BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Holy Grail: le spirituel « Crisis in Utopia » en critique et Voïvod en entrevue vidéo chez MusikUniverse!

Yanick Klimbo Tremblay
24 janvier 2011

Holy Grail
Crisis In Utopia
Prosthetic

Né des membres qui ont déserté White Wizzard, cette formation américaine offre sa vison moderne du métal traditionnel aux consonances speed métal. Rien n’est cheesy ou sarcastique, ca vient des trippes et c’est honnête. C’est un métal plaisant qui parle de dragons, de Vikings et autres bebittes fantastiques ! Après avoir perdu deux membres entre le premier EP et cet album, le groupe est maintenant une formation stable qui aime faire de la route ; la preuve étant l’omniprésence du groupe sur de nombreuses tournées, et très variées, comme en ouverture d’Amon Amarth et de Blind Guardian !  

Sur Crisis in Utopia, c’est une orgie de rythmiques galopantes, de solides solos, des percussions habiles et une voix digne d’un chant de sirène ! Ce sont des hymnes de poings en l’air, du métal de beuveries et des signes vers le ciel tout en se brassant la pouille.

Certaines pièces peuvent se retrouver avec la fonction « rewind » tellement elles sont accrocheuses comme Fight To Kill avec ses riffs lourds, sa rapidité dans l’exécution et le refrain doublé avec des ohohohs !  La chanson Immortal Man est plus classique dans son mode d’expression métallique et Chase the Wind  offre un groove très européen avec un sentiment de conquêtes à quelques reprises tandis que Hollow Ground est probablement la pièce de l’album avec la cadence la plus lourde avec ses dualités aux guitares impétueuses qui peuvent nous rappeler une époque plus métallique offerte par Metallica au niveau des progressions.

Résolument un album surprenant qui nous surprend par son sérieux car de nombreuses formations surfent sur la vague nostalgique en offrant des albums aux limites du sarcasme donc, lorsqu’un groupe est honnête dans sa démarche, nous sommes surpris car bien souvent, les musiciens de ces groupes n’étaient qu’aux couches lorsque ce genre de métal était en vedette. C’est juste qu’en vieillissant, ils ont fait leurs devoirs et ont trouvé ce qui se faisait de mieux historiquement parlant dans le domaine métallique et ont adapté le tout avec une certaine saveur moderne. Le résultat étant ce disque généreux de la part d’Holy Grail !

www.myspace.com/holygrail


 

Voïvod en entrevue exclusive chez Musik Universe !

 

Pour vous prouver qu’il n’y a pas de compétition entre les médias alternatifs, voici un lien pour une entrevue exclusive menée de mains de maîtresse par Christine Fortier, mieux connue pour son travail avec Voir, qui s’entretient avec Voïvod juste avant leur départ pour leur participation à la croisière 70 000 Tons of Metal.

Lors de cette entrevue, le groupe annonce qu’un album en concert est en préparation ainsi que du nouveau matériel, une première pour le nouveau guitariste du groupe Dan Mongrain de Martyr et donc, une première sans la présence de feu Denis « Piggy » D’Amour.

Pour le lien, c’est ICI !

Merci à Musik Universe pour le lien et Patryk Pigeon pour la photo
Un commentaire
  • Seb
    24 janvier 2011

    Holy Grail – une trame sonore parfaite pour la chasse aux farfadets. J’adore.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES