BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Baptized in Blood: Leur album éponyme sous ma loupe et les détails pour les concert d’adieu de Despised Icon

Yanick Klimbo Tremblay
4 novembre 2010

Baptized in Blood
Baptized in Blood
Roadrunner

Ce groupe est le buzz du moment car, en plus d’avoir créé une certaine surprise lors du Heavy Mtl 2010, nous avons appris que Dave Mustaine devenait leur gérant associé! Ce n’est pas peu dire, surtout que le guitariste de Megadeth a affirmé que Baptized in Blood était la formation la plus originale qu’il n’ait entendu depuis un méchant bout ! La barre est très haute, les attentes aussi ! Mais qu’en est-il vraiment ? Est-ce que Baptized in Blood sont les instigateurs d’un nouveau genre, des révolutionnaires du métal, les sauveurs de l’apocalypse métallique ? J’en doute, ce groupe ontarien n’offre pas une sonorité si distincte. Nous sommes en territoires connus, une dose de métal suédois, la vigueur de tout ce qui se termine par la terminologie ‘core américaine, une dose d’amusement et des guitares adroites doublées par une batterie précise en plus d’une voix juste bien élimée.

La pièce Up Shirts Down Skirts résume bien la philosophie globale de cet album éponyme : rythmiques entraînantes, sourire aux lèvres en faisant de l’air guitare et des impulsions délivrées puissamment par la batterie, tandis qu’une pièce comme Down and Out propose le groupe en mode plus criard, à l’unisson, avec un refrain à crier en bande lors d’un concert, drette dans le micro du chanteur. Quelques moments rappellent d’autres formations comme Pantera ou Lamb of God comme sur Dirty’s Back et Last Line Lady pour ses grooves en avant plan et leur force de caractère. En bref, l’album est très uniforme au niveau des structures mais efficace sur la livraison car cette production de Zeuss possède une sonorité admirable !

Est-ce que ce groupe n’est que la saveur du moment ? Seul le temps pourra nous le dire grâce à de nombreuses tournées et un deuxième album. Et avec Mustaine comme assistant-gérant, vous pouvez déjà imaginer ce groupe sur Gigantour 2011 !

www.myspace.com/baptizedinblood

 

Despised Icon, les concerts de l’aurevoir !

 

Rendez-vous pour une dernière fois les 4 et 5 décembre pour un salut ultime à la formation Despised Icon qui fermera les livres après cette série de concerts. Le groupe montréalais tire sa révérence, las des changements qui affectaient de plus en plus la base du groupe qui s’effritait beaucoup trop au goût des membres de Despised Icon.

Affiche de choix pour l’amateur de death métal qui évoque des tendances très core avec des groupes en ouverture qui, pour une rare fois, donneront envie aux amateurs d’arriver très tôt en soirée pour pouvoir apprécier pleinement le concert en entier.

Fait intéressant, le groupe américain The Acacia Strain sera présent lors des deux concerts, formation qui a présenté le plus que grandiose Wormwood cette année, un de mes albums préférés de 2010. Lors de la représentation du samedi 4 décembre s’ajoutent les groupes Beneath the Massacre, Abacabb et Kidicarus qui étrangement, pour les deux derniers mentionnés, partagent des noms en relation avec de vieux jeux de Nintendo car Abacabb était le code à faire sur la manette en jouant à Mortal Kombat pour pouvoir avoir le sang rouge au lieu du gris et Kid Icarus était le nom du héros dans le jeu du même nom.

Le lendemain, les 3 derniers groupes changent et embarquent Ion Dissonance, My Children My Bride et A Wasted Sacrifice. Il est fort à parier que les amateurs vont se lancer agréablement sur les places disponibles pour la soirée du samedi qui semble plus intéressante d’un point de vue qui privilégie l’intensité.

L’affiche pour cette série de concerts d’adieu est bien pensé avec ce pastiche de armories du Canada. J’imagine que des affiches commémoratives représentant cette image « patriotique » seront en vente lors de cette soirée !

Billets en vente au Club Soda, Underworld, Profusion, Labyrinthe, Soundcentral, X20 ou en cliquant ICI !

Présentation d’Extensive Enterprise !

 

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES