BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Black Witchery: Critique de l’infernal « Inferno of Sacred Destruction » en plus de Deicide à Montréal demain et Between the Buried and Me en tournée!

Yanick Klimbo Tremblay
22 février 2011

Black Witchery
Inferno of Sacred Destruction
Hells Headbangers

Groupe de black métal de la Floride, bizarre hein? Sur ce disque d’une durée de 22 minutes infernales, le groupe nous démontre que pour eux, la chaleur suffocante de l’état floridien est synonyme avec les flammes de l’Enfer ! Bien exécutées musicalement, les chansons du groupe ne sont point redondantes et elles sont mêmes, comment dirai-je, variées malgré une cadence rapide.

Évidement, les thèmes explorés par le groupe ne sont guère respectueux envers le catholicisme car Black Witchery préfère discuter de sujets plus croustillants comme la profanation, la mort, l’occultisme et le satanisme. Formé en 1999, le groupe en est seulement à son troisième opus malgré bon nombre de split qui sont très recherchés dans milieu underground.

Primitif à la base mais sans la sonorité cacane qui accompagne souvent cette philosophie, vous vous délecterez de pièces comme Apocalyptic Carnage, Inferno of Sacred Destruction et Ascension of the Obscure Moon qui te feront regretter ton allégeance religieuse, que tu sois chrétien, bouddhiste ou Jedi ! En guise de présentation musicale, c’est décapant sur toute la ligne avec des guitares précises, des percussions exactes le tout en fusion avec un gosier bien corrodé aux voix mais accompagné par quelques voix d’arrière-champ dignes d’un gouffre enflammé.

En guise de perversion musicale et de changement sonore, le groupe propose Sepulchral Witchcraft  et Intromancy, deux morceaux dignes d’une hantise excessive qui auraient pu se retrouver su un album de Sunn O))) et offrent un petit baume sur cette hécatombe musicale.

La version CD vient avec un DVD enregistré en Finlande qui propose une captation du groupe avec de nombreuses caméras.

www.myspace.com/blackwitchery


Deicide demain, en concert et en entrevue !

C’est demain, mercredi le 23 février au Café Campus, que Deicide vient nous présenter le blasphème le plus pur ! Avec leur nouvel album, le sublime To Hell with God, le groupe de Glen Benton prouve encore une fois que malgré l’âge, la furie est toujours bien existante !

En passant, j’effectuerai une entrevue en format vidéo avec Glen Benton lui-même pour le compte de Musik Universe, une première collaboration avec eux ! De plus, une entrevue avec la formation montréalaise Neuraxis, qui est en première partie de Deicide sur cette tournée, est aussi prévue ! Beaucoup de stock en prévision en plus des photos de Christina Greschner!

Des billets sont encore disponibles à la porte du Café Campus, le concert débute à 19h00 !

Une présentation de BCI !    

Between the Buried and Me à Montréal !

 

C’était un secret de polichinelle, Between the Buried and Me a signé avec Metal Blade ! C’était évident car le chanteur Tommy Rogers a lancé son album solo avec Metal Blade tandis que son groupe principal n’avait plus de contrat avec Victory. Dès le lendemain, le groupe annonçait une tournée majeure en Amérique du Nord.

Et une date est prévue pour Montréal, soit le mercredi 20 avril au National. En première partie, rien de moins que Job for a Cowboy et The Ocean, ce collectif musical excessivement intéressant !

Sur certaines dates, la formation grindcore psychédélique Cephalic Carnage sera aussi sur l’affiche mais aucune nouvelle pour Montréal encore !

2 commentaires
  • Jean-Fred
    23 février 2011

    Moi c’est pour job for a cowboy, se groupe la est trop fou en show

  • Stéphane
    23 février 2011

    Ça fait longtemps que j’attendais pour voir The Ocean, et BTBAM en headliner , Parfait!!!

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES