BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Eluveitie : Retour sur le concert avec System Divide, Holy Grail et 3 Inches of Blood

Yanick Klimbo Tremblay
6 février 2011
Le samedi 4 février au National de Montréal

Journée ensoleillée digne du printemps, je me suis énervé et j’ai enfilé mes espadrilles pour cette soirée en croyant pratiquement que le dernier clin d’œil hivernal avait eu lieu mercredi. En arrivant sur le Boulevard René-Lévesque, à ma grande surprise, je vois que le déneigement n’est pas terminé dans ce coin de l’île et cette grande artère qu’est ce boulevard reçoit sa dernière touche de beauté. J’imagine le reste des rues avoisinantes du théâtre National, où vais-je stationner mon auto bleue ? Après avoir trouvé place, la tempête de neige commence ! Je me dirige à la course au National, j’entre et je réussis à attraper au vol les premières notes du groupe américain Holy Grail.

Ce qui veut dire que j’ai manqué la prestation de System Divide, projet en parallèle de Sven d’Aborted et de sa tendre épouse, Miri Milman, qui a déjà prêté sa voix en concert pour Orphaned Land. Holy Grail est un groupe à toutes saveurs. C’est comme du poivre ou du ketchup, tu peux en mettre partout ! Ce groupe a ouvert pour Amon Amarth l’an passé, en plus d’ouvrir pour Exodus et Blind Guardian et en aucun moment, le groupe ne semblait de trop ou aucunement à sa place. Donc, en ce samedi soir festif, leurs rythmiques galopantes saupoudrées de textes du domaine fantastique ont conquis l’âme guerrière des amateurs présents.

Le National était plein à craquer, ce concert était à guichet fermé et sur le plancher légèrement incliné, nous pouvions retrouver, en nombre dominant, des jeunes hommes dans la jeune vingtaine et certains arboraient peinture de guerre, heaume, cotte de mailles et casque viking en plus de quelques marteaux de mousse question d’égayer l’atmosphère. Aussi, un nouveau phénomène à mes yeux et rectifiez-moi si je suis dans le champ mais de nombreux membres du réseau des « copains » de Black Label Society qui portaient fièrement leur veste noire de denim avec le crest, comme de vrais motards dans un bar. De mémoire, je me souviens d’avoir vu le même gars lors des concerts au Medley porter son crest de BLS mais hier, ils étaient bien… 5 ou 6. Et c’étaient des hommes et des femmes plus âgés que la moyenne des amateurs présents hier, probablement membres du Chapter Québec de BLS. Eluveitie a même dédié une chanson aux membres du chapter de BLS de Montréal, et le bassiste Kay Brem avait lui aussi un immense autocollant de groupe de Zakk Wylde sur sa basse.  Un culte tout nouveau…

Ensuite, c’est au tour des canadiens de 3 Inches of Blood de prendre place. Avec une présentation en français à 75%, c’était dans la poche. Leur dimension métallique classique a plu à la foule, un métal tout aussi festif que précis a permis au groupe de réchauffer la salle qui était déjà dans le piton. C’est à ce moment que les stage dives ont commencé, le tout amorcé en grande pompe par une jeune femme, et de nombreux émulateurs ont suivi la danse par la suite. A un certain moment, il y a eu un arrêt au niveau du système d’éclairage. Le groupe a tout de même continué à jouer dans la pénombre la plus complète ne se sentant point ralenti par les soubresauts de l’éclairage. Comme de raison, les poings en l’air ont marqué la chamade et c’est Deadly Sinners qui a obtenu la réaction la plus impétueuse de la part des métalleux !  

La dose de popularité d’Eluveitie et du métal folk ne se dément pas au Québec, la preuve étant ce concert (et probablement celui à Québec la veille) car en plus d’avoir un nombre effarant de supporteurs, les gens connaissaient les paroles des chansons du groupe, même celles en langue celtique à la grande surprise des membres du groupe ! Clairement la représentation la plus satisfaisante pour le groupe ainsi que pour les autres groupes de la tournée qu’est cet arrêt montréalais. L’avantage d’avoir Eluveitie en tête d’affiche est, justement, de permettre au groupe de nous présenter une vaste démonstration de leur vaste talent, un talent aussi élevé que les montagnes suisses ! Lors du concert en ouverture pour Amon Amarth l’an passé, le groupe s’est concentré sur leur matériel plus métallique mais ce soir, nous avons eu droit aux chansons plus pausées, plus folk et plus près de leurs racines celtiques.

Le gagnant d’un concours organisé par le groupe et Nuclear Blast avait la chance de venir jouer de la basse lors de la pièce Thousandfold. Pour Montréal, le gagnant était Étienne Côté, jeune homme au t-shirt flamboyant de Vader, qui a su tirer son épingle du jeu tout au long de la pièce.

Danses, joie de vivre, bière et accolades pendant près d’une heure et demie lors de pièces désormais classiques, comme Inis Mona, Quoth the Raven ou Bloodstained Ground. J’ai quitté la salle vers 23h15 voyant que la tempête prenait de l’ampleur. Habituellement, le retour est de 30 minutes vers ma hutte mais j’ai eu le double du temps à me taper tellement la tempête était intense et la route exécrable.

Samedi enivrant musicalement et au niveau des bourrasques hivernales, j’en suis tout de même ravi!

Merci à BCI!
Photos de Christina Greschner

12 commentaires
  • Jean-Fred
    7 février 2011

    ondirait que la fille des photos était assis sur la scene! ben aimé le show j’ai remarque aussi les personens avec les manteau BLs. moi et mes chums on a été dans le pit tout le long meme quand le gros c’est mis en bedaine, c’etait pas fort mais trop dedans!

  • Seb
    7 février 2011

    Le chapitre BLS du Québec est en croissance! Il y a 62 membres sur la page Facebook.

    http://www.facebook.com/group.php?gid=5543529601

  • Yanick Klimbo Tremblay
    7 février 2011

    Elle était plus devant la scène! Sans barrières de sécurité, une job de pro!

  • Mat
    7 février 2011

    Nice pics Christina!

    Dommage t’as pas mis ceux avec ma main en 1er plan ;)

  • Étienne
    18 février 2011

    Jouer avec Eluveitie fut MALADE! Surtout que c’était ma première expérience de scène!

    MAis un chandail de vader? Je ne sais aps de quoi le gars parle XD

  • martin
    18 février 2011

    salut tout le monde…j’étais au show d’Eluveitie et je suis membre du BLACK LABEL SOCIETY CHAP.QUÉBEC on a eu tout un acceuil et ca nous a fait chaud au coeur.Super bon show ambiance le fun.je veux apporter une rectification..nous ne somme pas des motards mais une gang qui trippe sur la musique particuliairement sur celle de ZAKK de BLS et sur toute sorte de musique.on aime avoir du fun dans le respect et la fraternité.alors je vous dit a la prochaine et au plaisir de vous rencontrer de nouveau SDMF FOREVER GI/FD TBLO !!!!

  • Nat
    18 février 2011

    On a eu du fun en masse!!! La gang du Chapter Black Label Society qui était présente est plutôt celle-ci : http://www.facebook.com/?ref=home#!/group.php?gid=161106250568759 et non l’autre mentionné dans l’autre commentaire. SDMF

  • Yanick Klimbo Tremblay
    18 février 2011

    C’était pas Vader? C’était quoi alors? Karv?

  • Yanick Klimbo Tremblay
    18 février 2011

    Vous n’êtes pas des motards, c’est évident! Mais vous portez vos couleurs très fièrement de là, la comparaison!

  • martin
    18 février 2011

    merci j’apprecie beaucoup :) bonne soirée SDMF!!!!

  • Dark Wolf
    18 février 2011

    Juste un petit détail: ils n’ont pas joué Isara! On a eu droit à Omnos, brictom, andro, mais pas d’Isara!

  • Francis
    18 février 2011

    Salut je suis de bls quebec chapter super show decouverte pour moi éluveitie ! j’adore bls avant tout c’est un brotherhood ! des gens qui ont comme passion commune le heavy metal ( toutes variantes confondu) et biensure des fans de black label soceity et Zakk wylde. tout ceci dans le respect de tous et chacun . super show belle decouverte System divide :) et les autres Éluveitie sur la coche Inis mona :) SDMF au plaisir

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES