BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Times of Grace: Critique de l’album « The Hymn of a Broken Man »

Yanick Klimbo Tremblay
21 février 2011

Times of Grace
The Hymn of a Broken Man
Roadrunner

Attention, ce n’est pas parce que ce groupe a comme nom le titre d’un album de Neurosis que la sonorité est similaire. Non. Ce groupe est un projet en parallèle d’Adam D de Killswitch Engage. Indisposé il y a quelques années pour des problèmes au dos, il s’est mis à gratouiller sa guitare et ainsi pondre une bonne quinzaine de chansons. Il s’est alors demandé qui pourrait chantouiller là-dessus ? Pourquoi pas son vieil acolyte Jesse Leach, le premier chanteur de Killswitch Engage ?

Union parfaite, trop même car le piège est tendu… Si vous êtes un amateur de Killswitch Engage, vous risquez de vous dire que Leach est/était supérieur à Howard Jones, la voix actuelle de KSE, car il ne faut pas se leurrer, The Hymn of a Broken Man aurait pu être le prochain album du groupe principal de Dutkiewicz, et ce sans problème car nous sommes dans les mêmes sphères explorées par ce groupe quoique Times of Grace semble être plus introspectif.

Ce qu’il y a de remarquable sur ce disque est la polyvalence d’Adam D. Bien des gens le trouvent zouf, pas très sérieux avec ses vêtements frivoles sur scène mais il reste qu’en plus d’être un musicien versatile (il joue de tous les instruments sur le disque en plus de chanter) c’est lui qui réalise et produit l’album car Dutkiewicz est un réalisateur très réputé et recherché dans le milieu néo-métallique.

De plus, Dutkiewicz est passé maitre dans l’art de composer des riffs aguichants entrecoupés par des ponts musicaux excessivement accrocheurs. Chaque pièce possède sa propre personnalité et étrangement, on ne s’ennuie pas une seconde avec ce disque car c’est souvent la peur que l’on a en écoutant un album d’un projet parallèle, on croit que ce ne sont que des ramassis de chansons trop mauvaises pour se retrouver sur les albums du groupe principal.

Des pièces accrocheuses, il y en a une tonne sur The Hymn of a Broken Man, quelles soient plus punitives comme Live In Love avec ses passes très Zakk Wylde et Maidenesque ou plus introspective comme Until The End Of Days, pratiquement bluesy-grunge comme The Forgotten One qui nous rappelle les mini-albums acoustiques d’Alice In Chains ou un truc plus nuageux musicalement avec la sublime The End Of Eternity  qui nous dirige vers une partie plus criarde pour ensuite retomber dans les méandres les plus nébuleux.

Épique, atmosphérique et métallique ! Je me suis surpris moi-même à aimer ce disque, je m’apprêtais à le bannir de ma pile de disques mais oh… très lucratif comme découverte !

www.timesofgraceband.com

4 commentaires
  • Jean-Fred
    22 février 2011

    J’hais KSE mais pour le groupe de Adam D, je trouve ca ben mieux!

  • offshore company
    26 février 2011

    ……………………….Killswitch Engage nest plus tout a fait le meme groupe. On remarque Killswitch Engage parce que sa musique est plus voyante parce quelle cligne davantage de l il.

  • Carl
    24 mars 2011

    Je trouve excellent l’album de TOG..très rechercher comme son. On dirait une façon moins show mais plus intense d’aborder la musique. C’est comme nous montrer à quel point ce band est profond par rapport à ce qu’il fait musicalement.

    J’adore KSE aussi. Vraiment très hot comme band. En show…c’est excellent.

  • Yanick Klimbo Tremblay
    25 mars 2011

    J’ai hâte de voir comment ca sonne en concert!

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES