Yanick Klimbo Tremblay
18 octobre 2010

Le dimanche 17 octobre 2010 au Théâtre Telus de Montréal

C’est au tout nouveau Théâtre Telus de Montréal qu’avait lieu ce concert de GWAR. Un baptême pour cette place qui est tout de même assez récente, fraichement née des cendres de l’after-hour l’Aria, un club où il faisait bon se dégourdir les jambes avec l’aide des effets euphoriques de drogues illicites. Les propriétaires ont reçu les indications du promoteur local au niveau du genre « d’évènement » car GWAR en concert, c’est salissant ! C’est comment alors le Théâtre Telus ? Ne demandez pas aux gens présents si c’est beau, personne ne le sait car il y avait, sérieusement, du plastique sur tous les murs de la salle ainsi qu’au plafond ; le tout avait l’air des lieux de tueries de Dexter Morgan dans la série du même nom !

Sur place, je manque le premier groupe Mobile Death Camp et j’arrive pour la deuxième pièce du groupe Infernaeon qui nous lance leur version de Creeping Death de Metallica, une version rehaussée avec du clavier pimpant sous une rythmique plutôt death métallique. Sur leur version disponible sur leur album Genesis to Nemesis, le groupe est accompagné par Oderus de GWAR. Ce dernier ne s’est pas présenté sur scène pour accompagner le groupe car GWAR en arrière-scène, ce sont de nombreux préparatifs ! Infernaeon ne semble pas très à l’aise sur scène et pour cause : tous les membres ont une grippe atomique qui les contraint à limiter leurs mouvements. Un death métal générique, rien de très marquant en guise d’ouverture.

Choc total avec la formation punk et malodorante qu’est The Casualties. Notre photographe n’est pas présent sur place et grâce à la passe-photo mise à notre disposition, je me risque tout de même à m’infiltrer dans l’arène à photographes avec ma petite caméra. L’odeur dégagée par les gars du groupe était nauséabonde, ca sentait l’itinérant ! Je prends quelques photos de qualité douteuse et hop, mon nez n’en peut plus de renifler de telles émanations. The Casualties offre une performance solide et grandement appréciée par de nombreuses personnes qui s’étaient déplacées uniquement pour le groupe et d’autres badauds qui se sont laissés emporter par les rythmiques et les chants scandés à l’unisson. Le groupe a joué pendant 45 minutes et les réactions les plus fortes se sont manifestées lors de Blietzkrieg Bop, une reprise des Ramones avec un mosh pit de la vieille école avec des gars qui torunaient comme de beaux valseurs lors de Casse-Noisettes !

J’ai eu ma confirmation d’entrevue avec Beefcake the Mighty, bassiste du groupe GWAR  à 22h00. Je devais me rendre en arrière-scène pour faire l’entrevue dans les secondes qui suivaient l’appel téléphonique. Je disposais de 10 minutes bien calculées car le groupe embarquait sur scène à 22h15 ! Poussé aux limites, j’ai évidement accepté l’opportunité. À l’origine, les entrevues devaient être en après-midi mais de nombreux empêchements sont survenus dans le monde glorieux qu’est GWAR et le tout a été reporté en soirée… mais très tard ! En arrivant en arrière-scène, seul Beefcake porte le costume complet. Les autres membres du groupe sont habillés en leur personnage mais sans les masques. Tous sirotent une dernière bière avant d’entrer en scène et c’est très fébrile. L’image reflétée en entrant était très surréaliste, un peu comme découvrir ton oncle dans ta chambre en train d’enlever son costume de Père Noël après la remise de cadeaux ! Devant moi se tient Casey Orr ou Beefcake the Mighty, il se moque de moi un tantinet car je possède encore une enregistreuse à cassette mais l’entrevue est déjà en branle. Je le bombarde de questions pendant les 10 minutes qui me sont allouées. Les réponses ? Loufoques, hilarantes et salées !

Attendez de lire le tout d’ici peu !

 

Contient de l’écrapou…

Pour ce qui est de la prestation, je peux dire qu’après avoir vu le groupe au moins 6 ou 7 fois, c’était fidèle aux autres concerts du groupe donc, dégoulinantes et meurtrières ! Les nouvelles victimes de GWAR en 2010 sont, évidement, des figures connues comme la politicienne américaine pas très callée en géographie, Sarah Palin qui s’est fait éviscérer et la nouvelle reine du pop Lady Gaga qui nous a fait une danse un peu scato dans son costume en forme de bol de toilette !

En tournée pour leur prochain album Bloody Pit of Horror, qui ne sort que dans deux semaines, le groupe en a profité pour interpréter deux pièces qui seront sur l’album. Le groupe a pigé dans son vaste répertoire et a terminé le tout avec l’incontournable Sick of You agrémenté d’un canon à liquide coloré !

GWAR, à voir au moins une fois dans votre vie… c’est essentiel !

Merci à BCI

GWAR sera en concert ce vendredi le 22 octobre à Québec!!

www.gwar.net

Rammstein à Montréal, c’est confirmé !

 

Le groupe allemand Rammstein aime le Québec ! En moins de six mois, deux visites ! La rumeur était donc fondée et voici les détails au sujet de la venue du groupe en terres froides lors du mois de décembre !

evenko est fière de présenter RAMMSTEIN pour la première fois sur la scène du Centre Bell le 9 décembre prochain.

Suite à leur incroyable performance au Festival d’été de Québec en juillet dernier, le groupe est de retour à la demande générale au Québec. Le concert du Centre Bell sera donc le seul et unique arrêt en sol canadien pour les six membres de la formation berlinoise qui n’a pas donné de spectacle à Montréal depuis 2001. 

Rammstein a pris d’assaut l’Amérique en 1998 lors de sa tournée pour promouvoir Sehnsucht, son deuxième album (en nomination aux Grammy) qui incluait la pièce « Du hast », chanson qui a fait connaître le groupe internationalement.  Leur tournée  « Family Values » de 1998, a soulevé autant l’enthousiasme que l’indignation aux États-Unis; les membres furent emprisonnés pour indécence en raison de la nature provocatrice de leur spectacle.

Leur dernière tournée aux États-Unis s’est effectuée en 2001 pour l’album Mutter, sur lequel le groupe a continué à explorer les tabous sociaux et sexuels avec un son musclé tout en donnant un spectacle hautement visuel.  Au cours de la dernière décennie, ils se sont retrouvés plus profondément plonger dans la controverse,  outrageant autant les parties de gauche que ceux de droite.  Leur plus récent album Liebe ist für alle da (L’amour est là pour tous) a incité le gouvernement allemand à en bannir la vente aux mineurs tout de suite après sa parution, pour révoquer cet ordre quelques mois plus tard, une fois la « tempête culturelle’ » terminée. Cependant, l’appréciation des fans était indéniable: plus de 16 millions d’albums vendus à travers le monde, plusieurs premières places sur les palmarès européens et une entrée en 3e position au palmarès Billboard, la plus haute jamais obtenue pour Rammstein aux États-Unis. 

Rammstein a débuté une importante tournée cet automne pour l’album Liebe ist für alle da. Leur incroyable spectacle a traversé l’Europe avec 20 camions remplis de pièces pyrotechniques, lance-flammes et  bazookas….Le groupe a performé à guichets fermés dans des amphithéâtres de plus de 10,000 sièges et fut la tête d’affiche de plusieurs festivals majeurs en Europe. Cet automne, Rammstein vise l’Amérique latine et visitera certaines villes pour la première fois de sa carrière. 

RAMMSTEIN en tournée:

25 novembre – Santiago, Chili
27 novembre – Buenos Aires, Argentine
29 novembre – Sao Paulo, Brésil
30 novembre – Sao Paulo, Brésil (complet)
3 décembre – Bogota, Colombie
6 décembre – Mexico City, Mexico (complet)
7 décembre – Mexico City, Mexico (complet)
9 décembre  – Montréal, Canada @  Centre Bell
11décembre – New York @ Madison Square Garden (complet)

WEBSITE: www.rammstein.com    

Ne manquez pas RAMMSTEIN pour la première fois au Centre Bell : vous vous en souviendrez pour le restant de votre vie !

BILLETS EN VENTE LE SAMEDI 23 OCTOBRE À MIDI !

Billets disponibles à la billetterie du Centre Bell
Commandes téléphoniques: (514) 790-2525 ou 1-877-668-8269
Achats en ligne : www.evenko.ca
Prix des billets : 39,50$ /  55,00$ / 69,50$ / 74,50$ (+ frais de service)

            

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES