BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Nightfall: Critique de l’album « Astron Black and the Thirty Tyrants » et l’Extensive Fest 2010 présente de gros noms!

Yanick Klimbo Tremblay
27 octobre 2010

Nightfall
Astron Black and the Thirty Tyrants
Metal Blade

Il y a l’adage qui dit que tu ne peux pas apprendre à un vieux singe à faire la grimace, c’est bien vrai ! Ici, notre vieux singe est Efthimis Karadimas, tête directrice chez Nightfall, groupe qu’il a ressuscité d’entres les divinités grecques et dont il est le seul membre original. Il s’est entouré d’une équipe flambant neuve, fraîche et bien crinquée pour ce disque qui n’est pas piqué des vers du tout, dans le domaine du black/goth/death métal ! Astron Black and the Thirty Tyrants présente des pièces qui pourraient se présenter comme un habile mélange entre Triptykon et de Cathedral, plus spécialement sur les pièces Astra Planeta / We Chose the Sun et The Thirty Tyrants autant pour ce qui est de la dimension musicale que pour le choix des intonations de la voix principale.

Album qui est très diversifié musicalement, on demeure tout de même en territoire métallique. Les ajouts de voix en arrière-champs sont bien dosés et en équilibre avec l’utilisation des claviers qui sont d’une subtilité très ébauchée. Parfois plus lourd, parfois plus rapide et black métallique comme sur Epsilon Lyrae, une chanson qui démontre bien toutes les facettes disponibles de la formation grecque. La plus que gothique The Criterion est, quant à elle, sublime quoi qu’elle semble un peu perdue en raison de son manque de rapidité et de lourdeur comparativement aux autres mais c’est le genre de chanson qui vous permet de prendre une pause d’intensité, ce qui est très appréciée. 

Pour un retour, c’est réussi ! Nightfall est un groupe original qui n’a jamais vraiment réussi à percer ici, en Amérique du Nord. Maintenant avec Metal Blade, il sera intéressant de suivre l’évolution du groupe au travers les prouesses d’une compagnie métallique majeure ! En passant, regardez le clip plus bas… génial!

www.myspace.com/nightfallgr


 

Darkest Hour en tête d’affiche lors du Extensive Fest 2010 !

 

Le promoteur local Extensive Enterprise présente une programmation vraiment intéressante pour leur festival. En effet, Darkest Hour se pointe au sommet de l’affiche avec de nombreux groupes qui auraient pu se retrouver aussi à cet endroit, bien en évidence en haut du poster comme The Acacia Strain, Terror et The Red Chord.

C’est donc le mardi 16 novembre au Cabaret La Tulipe de Montréal que ce concert unique prendra son envol dès 5 heures de l’après-midi. Avec rien de moins que 10 groupes pour cette soirée, ce véritable marathon de musique métal et du genre hardcore risque d’en intéresser plus d’un !

Des formations qui risquent d’épater, il y en a plus d’une. Premièrement, Gaza avec sa sonorité chaotique et Periphery avec sa justesse métallique vont probablement attirer leur lot de curieux. Pour ce qui est des vieux routiers comme The Red Chord et Terror, ne reste plus qu’à souhaiter que leur prestation sera assez longue pour ne pas faire rager les habitués des concerts qui redoublent d’intensité.

Les billets sont, comme toujours, en vente à l’Underworld, au Labyrinthe, chez D-Tox centre-ville et sur le réseau Admission ! Cliquez ICI pour des billets !

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES