BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Ayat: L’album « Six Years of Dormant Hatred » en analyse…réédition

Yanick Klimbo Tremblay
13 décembre 2010

Ayat
Six Years of Dormant Hatred
Moribund Records

Paru initialement en 2008, ce disque nous présente une formation black métallique assez vindicative qui vient de Beyrouth au Liban… nous sommes loin de danses du ventre sur un tapis volant et des chansons d’Aladin mes amis car s’il y a une chose de sûre et certaine avec Ayat, c’est qu’ils connaissent comment faire un black métal épuré de tous les clichés ! Sérieusement, vous allez faire un méchant saut en entendant la toute première pièce qui comprend un véritable cochon qui couine ! C’est un barrage sonore intense proposé par ce duo qui forme le noyau du groupe. C’est assez détendu comme atmosphère, imprécis dans leur précision autrement dit, les gars savent jouer mais ne se préoccupent pas si telle chose n’est pas aussi précise que telle autre, vous me suivez ? Par exemple, le chant est déphasé un tantinet sur Fornication And Murder et parfois même hilarant dans ses grandes envolées mais en le laissant tel quel, c’est ce qui rend la pièce géniale !

Ayat est un mot arabe qui veut dire « miracle » et ce groupe a déjà reçu l’étiquette d’anti-islamiste, ce qui est tout faux car le groupe serait plutôt dans la catégorie anti-tout ! Black métal à la base, on retrouve une touche très punk autant au niveau de l’interprétation vocale qu’au niveau des arrangements des chansons comme la rythmique proposée par la chanson The Fine Art Of Arrogance. Part One. (The Icon And The Cattle) fait très punk de la vieille école… en plus de commencer avec une semonce de coups de feu. Tandis que d’autres chansons comme Collective Suicide In The Boudoir (Feeling Wonderful Tonight) et Misogyny When We Embrace font beaucoup plus black métallique de la belle époque. En voyant les titres, on remarque aisément le sens de l’humour débridé de la formation, un sens de l’humour un tantinet misanthrope.

Groupe à découvrir, à redécouvrir ou à oublier si votre sens de l’humour n’est pas à point car c’est vraiment un groupe qui attire soit de l’appréciation ou de la haine pure! Et vous, de quel camp êtes-vous ?

Aucun site internet…

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES